ImageProxy (2)

Quand une personne est jalouse de ce que nous avons et qu’une partie d’elle aimerait de toute évidence nous l’enlever, c’est facile de la regarder de haut et d’être dégoûtés. Quand une personne joue des petits jeux et trouve des façons détournées de nous rabaisser, ou de rabaisser les autres, c’est tentant de la voir aussi petite que ses agissements. Quand quelqu’un manque de générosité, on est tenté de l’imaginer vivre constamment dans l’état de peur et de manque qui semble l’habiter.

Mais on peut aussi avoir la réaction inverse. On peut visualiser la personne jalouse avec ce qu’elle envie tant, remplie de la certitude qu’elle y a droit également. On peut voir la personne qui tente de nous rapetisser rayonnante du sens de sa valeur et d’un amour qui rejaillit naturellement (cela ne nous empêche pas de prendre nos distances, bien sûr, si on en ressent le besoin). Et on peut voir en la personne radine le potentiel d’une vie d’abondance et d’aisance.

C’est difficile, parfois très difficile, de voir en l’autre une force qu’il ne voit pas en lui-même. C’est un tel exploit que souvent, on sera même la première personne sur la planète à n’avoir jamais posé un tel regard sur lui. N’y a-t-il pas là quelque chose d’incroyablement sacré, quand on y pense? Oh, et voici ce qu’on oublie : chaque fois qu’on choisit de se brancher à la grandeur de l’autre, plutôt qu’à ses petitesses du moment, on apprend à le faire pour nous, aussi.

Marie-Pier Charron

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s