Les animaux entrent dans la radiorésistance

MySpace Codes

APRÈS LA CATASTROPHE NUCLAIRE DE 1986, les scientifiques ont observé une étonnante recolonisation de la « zone interdite » de Tchernobyl par la faune et la flore. Les causes de la radiorésistance sont difficiles à déterminer, mais elles semblent toujours liées au patrimoine génétique. Quels sont les animaux qui résistent le mieux à la radioactivité nucléaire ? Admirons les champions de l’ADN !

1. Le scorpion

Le plus solide d’entre eux, l’Andoctronis amoreuxi, peut endurer une dose de radiations allant jusqu’à 900 Gy (gray), la dose mortelle pour l’être humain étant entre 4 et 10 Gy. Il a un superpouvoir de régénération après irradiation, probablement dû à sa capacité unique à réparer les lésions des gènes, ou à survivre à des réparations imprécises de génome.

2. Les rongeurs

A peine plus résistants que les êtres humains (dose mortelle : 4,5-12 Gy), ils se reproduiraient cependant tellement vite que leur patrimoine génétique n’aurait même pas le temps de subir les effets radioactifs. Des colonies de souris ont ainsi survécu et proliféré dans la zone contaminée après la catastrophe de Tchernobyl.

MySpace Codes

3. Les chevaux sauvages de Przewalski

Des spécimens de cette race de chevaux sauvages ukrainiens ont été lâchés dans la zone interdite de Tcherobyl en 1988. Contre toute attente, car ils étaient vieux et malades, ils se sont merveilleusement adaptés à l’environnement. Leur superpouvoir : un patrimoine génétique plus rustique que ceux des chevaux domestiques, avec 66 chromosomes au lieu de 64.

MySpace Codes

4. La fourmi

C’est la plus résistante et endurante parmi les insectes : elle peut survivre à une irradiation au césium radioactif pendant onze mois.

MySpace Codes

5. Conan la bactérie

De son vrai nom Deinococcus radiodurans, cet organisme polyextrêmophile est parmi les trois plus radiorésistants connus au monde. Elle résiste à toutes les conditions extrêmes et peut endurer jusqu’à 15000 Gy.

MySpace Codes

6. La blatte germanique

C’est une des espèce de cafard les plus répandues dans les maisons. Elle endure jusqu’à 64 Gy.

MySpace Codes

7. La mouche drosophile

L’insecte préféré des généticiens peut résister à une dose de radiations allant jusqu’à 640 Gy.

MySpace Codes

8. La guêpe parasite

Cet insecte qui fait fureur dans l’agriculture parce qu’il neutralise les chenilles en pondant ses oeufs dedans, pratique la thérapie génique en injectant un virus dans le corps de son hôte pour contourner ses défenses. Serait-ce cette particularité génétique qui serait à l’origine de sa capacité à résister à une dose de radiations maximum de 1800 Gy ?

MySpace Codes

9. Le Français..!

Cette espèce est parvenue à développer en quelques décennies un système de radiorésistance à toute épreuve, qui fonctionne par autosuggestion : c’est grâce à cela qu’il ne craint ni les explosions, fusions ou irradiations, ni les eaux contaminées, ni les déchets nucléaires, et qu’il est toujours protégé même quand tout explose autour de lui.

MySpace Codes

+ d’infos : Tchernobyl, une histoire naturelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s