23 pilotes et hôtesses de l’air confessent les secrets les mieux gardés et toutes les choses que vous ne savez pas lorsque vous prenez l’avion

23 pilotes et hôtesses de l’air confessent les secrets les mieux gardés et toutes les choses que vous ne savez pas lorsque vous prenez l’avion

Vous pensiez tout savoir de ce qui se passe quand vous prenez l’avion ? Eh bien, vous allez sans doute tomber de haut. Sur la plate-forme communautaire Reddit, un internaute a posé cette question :

« Stewards, hôtesses de l’air, pilotes, ingénieurs, pouvez-vous nous révéler quelques secrets que les passagers ne savent pas lorsqu’ils prennent l’avion ? »

Le post s’est vite emballé, et bientôt, de nombreux internautes se sont mis à y répondre. Des pilotes, personnel de bord mais également des employés d’aéroport ont raconté des petites anecdotes ou des choses que peu de personnes connaissent, notamment à propos de ce qui se passe derrière la porte du cockpit. Voici une petite sélection des plus intéressantes réponses…

1. La vérité derrière l’interdiction d’utiliser des appareils électroniques à bord

                  
« Je suis pilote. Et je peux vous dire que quand on vous oblige à éteindre vos appareils électroniques dans l’avion, c’est en réalité totalement inutile. Dans les avions modernes, les cabines de pilotage et les appareils sont heureusement protégées des interférences magnétiques qui ont lieu en l’air et qui sont autrement plus importantes que les ondes produites par un malheureux téléphone portable. »

« Votre portable ne va pas affoler les appareils et causer le crash d’un avion, de toute façon il y a toujours des personnes qui oublient d’éteindre leur téléphone. Par contre, si tout le monde « oublie », cela peut-être énervant pour le pilote car cela fait du bruit lorsqu’ils essayent de communiquer par radio avec la tour de contrôle. »

2. Les pilotes passeraient une bonne partie de leur temps en train de dormir


« C’est pour cela qu’il y a deux pilotes, ils dorment à tour de rôle. Mais assez fréquemment, il arrive qu’on se réveille et qu’on trouve son copilote endormi… En vol de toute façon, le pilotage automatique prend le relais et il faut juste surveiller (hors période de décollage et d’atterrissage). Cela n’a donc rien de dangereux, c’est même recommandé de dormir à intervalles réguliers. »

3. Les atterrissages brutaux ne sont pas causés par des pilotes inexpérimentés : c’est fait exprès.


« Quand vous sentez un atterrissage brutal par mauvais temps, ce n’est pas par manque de compétence de la part du pilote, au contraire : c’est tout à fait intentionnel. Si la piste est couverte d’eau, l’avion doit toucher le sol fortement de manière à adhérer au maximum et à ne pas partir en aquaplaning. »

« J’ai un collègue pilote qui aime à dire cette phrase : ‘’un atterrissage n’est finalement rien d’autre qu’un crash contrôlé’’ »

4. Ce n’est pas parce que vous volez avec une grande compagnie que les pilotes sont forcément plus expérimentés.


« Lorsque vous prenez un ticket avec une grande compagnie comme American Airlines, il y a des chances pour que vous voliez en réalité avec une compagnie sous-traitante. Cela signifie que les pilotes n’ont qu’une partie de l’expérience, de l’entraînement et de la paye du transporteur de grande ligne. La plupart du temps, nous volons un peu plus lentement que la normale pour gagner plus d’argent. » [Après vérification de notre part, il semblerait que le propos soit à nuancer : cette pratique concerne surtout certains pays, notamment les États-Unis, mais pas les compagnies Européennes par exemple.]

5. La vérité à propos des fameux masques à oxygène


« En cas de dépressurisation, si le masque tombe devant vous, la vérité c’est que… vous n’aurez que 15 minutes environ d’oxygène à partir du moment où vous tirez le masque vers vous. C’est tout. Par contre rassurez-vous : c’est largement suffisant pour que le pilote fasse descendre l’appareil à une altitude plus basse, où vous pourrez respirer normalement. »

« Plus important encore : en altitude, vous disposez seulement d’une quinzaine de secondes avant de vous évanouir, si vous ne mettez pas immédiatement votre masque. C’est pour ça que même si c’est contre-intuitif, il faut absolument mettre d’abord votre masque, en priorité, avant de s’occuper de celui de vos enfants. Si ils s’évanouissent pendant quelques secondes, ce n’est pas grave. »

6. L’eau qui sort du lavabo des toilettes est vraiment dégueulasse.


« Quoi que vous fassiez, ne buvez surtout pas l’eau du lavabo. Personnellement, je n’y tremperais même pas les mains pour les laver ! On assainit le réservoir d’eau à intervalles réguliers, cependant les parasites et microbes finissent par acquérir une résistance aux produits détergents. »

7. À propos de l’alimentation des pilotes dans l’avion :


« Mon père travaille pour une grande compagnie aérienne, et il m’a raconté quelques trucs : Déjà, les pilotes ont deux repas différents et n’ont absolument pas le droit de partager, c’est une précaution en cas d’intoxication alimentaire et c’est une règle qui est prise TRÈS au sérieux.
Ensuite, si vous vous amusez à piquer de la nourriture, même si ils vont la jeter, cela est considéré comme une faute grave et vous pouvez vous faire virer instantanément pour ça. Vous pouvez éventuellement demander à votre superviseur, mais vous ne pouvez pas faire n’importe quoi avec la nourriture. Ils ne veulent pas de problèmes vis-à-vis de ça. »

8. La vérité par rapport à la manière dont vos animaux sont traités et ce qu’ils doivent subir


« Je suis agent d’opération, je m’occupe notamment du chargement et du déchargement de la soute des avions. Une chose que je ne pourrais jamais assez répéter, c’est ce que subissent les animaux lorsque vous choisissez de les prendre dans l’avion avec vous. Les compagnies aériennes font de leur mieux pour bien traiter les animaux, mais il y a des choses qui ne peuvent pas être évitées, par exemple au niveau du bruit et du stress intense au moment du chargement. Dites-vous que le niveau sonore est si fort que je ne pourrais pas rester là sans mon casque de protection auditive… alors imaginez votre animal obligé d’attendre qu’on le charge dans la soute, tout en étant exposé à la même quantité de bruit que moi !
S’il vous plait, les gens, pensez-y à deux fois avant d’embarquer votre animal dans un avion. »

9. Petit secret : ce que les hôtesses de l’air font après avoir demandé aux passagers de tout éteindre


« Ma sœur est hôtesse de l’air. Elle m’a raconté que, juste après avoir demandé à tous les passagers d’éteindre tous leurs appareils électroniques, elle retourne à l’abri des regards, sort son téléphone, et commence à envoyer des textos. »

10. Petite astuce pour avoir plus d’espace sur votre siège, grâce à un bouton caché…


« Si vous êtes assis près de la fenêtre ou du couloir, jetez un œil aux accoudoirs : sur la plupart des modèles, juste en dessous, se trouve un petit bouton caché. Ce bouton permet de soulever ces accoudoirs qui normalement ne peuvent être bougés (contrairement aux accoudoirs centraux). Cela vous permet d’avoir énormément de place si vous êtes près de la fenêtre, et aussi de pouvoir dormir confortablement en vous appuyant contre la paroi sans avoir un truc qui vous rentre dans les côtes. »

11. Ne buvez JAMAIS d’eau dans l’avion si elle ne provient pas d’une bouteille


« Salut, je suis un ancien préposé au fret d’aéroport. Ne buvez JAMAIS d’eau dans un avion si elle ne sort pas d’une bouteille. Ne la touchez même pas. Les stations qui servent à purger toute la merde et à recharger l’appareil avec de l’eau potable sont situées à quelques mètres l’une de l’autre et sont parfois desservies en même temps par la même personne. Pas toujours, mais si vous n’êtes pas là pour le voir, vous n’avez aucun moyen de savoir. »

12. Fermez vos valises à clé


« Fermez toutes vos valises à clé, même vos bagages à main. La plupart des gens n’y pensent pas, encore moins pour leur bagages à main… Mais quand votre sac se trouve sur un tapis roulant, tout le monde y a accès : les personnes qui travaillent à l’aéroport, mais aussi les autres passagers. Malheureusement on trouve des gens malhonnêtes partout, et cela inclut aussi le personnel de l’aéroport. »

13. La VRAIE raison pour laquelle les lumières s’éteignent/s’abaissent au moment de l’atterrissage


« Lorsque l’avion atterrit de nuit, on baisse le niveau lumineux dans l’avion. Cela ne va peut-être pas vous rassurer, mais si l’on fait cela, c’est en cas de problème à l’atterrissage, pour vous préparer à évacuer l’appareil en urgence. Comme vos yeux se seront déjà habitués à l’obscurité, vous verrez mieux les sorties de secours et vous pourrez voir plus facilement vous repérer une fois à l’extérieur. »

14. À propos des éclairs et de la toute-puissance d’un pilote d’avion


« Mon père est pilote de ligne depuis plus de 20 ans, et il m’a expliqué que les avions sont frappés par la foudre très fréquemment. C’est totalement sans danger et personne ne sent rien, car la carlingue fait office de cage de Faraday. De plus, si un passager cause un scandale à l’embarquement et qu’il emm*rde tout le monde, il a tout à fait le droit de leur refuser l’accès à bord et de décoller sans lui. »

« Une fois que les portes de l’avion sont fermées, le capitaine est le seul maître à bord et il dispose d’une autorité quasi-illimitée. Il a le droit d’arrêter quelqu’un, de rédiger des contraventions, et même de prendre les dernières volontés et le testament d’un passager mourant. »

15. La porte des toilettes, même fermée à clé, peut être très facilement ouverte de l’extérieur


« Il y a un mécanisme qui permet d’ouvrir la porte depuis l’extérieur. Souvent, ce mécanisme est caché sous le petit panonceau « interdit de fumer ». Il suffit de soulever ce dernier à la manière d’une trappe, et faire glisser le levier. »

16. Une histoire d’alerte à la bombe


« J’ai un ami qui est pilote de ligne. Il y a environ cinq ans, il faisait un vol Los Angeles- Tokyo, quand un appel anonyme a fait mention de la présence d’une bombe, alors qu’ils étaient au beau milieu de l’Océan Pacifique. Apparemment, il y a des procédures à suivre pour ce genre de situations, et comme il n’y avait rien qui puisse être fait, la seule chose qu’il y avait à faire c’était de rester très calme et de ne surtout pas alerter les passagers. Il m’a raconté que pendant tout le reste du vol, la moindre petite turbulence lui provoquait de grosses montées d’adrénaline. Ils avaient pris la menace très au sérieux, parce qu’il y avait un groupe de dignitaires étrangers à bord. »

17. La manière dont vos bagages seront réellement traités


« Qu’il y ait marqué « fragile » dessus, qu’il y ait écrit « haut » et « bas » ne change rien : On doit faire rentrer le fret et une centaine de bagages dans la soute, et ça doit rentrer comme ça rentrera »

18. De nombreux vols transportent des organes humains ou des cadavres


« Beaucoup plus de vols domestiques que vous ne le pensez transportent des restes humains, des corps dans des cercueils (rapatriement de corps) ou des organes. Je suis agent d’opération, et je peux vous dire que vous avez probablement voyagé avec ce genre de choses sans même le savoir. Regardez par la fenêtre et voyez si vous apercevez une de ces longues boîtes avec inscrit « head » (tête) sur l’une des extrémités… Si vous en voyez-un, il s’agit tout bonnement d’un cercueil. »

19. En cas de panne, même sans moteur, un avion peut continuer à planer pendant très longtemps


« Vous savez, dans les films, quand les moteurs tombent en panne, s’enflamment et que l’avion pique droit vers le sol… Eh bien ce n’est pas comme cela que ça se passerait en vrai, et heureusement. Si les deux moteurs s’arrêtaient en même temps, l’avion pourrait continuer à planer sur 6 milles nautiques, c’est-à-dire 11 kilomètres, pour chaque 1 500 mètres d’altitude. Donc à 10 000 mètres, votre avion peut continuer à planer sur environ 77 kilomètres sans moteur, et permettre un atterrissage (relativement) en douceur. C’est pourquoi la plupart des graves crashes d’avion se produisent pendant le décollage ou l’atterrissage, la phase de vol étant la moins dangereuse. »

20. À votre place, je ne commanderais ni café, ni thé


« L’eau utilisée pour les boissons chaudes est très sale. Les réservoirs ne sont presque jamais nettoyés. Sur les plus vieux avions, il y a tellement de trucs dégoûtants accumulés sur les parois que cela peut former une croûte d’1 centimètre d’épaisseur. C’est une chose bien connue par toutes les personnes qui travaillent sur les avions. »

21. Ces écouteurs qu’on vous distribue, et qui sont emballés dans des sacs plastiques scellés, ne sont pas neufs.

 
« Les casques que l’on vous donne ne sont pas neufs, malgré les apparences. Ils sont récupérés après le vol, ‘’nettoyés’’, et ils sont ré-emballés. »

22. La véritable raison pour laquelle il existe des cendriers dans les toilettes


« Vous vous demandez pourquoi il y a des cendriers dans les toilettes, alors que cela fait des années qu’il est formellement interdit de fumer à bord des avions ? C’est bien simple : il s’agit d’un équipement obligatoire. La raison étant que, dans le cas où une personne décidait de fumer dans les toilettes malgré l’interdiction, il faut qu’il ait un autre endroit que la poubelle pour jeter son mégot. En plus de la forte amende dont il écopera ensuite, ce serait dommage qu’il mette en plus le feu à la cabine de toilettes… »

23. Comment savoir si un avion est en train d’être détourné depuis le sol


« Si l’avion est proche du sol et qu’il est détourné par un individu malveillant, le pilote laissera les volets des ailes levés de manière à indiquer que quelque chose d’anormal est en train de se produire à bord. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s