2016-06-07_001444

C’est une étrange sensation
Quand une femme dort
Auprès d’un homme,
Un esprit de protection
Vous envahit, pour elle.

Elle vient se blottir et se cajoler
Instinctivement dans vos bras,
Recherchant le nid douillet
De la sécurité de votre corps.

Vous êtes éveillé, la caressée
Gentiment dans son sommeil,
Retirant une mèche de cheveux
Qui s’est égarée sur son visage.

Vous la contemplez pendant
Un bon moment, vous émerveillant
Comment un ange comme elle
A pu s’égarer dans votre maison.

Vous sentez son souffle court et
Ses petits gémissements à peine
Audible, comme si les caresses
D’affection faisait vibrer son cœur.

La douceur de ce moment vous
Apporte une grande paix,
Une relaxation que votre corps
Stressé par une longue journée
A désespérément besoin.

Dans la tendresse de vos bras,
Cet être de faiblesse et de volonté
Profonde, vous fascine, vous
Sensibilise dans la douceur de la nuit.

Puis, sans bruit et sans avertissement,
Le sommeil vient faire sa ronde,
Vos yeux se ferment pour laisser
L’ange de l’amour prendre son repos.

Il se retire, son travail accomplit,
Laissant ces deux cœurs tendres
Voyager dans le monde du rêve.

Patrick Etienne

Publicités

Un commentaire sur « Auprès d’elle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s