Par Planète Québec

 

Un curé, client régulier d’un bordel de luxe, à Vérone, en Italie, demandait aux filles de se déguiser en religieuses. La boîte qui était dirigée par Anna Maria Passarotto, une femme âgée de 59 ans, comptait une douzaines de professionnelles, incluant des étudiantes et des femmes mariées.

 

En plus des vêtements religieux, les policiers ont trouvé des vidéos pornos, des fouets, des masques, des menottes et toute une panoplie d’instruments de plaisirs dans différentes chambres de l’établissement.

 

Les policiers n’ont pas dévoilé le nom du curé, mais on sait qu’il habite Parme. L’établissement qui était fréquenté par la bourgeoisie demandait entre 250$ et 500$ pour les prestations des filles vedettes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s