Pensée du mercredi 6 mars 2019


le Plexus solaire – sa fonction dans notre vie psychique
« Même lorsqu’ils ressentent un malaise, les humains se préoccupent rarement d’analyser ce qui se passe dans leur plexus solaire. Et c’est une lacune, car même si le plexus solaire est un centre qui fait partie du système sympathique et appartient donc au corps physique, il joue un rôle important dans la vie psychique et même dans la vie spirituelle. C’est pourquoi il faut donc éviter les états susceptibles de le contracter, de le vider : l’angoisse, la colère, la peur, la nervosité, tous les sentiments désharmonieux et violents. Et puisqu’il peut se contracter, se vider, le plexus solaire peut aussi se dilater, se remplir. Parmi les différentes méthodes, la plus simple est de prendre un bain de pieds très chaud. Il n’est pas nécessaire que ce bain dure longtemps. L’essentiel, c’est de le prendre consciemment, et de toucher doucement les pieds en se concentrant sur le plexus solaire. 
Pour ceux qui apprennent comment travailler avec lui, le plexus solaire peut même devenir un guide : il leur transmet presque instantanément des informations sur les êtres, les objets, les événements. On parle quelquefois du sixième sens. Le plexus solaire est déjà une forme du sixième sens. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du mardi 5 mars 2019


Amour et sagesse conduisent à la vérité –
« S’il est si difficile de donner une définition de la vérité, c’est qu’elle n’existe pas en tant que telle : seuls existent la sagesse et l’amour. C’est le comportement des êtres qui révèle s’ils sont dans la vérité, non les théories qu’ils présentent aux autres. Quant à ceux qui prétendent chercher la vérité… mais ne l’ont pas trouvée, ils doivent comprendre qu’ils n’ont en réalité rien à chercher : ils ont seulement à progresser chaque jour de leur vie dans l’amour et la sagesse. 
C’est l’amour et la sagesse qui conduisent à la vérité. La vérité ne peut pas se concevoir indépendamment du cœur et de l’intellect. Si elle était indépendante de l’activité du cœur et de l’intellect, tout le monde devrait découvrir la même. Or, ce n’est pas le cas : chacun ou presque trouve une vérité différente. Seuls ceux qui possèdent l’amour et la sagesse découvrent la même vérité. Voilà pourquoi malgré leurs origines et leurs cultures différentes ils parlent, au fond, le même langage. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

La foi


Dans un avion, l’hôtesse annonce au micro :
« Chers passagers, notre pilote demande si, dans l’ensemble des passagers, l’un d’entre vous serait un chrétien fervent ? »

Un bon Pasteur qui, ce jour-là, se rendait en mission, fier de pouvoir témoigner de sa foi, lève la main et répond ainsi à l’appel.
– Vous avez vraiment une foi forte, sans faille ? C’est sûr ?, lui demande l’hôtesse de l’air.
– Aucun problème, Mademoiselle !
– Bravo ! et merci, voyez-vous nous avions un soucis… L’avion est en feu, et il nous manque un parachute…

Pensée du lundi 4 mars 2019



Portes et fenêtres intérieures qu’il faut savoir fermer -« Grâce à une lecture, à une rencontre, vous commencez à découvrir les richesses de la vie spirituelle. Il est naturel que vous éprouviez le besoin de partager votre découverte avec d’autres personnes. Tâchez pourtant de vous montrer prudent, réservé. Travaillez longtemps afin d’affermir vos convictions et vos aspirations. Si vous commencez à raconter que vous avez enfin trouvé le chemin de la lumière, que vous êtes décidé à suivre ce chemin, etc., vous allez vous créer des obstacles, provoquer des ripostes. Tant que vos aspirations n’ont pas commencé à se concrétiser, il vaut mieux ne pas les exposer, mais veiller sur elles, les nourrir de vos pensées et de vos sentiments les meilleurs à l’abri des regards.
Dans une maison il existe des portes et des fenêtres, et il est aussi utile de pouvoir les fermer que de les ouvrir. Quand on les ferme, c’est généralement pour se protéger du froid, ou du bruit, ou de la poussière, ou des intrus. Dans la vie spirituelle également, il faut savoir fermer certaines portes et fenêtres pour se protéger. « Omraam Mikhaël Aïvanhov