Pensée du vendredi 12 février 2016.


« Parmi toutes les réalités visibles, la lumière est celle qui exprime le mieux le monde divin. Elle nous permet de voir, mais elle-même est insaisissable. C’est pourquoi on assimile souvent Dieu à la lumière. On dit que Dieu est lumière, mais quelle lumière ?… En réalité, nous ne connaissons pas la lumière ; ce que nous appelons ainsi dans le monde physique n’est encore que la matérialisation grossière d’une puissance située bien au-delà et qui a accepté de se manifester sous forme de radiations, de vibrations.
Dieu est donc encore bien au-delà de ce que la lumière peut nous révéler de Lui. Rien ne peut Le définir, rien ne peut nous donner une idée de Lui, excepté ce que nous parvenons à découvrir en nous lorsque nous nous mettons à son service. Mais à ce moment-là encore, même si nous pouvons dire ce que nous vivons, ce que nous ressentons, nous ne pouvons pas dire ce qu’Il est. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Londres: Frayeur après l’explosion d’un bus, pour le tournage d’un film avec Jackie Chan


11bus-londres-7-fevrier-2016-tournage-film.jpg

Londres: Frayeur après l’explosion d’un bus, pour le tournage d’un film avec Jackie Chan

 

L’explosion d’un bus a effrayé de nombreux Londoniens qui n’avaient pas été avertis de ce tournage de cinéma…

Ce n’était heureusement que du cinéma. Un bus à impériale typique de Londres a explosé dimanche sur le pont Lambeth Bridge dans la capitale anglaise. Une scène qui fera partie du prochain film de Martin Campbell, The Foreigner, dont le casting compte Jackie Chan et Pierce Brosnan.

 

Des passants effrayés

La déflagration a effrayé de nombreux passants et riverains qui n’avaient pas tous été prévenus, malgré des affiches placardées dans le quartier.

 

Certains s’en sont émus étant donné le contexte actuel, d’autant plus que ce tournage ravive le douloureux souvenir des attentats du 7 juillet 2005. Il y a dix ans, un bus identique avait explosé en plein centre de la ville et douze personnes avaient été tuées.

 

11bus e.jpg

Le père d’une victime tuée à la station de métro Aldgate a vivement réagi dans la presse britannique, critiquant le manque de communication en amont de cette explosion fictive.

« Peut-être que la prochaine que vous faites exploser un bus sur Lambeth Bridge vous pouvez nous en parler d’abord, comme ça nos enfants qui jouent dans le parc n’auront pas peur ? », écrit une Londonienne sur Twitter.

 

 

londres-frayeur-apres-explosion-bus-tournage-film-jackie-…

Elle trouve une énorme araignée vivante dans sa salade


11.australienne-trouve-enorme-araignee-vivante-sachet-salade-venait-acheter.jpg

Elle trouve une énorme araignée vivante dans sa salade

 

Si vous êtes arachnophobe, passez votre chemin. A Sydney (Australie), une jeune femme a trouvé une énorme araignée dans le sachet de salade qu’elle venait d’acheter, rapporte le Guardian.

Velue, énorme et bien vivante

Peut-être faut-il y voir un gage de fraîcheur. La salade n’était pas périmée, les feuilles étaient encore bien vertes et croquantes, mais une invitée surprise s’est tapé l’incruste dans le sachet de crudités. « Comme d’habitude, on s’achète un mélange de salade italienne. De retour à la maison, ma mère s’apprête à ouvrir le paquet, mais nous sommes accueillies par… », a écrit Zoe Perry sur Facebook à l’attention u supermarché Woolworths, qui fait a fait ce « cadeau ». « Est-ce ça qu’il y a derrière le rappel de produits alimentaires pour cause de salmonellose ? », plaisante-t-elle, signant son message de « la famille arachnophobe »

 

Velue, énorme et surtout bien vivante, la grosse araignée était bien là, coincée dans le sachet en plastique heureusement bien fermé. De quoi surprendre toute la famille, qui n’a pas caché sa peur. Avant de poster la vidéo de cette drôle de rencontre sur le réseau social.

Dans ses petits souliers, le supermarché n’a pas tardé à répondre, se disant « très inquiet. Nous prenons cet incident très au sérieux ».

Postée ce jeudi par Zoe Perry sur son compte Facebook, la vidéo a déjà été visionnée près de 7 millions de fois. Pour ceux qui en veulent plus, un membre de la famille Perry a posté une autre vidéo de la nouvelle « amie » de la famille. 

 

australie-trouve-enorme-araignee-vivante-sachet-salade

Les trois arbres


les 3 arbres

Il était une fois, au sommet d’une montagne,

trois petits arbres qui rêvaient de ce

qu’ils voulaient devenir quand ils seraient

grands.

Le premier petit arbre regarda les étoiles

et dit: “Je voudrais contenir un trésor.

Je veux être couvert d’or et rempli de

pierres précieuses. Je serai le plus beau

coffre au monde

Le deuxième petit arbre regarda le ruisselet

qui s’écoulait doucement vers l’océan et dit:

“Je voudrais voyager en haute mer et

transporter des rois puissants. Je serai

le bateau le plus solide au monde!”

Le troisième petit arbre abaissa son regard

vers la vallée où des hommes et des femmes

s’affairaient dans la cohue d’une ville.

“Pas question de quitter la montagne,

décida-t-il. Je veux devenir si grand que

les gens qui s’arrêteront pour me regarder,

lèveront les yeux au ciel et penseront à

Dieu. Je serai le plus grand arbre au monde.”

Les années passèrent. La pluie tomba,

le soleil brilla, et les petits arbres

grandirent. Un jour, trois bûcherons

gravirent la montagne. Le premier bûcheron

regarda le premier arbre et s’extasia:

“Cet arbre est très beau. C’est exactement

ce qu’il me faut.” Et d’un coup de sa hache

étincelante, il abattit le premier arbre.

“Maintenant on va faire de moi un beau coffre!

Je vais contenir des trésors merveilleux!”

se dit le premier arbre.

Le deuxième bûcheron regarda le deuxième

arbre et dit: “Cet arbre est solide. C’est

exactement ce qu’il me faut.”  Et d’un coup

de sa hache étincelante, il abattit le

deuxième arbre.

“Maintenant je vais naviguer en haute mer,

se dit le deuxième arbre. Je vais être un

navire solide pour de puissants rois!”

Le troisième arbre frémit quand le dernier

bûcheron regarda dans sa direction. Il se

tînt bien droit, de toute sa hauteur,

pointant courageusement vers le ciel. Mais

le bûcheron marmonna, sans même lever la

tête: “N’importe quel arbre fera mon

affaire”. Et d’un coup de sa hache

étincelante, il abattit le troisième

arbre.

Le premier arbre se réjouit quand le

bûcheron le porta chez un menuisier. Mais

le menuisier en fit une auge. L’arbre,

jadis magnifique, ne fut pas couvert d’or

ni rempli de trésor. Il fut couvert de

sciure et rempli de foin pour nourrir

les animaux de la ferme.

Le deuxième arbre sourit quand le

bûcheron le transporta sur un chantier

naval. Mais aucun vaisseau puissant ne

fut construit ce jour-là. A la place,

l’arbre, jadis robuste, fut scié,

martelé, et transformé en simple

barque de pêche. Or celle-ci était

trop petite et trop frêle pour naviguer

sur l’océan, ou même en rivière. Au lieu

de cela, elle fut acheminée au bord d’un

lac.

Le troisième arbre fut perplexe quand le

bûcheron le scia pour en faire de grosses

poutres, pour l’abandonner ensuite sur un

chantier de bois. “Que s’est-il passé?

sedemanda l’arbre, jadis majestueux. Je

ne demandais qu’à rester au sommet de la

montagne et à pointer du doigt vers Dieu…”

Bien des jours et des nuits passèrent et

les trois arbres finirent par oublier

leurs rêves.

Mais un soir, la lumière dorée des étoiles

vint luire sur le premier arbre, alors

qu’une jeune femme déposait son nouveau-né

dans la mangeoire. “Si seulement je pouvais

lui faire un berceau”, chuchota son mari.

La mère lui pressa la main et sourit tandis

que la lumière des étoiles brillait sur le

bois lisse et robuste.

“Quelle belle crèche!” fit-elle. Et soudain

le premier arbre réalisa qu’il contenait le

plus grand trésor au monde.

Un soir, un voyageur fatigué et ses amis

s’entassèrent dans la vieille barque de

pêche. Le voyageur s’endormit tandis que

le deuxième arbre s’avançait calmement

sur le lac. Bientôt un violent orage

éclata. Le petit arbre fré-mit. Il savait

qu’il n’avait pas la force d’amener tant

de passagers à bon port par un tel vent

et une telle pluie. L’homme endormi se

réveilla. Il se leva, étendit la main,

et commanda : “Calme-toi !” L’orage

s’arrêta aussi vite qu’il avait commencé.

Et soudain le deuxième arbre réalisa qu’il

transportait le Roi du Ciel et de la Terre.

Un vendredi matin, le troisième arbre fut

surpris de se voir  arracher de la pile de

bois oubliée. Il se raidit quand on porta

ses poutres au milieu d’une foule moqueuse

et en colère. Il frémit d’horreur quand des

soldats clouèrent sur lui les mains d’un

homme. Quel monstre impitoyable semblait-on

faire de lui ! Mais trois jours plus tard,

au lever du soleil, alors que la terre

tremblait de joie en-dessous de lui, le

troisième arbre sut que l’amour de Dieu

avait tout changé. Cet amour l’avait rendu

fort. Et désormais, chaque fois qu’on

penserait au troisième arbre, on penserait

à Dieu. Assurément, c’était mieux que

d’être l’arbre le plus haut du monde.

—Auteur Inconnu

Tranquillou, il prend une photo avec un crabe géant


11crabe enorme 1.jpg

Tranquillou, il prend une photo avec un crabe géant

 

Le crabe de cocotier, qui peut atteindre une taille d’un mètre de large, se nourrit de rats, de tortues et même de cadavres d’autres crabes…

 

Un mètre de large

L’île, située entre l’Indonésie et le pays de kangourous, est connue pour son incroyable population de crabes rouge. L’île abrite aussi les crabes de cocotier, des mastodontes qui peuvent atteindre une taille d’un mètre de large. Pour compléter le tableau, cette espèce géante a la particularité de se nourrir de rats, de tortues et même de cadavres d’autres crabes géants.

 

11crabe enorme.jpg

Mais ça n’a pas visiblement pas suffi à effrayer Mark Pierrot, qui a pris l’un d’eux dans ses bras avant de dire « ouistiti ». Une image publiée sur la page Facebook de la Christmas Island Tourism Association et qui a fait le tour du monde.

 

A ceux qui se voient déjà dégainer le pot de mayonnaise, on se calme : le crabe de cocotier est une espèce protégée et il est interdit de le manger.

 

 

video-tranquillou-prend-photo-crabe-geant

Prendre son chat pour un imposteur est un vrai syndrome psychiatrique !


01.chat.jpg

Prendre son chat pour un imposteur est un vrai syndrome psychiatrique !

Une étude publiée dans le magazine « Neurocase » s’est penchée sur cette forme rare de schizophrénie…

Le syndrome du « Capgras » est connu. Ce trouble pousse le malade à croire qu’un proche, un membre de la famille, un ami, un être aimé, a été remplacé par un imposteur qui ressemble à cette personne mais qui n’est pas elle. Ce délire, décrit pour la première fois en 1923, touche plus particulièrement les patients atteints de troubles psychiatriques comme la schizophrénie, la démence ou de lésions cérébrales.

Une nouvelle étude, publiée dans le magazine Neurocase, s’est penchée sur le cas plus rare d’un homme, âgé de 71 ans, souffrant de « Cat-gras », c’est-à-dire convaincu que son chat a été remplacé par un imposteur.

Seuls cinq cas recensés

Il est rare pour les patients atteints de « Capgras », de reporter le syndrome sur leurs animaux et il existe, par ailleurs, très peu de cas recensés. Seuls deux avec des chats, deux avec des oiseaux et un avec un chien ont été signalés, et à chaque fois, les patients étaient socialement isolés avec peu ou pas d’interaction humaine.

Le patient au cœur de cette étude ne correspondait pas à ce profil. Marié et entouré d’amis et de membres de sa famille, ses délires ne résultaient pas d’un quelconque isolement ni d’une crise psychotique. En revanche, les chercheurs pensent qu’ils seraient liés à une série de blessures à la tête subies quand il était jeune.

Une paranoïa crescendo

« Il a joué au hockey à un niveau semi-professionnel et a souffert de commotions cérébrales bénignes », explique Ryan Darby, l’un des auteurs de l’étude. Une chute sévère à l’âge de 30 ans a provoqué un saignement cérébral passé jusqu’ici inaperçu. Puis les troubles sont apparus peu à peu. Diagnostiqué bipolaire, l’homme a connu divers épisodes maniaques puis paranoïaques.

Convaincu que les étrangers étaient des agents du FBI, il a fini par ne communiquer avec sa femme qu’à travers des notes écrites, persuadé que sa maison était surveillée. C’est lorsqu’il a cessé de prendre ses médicaments qu’est apparu le symptôme du « Catgras ».

Pour les chercheurs cela peut s’expliquer par l’incapacité des patients à récupérer leurs souvenirs autobiographiques ou leurs expériences personnelles, en particuliers ceux liés à la personne ou à l’animal soupçonné d’imposture.

prendre-chat-imposteur-vrai-syndrome-psychiatrique

"Ma petite amie s’enregistre à l’hôtel et voici ce qu’elle découvre"


01Ma petite amie s'enregistre à l'hôtel et voici ce qu'elle découvre..jpg

« Ma petite amie s’enregistre à l’hôtel et voici ce qu’elle découvre »

Cette photo marrante a été vue par des millions de personnes dans le monde.

Le hasard fait parfois bien les choses. Lauren Clark n’aurait jamais pensé que son t-shirt soit parfaitement en accord avec les couleurs du Super 8 Motel situé à North Ridgeville (Ohio).

Son petit ami, connu sous le pseudo de Wickensworth sur Imgur, a partagé ce cliché sur le réseau social. La photo a déjà été vue plus de quatre millions de fois sur le web.

Rien n’a été prévu

Comme le rapporte The New York Post, force est de constater que toutes les couleurs ont été respectées à la lettre. Difficile de faire mieux…

« Ma petite amie s’enregistre à l’hôtel et voici ce qu’elle découvre », a écrit Wickensworth sur Imgur. Il assure que rien n’a été prévu.

01Ma petite amie s'enregistre à l'hôtel et voici ce qu'elle découvre.1.jpg

Ma-petite-amie-s-enregistre-a-l-hotel-et-voici-ce-qu-elle…