Adorable poésie!


Il m’arrive de penser que la poésie n’est pas simplement des règles

Bien établies. Il va sans dire qu’une bonne écriture, l’élémentaire

Se doit d’être respecté mais l’élan vers une composition devrait

Apporter une émotion, une sensibilité pour que les mots

Deviennent poétiques. La poésie libre offre irrémédiablement

Cet aspect merveilleux où le plaisir est sans contredit un spectacle

Charmant au niveau de la lecture. Trop souvent, on offre à un texte

Une rigidité exemplaire et cela diminue l’intensité de nos propos poétiques.

Des bien-pensants nous suggèrent un diapason sévère méprisant à tort

La volupté des mots en regard d’une littérature stricte et sans avenue.

Je ne peux comprendre cette façon d’agir. Lorsqu’on compose, c’est pour

Le plaisir de s’exprimer tout simplement. Dire à un auteur que c’est mauvais

Pour la simple raison que l’on n’a pas respecté les normes d’un « professeur de

Français » insensible aux mots, j’en ressens une révolte.

Il faut jouer avec les mots et je le fais avec un immense plaisir. Se créer un

Style propre à soi, travailler à ce qu’il soit unique; un plaisir immense à

Se découvrir. Je peux vous assurer la satisfaction d’une telle initiative.

On m’a déjà mentionné que mon écriture était inclassable. J’ai remercié

Cette personne lui disant mon plaisir d’avoir réussi cette forme d’écriture.

Ne pas appartenir à aucune tendance littéraire fait que notre esprit peut

Planer dans une liberté continue et développer, par le fait même, des

Orientations concrètes vers un cheminement sérieux.

Comprendre la poésie, délaisser quelque peu la rigidité; voilà la facilité

À introduire pour qu’une satisfaction soit exemplaire à nos propos.

Une réflexion qui mérite son attention, qu’en pensez-vous?

André, épervier

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s