Pensée du samedi 10 juin 2016.


« La ligne droite est le plus court chemin d’un point à un autre, c’est bien connu. Mais est-il conseillé d’emprunter toujours la ligne droite ? Si vous voulez traverser une ville, par exemple, vous pourrez difficilement le faire en ligne droite sans vous heurter à des immeubles, des voitures et des piétons ; de même, dans cet immense territoire qu’est la vie où se pressent des multitudes de créatures, vous arriverez rarement à atteindre directement un but sans vous heurter à des intérêts contraires aux vôtres.
Il est donc préférable parfois de choisir la ligne courbe, c’est-à-dire ne pas se présenter devant les autres en disant tout de suite : « C’est moi. Je me présente. J’ai des projets, laissez-moi passer pour les réaliser. » Prenez plutôt des chemins détournés en commençant par passer par des endroits où vous ne rencontrerez pas d’obstacles. Et comme toutes les occasions ne sont pas également favorables, attendez aussi le meilleur moment pour passer. Cela signifie que pour réaliser tous ses bons projets, il vaut mieux éviter de s’imposer tout de suite, mais faire preuve de psychologie, de patience, de souplesse. C’est cela, suivre la ligne courbe. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

LA VOIE LACTÉE SUR YELLOWSTONE


Chine: Les soutiens-gorge bannis d’un examen d’entrée à l’université


INSOLITE Ils contiennent des pièces de métal qui sont interdites…

Illustration soutien-gorge.
Illustration soutien-gorge. – Atherton Lee/SUPERSTOCK/SIPA

C.C.

Les lycéennes chinoises de la province de Jilin ne savent plus à quel sein se vouer. Elles devront en tout cas, ce vendredi et samedi, trouver une alternative à leurs soutiens-gorge comportant des pièces de métal si elles veulent passer leur examen d’entrée à l’université, a rapporté cette semaine le Global Times.

Afin d’éviter les tricheries, tout objet comportant du métal est interdit lors des épreuves du Gaokao, soutiens-gorge compris. A défaut de ne pas en porter du tout, les autorités ont ainsi invité les jeunes femmes à porter des brassières. Les garçons vont devoir également revoir leur garde-robe et éviter les pantalons à braguette puisque les fermetures éclair sont concernées par l’interdiction.

Du côté des parents d’élèves, les réactions sont mitigées, certains acceptant cette mesure restrictive car elle impose plus d’égalité dans cet examen où la fraude à l’aide d’appareils sans fil est importante, indique le Global Times. Le quotidien rappelle qu’en 2009, des enseignants de Songyuan avaient été interpellés alors qu’ils vendaient eux-mêmes des appareils pour tricher à des étudiants.

De Grands hommes et leurs Derniers Mots


 

« Les déclarations faites par les mourants
sont toujours dignes de confiance. Même
les menteurs font des aveux honnêtes à ce
moment-là. Les propos tenus sur leur lit de
mort nous en apprennent plus sur les gens
que tout ce qu’ils ont pu dire ou faire de
leur vivant. Quand confrontés avec la mort,
ils laissent tomber leur masque et se
montrent enfin tels qu’ils furent. Certains
ont reconnu qu’ils avaient vécu de façon
vaine et superficielle, d’autres qu’ils avaient
poursuivi une illusion, d’autres encore, qu’ils
s’étaient laissés entraîner par une idée
trompeuse.»

Voltaire : Le célèbre écrivain satirique, eut
Une fin épouvantable. L’infirmière qui se
trouvait à son chevet déclara : « Pour tout l’or
du monde, je ne voudrais assister encore une
fois à l’agonie d’un incroyant. » Il implora le
pardon en criant toute la nuit.

David Hume qui était athée, cria :
« Je suis dans les flammes ! »
et son désespoir semblait terrible.

Henri Heine qui fut un persifleur, fit plus
Tard pénitence et vers la fin de sa vie, écrivit
Le poème suivant :
« La vieille lyre s’est rompue
sur ce roc qu’on nomme Jésus !
La lyre par le mauvais esprit inspirée
chantait des fêtes damnées.
Cette lyre, c’est pour la révolte qu’elle
Résonnait,
pour le doute, la moquerie et la chute
qu’elle chantait.
Seigneur, Seigneur, pour ces chansons
humblement j’implore ton pardon ! »

Napoléon, d’après le médecin qui se trouvait
près de lui, eut une fin effroyable. Il écrivit :
« L’empereur meurt solitaire et abandonné. »

César Borgia, l’homme d’état : « Dans toutes
les circonstances de ma vie, j’ai été prévoyant
et j’ai toujours pris toutes les dispositions
nécessaires. Et voilà que maintenant je dois
mourir sans y être préparé. »

Talleyrand : « Je subis les tortures des damnés. »

Charles IX (roi de France) : « Je suis perdu, je
n’en doute pas. »

Mazarin : « Mon âme, qu’adviendra-t-il de toi ? »

Hobbes, philosophe anglais : « Je dois franchir ce
pas redoutable qui me conduit dans les ténèbres. »

Sir Thomas Scott, ancien président de la chambre
Haute anglaise ; « Jusqu’à présent, je ne croyais ni
en Dieu ni au Diable. Maintenant, je sais et je sens
qu’ils existent les deux et le jugement équitable du
Tout-Puissant me damnera pour l’éternité. »

Goethe : « De la lumière ! »

Nietzsche mourut dans la démence.

Lenine mourut dans un état d’aliénation mentale.
Il implorait ses meubles de lui accorder le pardon
de ses péchés. Les jeunes révolutionnaires
affirmeront certainement avec véhémence que
cela est faux. Il faut reconnaître qu’il est
déplaisant de devoir admettre que l’idole de
plusieurs millions d’hommes s’est reniée
elle-même et de cette façon.

Sinowjew, président de l’Internationale
Communiste a été fusillé par Staline. Il avait dit :
« Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est
L’unique Dieu. »

Churchill : « Quel fou ai-je été ! »

Jagoda, qui fut le chef de la police secrète russe :
« Il doit y avoir un Dieu, il me punit de mes péchés. »

Bouddha : « Je n’y suis pas arrivé. »

Jésus Christ : « Tout est achevé ! »

************

P.S : Il y a quelques jours, j’ai écrit un blogue au
sujet de Charles Darwin qui aurait confessé :
« Je me suis trompé ! »
Il y a beaucoup d’autres exemples comme cela
dans l’histoire. La vérité est là si on veut la trouver.
Mais c’est à nous de la désirer de tout notre cœur,
Et de la recevoir.

Patrick Etienne

Non, Anonymous n’appelle pas à manifester à Paris


RESEAUX SOCIAUX Un groupe qui se revendique à tort des Anonymous appelle à manifester le 10 juin à Paris…

Capture écran de la page Facebook
Capture écran de la page Facebook – Facebook/Anonymous France

A.-L.B.

Non, le groupe d’hacktivistes Anonymous n’appelle pas à manifester vendredi à Paris. Dans une vidéo reprenant les codes de la communication du collectif masqué, un groupe français appelle à la mobilisation pour, notamment, obtenir la « démission de tous les pouvoirs politiques » et « sortir de l’Europe dictatoriale ». Sauf que cet « appel au peuple français » n’émane pas d’Anonymous, comme le rappelle le site de France info.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FNousSommesAnonymous%2Fvideos%2F1752181308338287%2F&show_text=0&width=560

En effet, sur sa page Internet, le groupe Anonymous rappelle qu’il n’a pas de page Facebook officielle. Un article intitulé « Facebook « Le piège à Con » de la Fachosphère » et publié samedi sur le site d’Anonymous dénonce cette page où sont publiés des messages « surtout conspirationnistes, complotistes, nationalistes, antisémites et d’extrême droite ». « Cette page est extrêmement relayée et nuit à votre message antiraciste et international », déplore un membre francophone d’Anonymous.

Pas d’anonymat sur Facebook

« Si l’on veut être anonyme, et donc se revendiquer d’Anonymous, on ne peut pas être sur Facebook car l’anonymat y est impossible », résume Guillaume Brossard, du sitehoaxbuster.com, contacté par 20 Minutes. Ce site démonte les rumeurs et les contre-vérités du Web. C’est en suivant les publications du compte Facebook « Anonymous France » depuis plusieurs années que l’homme a découvert les liens entre cette page et le « Conseil national de la transition de France », une organisation française conspirationniste. « On arrive aussi à Eric Fiorile, qui est l’une des figures de proue du complotisme en France », continue Guillaume Brossard.Eric Fiorile, théoricien de la « démosophie » selon laquelle le peuple peut se gouverner seul, est aussi à l’origine du « mouvement » du 14 juillet 2015. Il appelait à cette date à prendre l’Assemblée nationale et faire un putsch en France. La manifestation avait réuni environ 300 participants.

 

Aujourd’hui, comment expliquer le succès de cette vidéo détournant Anonymous, visionnée plus de 456.000 fois en deux mois ? Pour Guillaume Brossard, de Hoaxbuster, cela s’explique par la méconnaissance des internautes de ce qu’est le collectif Anonymous et les valeurs qu’il promeut. A savoir l’« anonymat, l’humanisme et l’anticapitalisme, avec une bonne dose de compétences en piratage informatique », détaille Guillaume Brossard. « Ce n’est pas la première fois que les codes d’Anonymous sont détournés. Mais cette fois-ci, c’est à mon avis la première fois que c’est fait de manière aussi flagrante », ajoute-t-il

Une infographie de 123 mètres vous raconte le premier Star Wars


WEB Son créateur a accolé 157 images différentes sans oublier un seul dialogue du film…

Extrait de l'infographie de Martin Panchaud.
Extrait de l’infographie de Martin Panchaud. – Martin Panchaud

O. P.-V.

Tout le monde ou presque connaît l’histoire du premier épisode de Star Wars, le numéro IV sorti en 1977. Pourtant, un graphiste suisse, Martin Panchaud, a décidé de la raconter de nouveau dans une immense infographie.

En une seule image, qui vous demandera 123 mètres de papier si vous souhaitez l’imprimer, il déroule le récit d’Un nouvel espoir en reprenant les codes artistiques, les décors et les dialogues du film.

Début de l'infographie Star Wars.
Début de l’infographie Star Wars. – Martin Panchaud

Le résultat est visuellement impressionnant et a demandé un an de travail au graphiste, qui explique sa démarche à Consequence of Sound : « Internet aime les histoires courtes et les résumés, des contenus compréhensibles rapidement. Avec mon travail, je voulais créer un contraste là-dessus. »

>> A lire aussi : QUIZ. «Star Wars»: Connaissez-vous bien la saga intergalactique?

157 images et 22 fichiers Illustrator plus tard, le résultat peut être admiré dans son intégralité ici. Pour le lecteur, cela fera 123 mètres de scroll et quelques crampes à la main. L’ampleur du travail a impressionné un internaute en particulier, un certain Mark Hamill, interprète de Luke Skywalker, qui s’est empressé de le tweeter et de participer à sa viralité.

This is absolutely STUNNING! 1st time I’ve »watched » since the ’97 & well worth it! http://swanh.net

Photo published for The whole #StarWars #Episode IV in one picture by @MartinPanchand #swanh

The whole #StarWars #Episode IV in one picture by @MartinPanchand #swanh

Infographic adaptation of Star Wars A New Hope, 123m (403.5 ft) of scrolling by graphic novelist Martin Panchaud.

swanh.net

 

Dans cette école, la fête des mères devient «la fête des gens que l’on aime»


FETE DES MERES L’initiative a pour but de ne pas laisser de côté certains enfants…

NANTES, le 13/05/2013 Une classe dans une ecole primaire
NANTES, le 13/05/2013 Une classe dans une ecole primaire – Fabrice Elsner

O. P.-V.

A trois jours de la fête des mères ce dimanche, et trois semaines avant celle consacrée aux pères (le 19 juin), les élèves d’école primaire s’activent comme tous les ans pour préparer en classe des petites attentions pour leurs parents.

Une école de Gironde a pensé aux enfants étant dans des « situations familiales délicates » et a choisi de célébrer à la place « la fête des gens que l’on aime », comme l’a repéré Le Huff Post, citant une parent d’élève.

https://www.instagram.com/p/BFwgOXjnjW2/embed/captioned/?v=7« Chaque enfant a donc créé avec son enseignante deux objets qu’il offrira aux personnes de son choix », dit le mot des maîtresses posté sur Instagram par la maman-blogueuse. Comme le souligne Le Huff Post, « pour les pères et mères encore en vie, espérons toutefois que les cadeaux ne seront pas offerts à d’autres personnes ».