DISCRIMINATION Pour financer sa carrière, la Brésilienne a dû se lancer dans un élevage de chiens…

Silviana Lima

Silviana Lima – Capture d’écran/Spicee

C.Po.

Huit fois championne du Brésil, deux fois vice-championne du monde… A 30 ans, le CV de Silviana Lima, surfeuse professionnelle n’est plus à faire. Incontournable sur le circuit depuis treize ans, la sportive n’a pourtant jamais décroché le moindre contrat de sponsoring avec des marques de sport. La raison ? Elle est jugée insuffisamment jolie. « Je ne suis pas comme les autres surfeuses, blondes aux yeux bleus à l’allure de mannequin », explique-t-elle dans une vidéo sur le site Spicee.

Pour financer sa carrière, elle a dû se lancer dans l’élevage de bouledogues français. L’argent lui a permis de voyager et de participer aux compétitions internationales qui se déroulent aux quatre coins de la planète. Depuis août 2015, elle a finalement réussi à trouver un partenariat avec deux marques : un opérateur téléphonique et un revendeur de gaz qui ne lui demandent pas de prendre la pose pour des photos sexys.

La jeune femme entend aujourd’hui dénoncer les diktats de la beauté dans son sport. « Je pourrais me faire refaire les seins, changer de coiffure, porter des lentilles mais personne ne me reconnaîtrait, ce ne serait pas moi », confiait-elle à la BBC en février dernier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s