Voir c’est croire!


 

Une petite expérience valant mieux qu’un long discours,

un curé décide qu’une démonstration

donnerait plus de poids à son sermon du dimanche.

Pour cela, avant de commencer son sermon,

il met quatre vers de terre dans quatre flacons.

Le premier dans un flacon d’alcool.

Le second dans un flacon plein de fumée de cigarette.

Le troisième dans un flacon de sperme.

Enfin le dernier, dans un flacon d’eau bien propre.

À la fin de son sermon,

le curé donna les résultats de l’expérience.

Le ver dans le flacon d’alcool est mort.

Le second, dans le flacon plein de fumée de cigarette, est mort.

Le troisième, dans le flacon de sperme, est mort.

Le dernier, dans le flacon d’eau bien propre, a survécu.

Le curé demande alors à l’assemblée.

« Quels enseignements pouvons-nous retirer de cette démonstration ? »

On entend alors la voix d’une petite vieille du fond de l’église.

Tant qu’on boit, qu’on fume et qu’on baise,

on n’aura pas de vers !

 

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s