Notre corps est un ensemble complexe de nombreux cycles et systèmes biologiques qui peuvent souvent être difficiles à pleinement comprendre. Les mécanismes défensifs du corps constituent un tel système. Ils nous protègent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, de beaucoup d’éléments qui pourraient potentiellement nuire à notre santé.

Voici neuf choses fascinantes que votre corps fait pour nous protéger sans que vous réalisiez qu’il s’agit de mécanismes de défense.

Le bâillement.

© shutterstock.com
© shutterstock.com

Le but premier du bâillement est de refroidir le cerveau après qu’il a surchauffé ou été saturé.

L’éternuement.

© istockphoto
© istockphoto

Généralement, nous éternuons lorsque nos voies nasales sont encombrées par de trop nombreux allergènes, microbes, poussières, ou autres irritants. Éternuer est un moyen pour notre corps de se débarrasser de ces « encombrants ».

L’étirement.

© shutterstock.com
© shutterstock.com

Nous nous étirons instinctivement afin de préparer notre corps à la charge physique que nous lui réservons durant la journée. Dans le même temps, les étirements font travailler les muscles, rétablissent la circulation sanguine, et améliorent notre humeur.

Le hoquet.

© gettyimages
© gettyimages

Lorsque nous mangeons très rapidement, que nous avalons de gros morceaux de nourriture, ou que nous mangeons simplement trop, notre nerf pneumogastrique peut devenir irrité. Il est étroitement connecté à notre estomac et notre diaphragme. Ce qui résulte donc en une série de hoquets.

Les contractions myocloniques.

© fotolia
© fotolia

Cela fait référence à la sensation étrange que vous pouvez avoir lorsque vous vous allongez pour vous endormir, que vous vous assoupissez, et que votre corps est secoué pendant une seconde par ce qui semble être un choc électrique. À ce moment, tous vos muscles subissent un spasme si fort que vous tombez presque du lit, et vous vous réveillez brutalement.

Ce phénomène est le résultat du fait que lorsque vous commencez à vous endormir, la fréquence de votre respiration chute rapidement, tandis que votre pouls ralentit légèrement et vos muscles sont relaxés. Étonnamment, votre cerveau interprète cela comme des signes annonciateurs de la mort. Il essaie donc de vous sauver en vous donnant un choc.

Les plissements de la peau.

© hottubbliss
© hottubbliss

Les plis qui apparaissent sur la peau de vos mains jouent un rôle essentiel. Ce phénomène est causé par le fait que lorsque votre corps rencontre une quantité importante d’humidité il comprend que l’environnement pourrait devenir glissant. La peau de vos mains commence donc immédiatement à changer de manière à faciliter la prise sur des surfaces lisses.

La perte de mémoire.

© twine
© twine

La perte de mémoire intervient souvent après avoir traversé des expériences déplaisantes. Notre cerveau efface littéralement les pires moments de notre mémoire.

La chair de poule.

© flickr
© flickr

La fonction primaire de la chair de poule est de réduire la quantité de chaleur perdue par notre corps via les pores de la peau, ce qui nous permet de nous réchauffer plus aisément sous des conditions climatiques inhospitalières.

Les larmes.

9_choses_etranges_que_votre-09

En plus de protéger la membrane muqueuse de nos yeux lors de contacts avec des corps étrangers, les larmes servent également d’instrument de « défense émotionnel ». Les scientifiques pensent que, dans des situations de stress, le corps crée une nouvelle et puissante source d’irritation afin de distraire la personne de la douleur qu’elle éprouve actuellement.

Ce ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles nous devrions tous être reconnaissants envers nos corps de nous protéger quotidiennement. Vous n’avez plus qu’à vous détendre, votre corps se charge de tout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s