La «princesse hot-dog» est la nouvelle sensation du Web


RESEAUX SOCIAUX Une fillette américaine portant un costume de hot-dog pour la «journée des princesses» à son école de danse est saluée par les internautes…

Capture écran du compte Twitter de Brandon E. Turner @turnerbrandon 2 juin 2016.
Capture écran du compte Twitter de Brandon E. Turner @turnerbrandon 2 juin 2016. – Twitter/@turnerbrandon

A.-L.B.

Toutes les petites filles déguisées en princesses doivent porter des robes à volants et du rose. Marre de ces injonctions ? C’est ce qu’a dû penser une fillette américaine qui, pour la « journée des princesses » organisée le 9 mai par son école de danse àHolly Springs (Caroline du Nord), a décidé de porter un costume de hot-dog.

View image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter

It was princess day at dance and one little girl came as a hot dog I have never admired someone more

Selon le père de la fillette, nommée Ainsley, celle-ci a refusé de porter des costumes disponibles chez elle, préférant celui de hot-dog. « Elle a dit qu’elle voulait porter ce costume car c’est son préféré », a-t-il déclaré, rapporte la chaîneABC 11. « Elle a choisi ce costume car elle se moque du jugement de autres », a-t-il ajouté.

Mot-dièse viral

Les premiers clichés de la fillette, pris par une jeune femme répondant au nom de Grayson Lamontagne avant d’être repris début juin par le père de la fillette, Brandon E. Turner, sont devenus viraux. Accompagnés du hashtag (mot-dièse) #hotdogprincess, ils ont suscité l’admiration et la joie des internautes, notamment sur Twitter.

No parent is ready to learn that their daughter is trending… Best part is it was all her idea!

Le geste de la petite Ainsley a été salué par de nombreux internautes comme une preuve de liberté et de féminisme.

Sur Instagram, @legowenstagram, qui multiplie les photos de figurines Lego, a publié un cliché des princesses de Disney, avec Cendrillon, la petite sirène ouElsa (du dessin animé la Reine des neiges) accompagnées d’une figurine portant un costume de hot-dog.

https://www.instagram.com/p/BGQV0eALvIu/embed/La chaîne britannique Comedy Central a parodié des scènes cultes des films Disney avec « Princesse hot-dog », et l’animatrice de talk-show Ellen de Generes a porté ce costume en hommage à la fillette. Face à ce succès viral, le père a précisé sur Twitter que sa fille devait continuer à ranger sa chambre, princesse ou non.

This little girl who dressed as a hot dog on Princess Day is officially my favorite princess. http://ellen.tv/1RVHtMs 

Photo published for Hot Dog Princess Is the Hero We’ve Been Waiting For

Hot Dog Princess Is the Hero We’ve Been Waiting For

When this little girl’s dance class invented an event called Princess Day, she decided she was going to break the mold of gender stereotypes. Forget pretty things like puffy dresses and pastel…

yahoo.com

hot dog for princess costume party http://on.today.com/1PzN0hl  via@todayshow crazy girl! Yes, you still have to clean your room.

Photo published for 5-year-old dresses up as a hot dog for princess costume party

5-year-old dresses up as a hot dog for princess costume party

A 5-year-old’s dance school in North Carolina threw a costume party where everyone dressed up as a princess except little Ainsley… who decided to be a hot dog. People are praising Ainsley for staying…

today.com

L’ÉNIGME FASCINANTE DE LA MARIE CELESTE


La Mary Celeste

Dans les annales des disparitions en mer, le nom de la Mary Celeste est resté célèbre…

Cette énigme qui n’a toujours pas été résolue contribue largement à entretenir le mythe des vaisseaux fantômes.

L’histoire de la marine fourmille de mystères semblables à celui de la Mary Celeste. Des dizaines de navires ont été ainsi abandonnés, soudainement et sans raison apparente, par des équipages que l’on n’a jamais revus.

La découverte de la Mary Celeste

Le 5 décembre 1872, le cargo anglais Dei Gratia repère un brick qui dérive dans l’Atlantique Nord à mi-chemin entre les Açores et le Portugal.

Le voilier zigzague curieusement et presque toutes ses voiles sont carguées. Le capitaine du cargo, David Moorehouse, s’aperçoit avec stupeur qu’il s’agit de la Mary Celeste.

Fait du hasard, il a dîné à bord du voilier avec son capitaine, Benjamin Spooner Briggs, un mois plus tôt.

Quelques jours après, la Mary Celeste appareillait pour Gênes avec une cargaison de 1 700 tonneaux d’alcool pur.

A bord, en plus des sept hommes d’équipage, se trouvaient la femme du capitaine et sa petite-fille de deux ans.

Le bâtiment ne répondant à aucun signal, Morehouse se décide à monter à bord avec trois hommes.

Le vaisseau se révèle désert et sans canot de sauvetage. Dans les cales, ils découvrent la cargaison d’alcool et des vivres pour au moins six mois.

Des indices insuffisants

Morehouse s’étonne du désordre indescriptible qui règne dans la cabine du capitaine. Dans le carré des matelots, par contre, tout est en ordre. Le compas et les autres instruments de navigation sont cassés ou ont disparu.

La dernière mention portée au journal de bord date du 25 novembre. Apparemment, le navire dérive depuis près de deux semaines et a parcouru environ 500 milles.

La Mary Celeste

La Mary Celeste

Les avaries ne sont pourtant pas très importantes. Deux des écoutilles se sont rompues et un mètre d’eau environ a envahi la cale.

Un tonneau d’alcool a été éventré et une entaille, faite à la hache, apparaît dans l’une des rambardes.

Fait étrange, les six fenêtres des logements de l’arrière sont condamnées par de la toile et des planches.

Un seul indice plaide en faveur d’un acte criminel : une épée rouillée est découverte sous une couchette.

Autopsie d’une disparition

Moorehouse ramène la Mary Celeste à Gibraltar pour être examinée par les autorités judiciaires.

Les résultats sont décevants. Il n’y a que cette entaille longue de deux mètres juste au dessus de la ligne de flottaison qui peut faire penser à un acte criminel.

Des traces rougeâtres relevées sur le bastingage sont analysées mais ce n’est que de la rouille.

Malgré tout, faute d’explication suffisante, c’est l’hypothèse du crime qui est retenue. Les autorités décident que l’équipage s’est livré à une beuverie puis a assassiné le capitaine et sa famille avant de s’enfuir dans des canots.

Commandant Benjamin Briggs

Le Commandant Benjamin Briggs

Cependant, les armateurs soulignent que le capitaine était très apprécié de ses hommes et que nul autoritarisme exagéré ne régnait sur son vaisseau.

En outre, l’alcool contenu dans les tonneaux n’était pas buvable. Elle aurait provoqué des brûlures d’estomac et risquait même de rendre aveugle.

Enfin, quand des hommes se mutinent, ils ne partent pas en laissant leur cantine et tous leurs effets personnels.

Le mystère de la Mary Celeste fait le tour du monde. On finit par renoncer à éclaircir cette énigme et le vaisseau est vendu.

La légende n’a fait que s’embellir de détails ajoutés après coup. Par exemple, c’est le cas de la prétendue découverte dans la cuisine du vaisseau d’un poulet encore chaud et de tasses de thé fumantes.

De nombreuses solutions ont été proposées, de l’attaque d’un poulpe géant à l’intervention de nos amis extraterrestres.

Une pieuvre géante attaquant un navire

Une pieuvre géante attaquant un navire (illustration de 1809, Paris). Certains ont prétendu que la même chose était arrivée à la Mary Celeste

La Mary Celeste s’est échouée une dernière fois en 1885 en emportant avec elle son secret.

D’autres vaisseaux fantômes

En 1840, un navire français, la Rosalie, est retrouvé errant sur les flots, voiles hissées et cargaison intacte mais déserté par ses marins.

En 1850, le Seabird est découvert près du port de Newport avec seulement un chien à bord. Le café est encore chaud sur les fourneaux et les instruments de bord fonctionnent. Une odeur de tabac flotte même dans les cabines.

En 1883, la goélette J.C Cousins s’échoue sur la côte américaine. Il n’y a personne sur le navire. Dans la cuisine, le poêle est encore tiède et la table mise. Le journal de bord qui date du matin même ne mentionne rien de particulier.

En 1940, dans le golfe du Mexique, le yacht Gloria Colite est retrouvé en pleine mer alors que le temps est beau. L’équipage n’est plus là et les soutes sont pleines de vivres.

En 1953, le Holchu est découvert dérivant entre les îles Nicobar et Andaman. Un repas semblait être sur le point d’être servi ; la radio fonctionnait et pourtant l’équipage s’est envolé sans envoyer le moindre SOS.

Il est impossible de relater toutes les disparitions tant ces énigmes sont nombreuses y compris à notre époque. Des navires modernes connaissent encore ce type d’aventure.

Nous n’avons aucune explication sérieuse pour expliquer ces abandons. L’absence totale de trace de lutte ou de violence exclut l’hypothèse d’actes de piraterie ou de mutinerie. La mer n’a toujours pas fini de nous fasciner.

V.Battaglia (05.2004)

Références principales

Mémoire de l’humanité. Les grandes énigmes. Editions Larousse 1992…

Le mystère de la Mary Celeste. Strange stories, amazing facts. Reader’s Digest 1979…

Amicalement De Louise

L’ÉNIGME FASCINANTE DE LA MARIE CELESTE

Des profs chinois, stars d’internet, empochent des millions de yuans


INTERNET L’industrie du soutien scolaire en ligne fait les bonnes affaires d’enseignants qui publient des vidéos en ligne…

Liu Jie, tuteur chinois de physique, donne des cours en ligne pour des élèves du secondaire qui préparent le «gaokao», l'examen chinois d'entrée à l'université, le 26 avril 2016 à Pékin.
Liu Jie, tuteur chinois de physique, donne des cours en ligne pour des élèves du secondaire qui préparent le «gaokao», l’examen chinois d’entrée à l’université, le 26 avril 2016 à Pékin. – FRED DUFOUR / AFP

A.-L.B. avec AFP

Liu Jie, de nationalité chinoise, compte des millions de fans adolescents et gagne jusqu’à 40.000 euros par mois. Liu Jie n’est pas une pop star, coach sportif ou trader. Il est tuteur en sciences physiques et publie des vidéos sur internet. Ses cours sont très regardés avant le concours national chinois d’entrée à l’université, le «gaokao », qui débute ce mardi.

 

Le « gaokao »,passé par 9 millions de lycéens, détermine souvent leur avenir. En effet, un échec à cet examen peut priver un élève d’une place dans une bonne université et du diplôme académique, toujours considéré en Chine comme le sésame pour décrocher un travail sûr et rémunérateur.

L’industrie du soutien scolaire en ligne est ainsi en plein boom en Chine. Et elle devient très rémunératrice. Avec des « salles de classe » virtuelles de taille illimitée, les professeurs en ligne les plus réputés peuvent engranger une fortune. Des dizaines de milliers d’internautes acceptent de payer 250 yuans (33 euros) pour voir l’intégralité d’un des cours de Liu Jie, dont seule une partie est en accès gratuit.

« Les gens vous oublient, c’est comme pour toutes les stars »

« Je ne pensais pas pouvoir faire autant d’argent. C’est totalement inattendu », a-t-il expliqué à l’AFP. « L’enseignement, en Chine, n’a jamais été un métier où l’on gagne beaucoup », observe Liu.

 

Dans un pays de 650 millions d’internautes, l’essor des smartphones a encore facilité l’accès aux cours en ligne. Les profs en ligne sont également victimes du piratage, endémique en Chine, ce qui les oblige à innover et rafraîchir sans cesse leurs contenus pour conserver leur audience. « La pression sur internet est énorme. Si vous n’êtes pas actif pendant deux semaines, les gens vous oublient », soupire Liu Jie. « C’est comme pour toutes les stars ».

Le phénomène des e-professeurs n’est pas propre à la Chine : en Corée du sud, les plus célèbres tuteurs en ligne empochent jusqu’à huit millions de dollars par an.

Curieux scrutin


Curieux scrutin
l’edito de Charles de Saint-Sauveur

On pourrait en sourire : près d’un militant de la France insoumise sur trois a choisi l’abstention à la question qui leur était posée pour le second tour. Curieux pour un mouvement qui entend rendre le vote obligatoire ! Ce n’est pas la moindre des bizarreries de cette consultation lancée par Jean-Luc Mélenchon sur internet, qui ne prévoyait pas l’option Le Pen… Par pudeur, voire un brin d’hypocrisie ? N’en déplaise au leadeur de la France insoumise, 15% de ses électeurs (selon un récent sondage Opinonway) du 1er tour, s’apprêtent à glisser un bulletin FN dans l’urne. Ils faisaient peut-être un peu trop tache sur le tableau pour exister lors de cette consultation au terme de laquelle Emmanuel Macron ne recueille que 35% des votes. Autrement dit, ils sont 35% à refuser catégoriquement Le Pen. Or toute voix qui ne se portera pas sur le premier renforcera automatiquement la seconde. Et lui servira de tremplin pour les législatives. Au détriment, peut-être, d’un certain Mélenchon qui n’en sortirait pas grandi.