Pensée du mardi 7 juin 2016.


« Même les entités les plus puissantes du monde divin ne peuvent pas agir directement sur la terre afin d’y installer l’ordre et la paix. Pourquoi ? Parce qu’elles ne sont pas faites de matière physique. Pour intervenir, il faut que ce soient les humains eux-mêmes qui leur en donnent la possibilité. Tant qu’il n’y a pas un traître à l’intérieur d’une forteresse pour ouvrir le passage aux ennemis, elle reste imprenable. Sur la terre il faut aussi des « traîtres » ! Puisqu’elle est comme une forteresse dont tellement d’occupants s’opposent à la venue des esprits lumineux qui veulent le bonheur des humains, il faut des traîtres, ou si vous préférez des alliés, pour leur ouvrir les portes.
Sur la terre les humains sont aussi puissants que toutes les armées célestes, et s’ils veulent leur tenir tête, elles ne peuvent rien faire. C’est pourquoi le Ciel cherche des alliés, et les spiritualistes sont justement ces alliés : grâce à eux le Ciel peut se faufiler dans cette citadelle qu’est la terre pour y faire régner plus de justice et plus d’amour. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s