HOMMAGE Les derniers des 2,2 millions de caractères du chef-d’œuvre de Cervantès seront publiés, demain, soit le jour du 400e anniversaire de la mort de l’auteur espagnol…

Exemplaire de "Don Quichotte", de Miguel de Cervantès, exposé dans une librairie de Madrid le 18 octobre 2004, dans une nouvelle édition publiée lors du 400e anniversaire de la parution du roman

Exemplaire de « Don Quichotte », de Miguel de Cervantès, exposé dans une librairie de Madrid le 18 octobre 2004, dans une nouvelle édition publiée lors du 400e anniversaire de la parution du roman – Christophe Simon AFP

20 Minutes avec agence

Depuis août 2014, Diego Buendia, un ingénieur en informatique espagnol de 55 ans, twitte chaque jour 28 extraits de Don Quichotte. Sur « QuijoteEn17000Tuits », compte Twitter dédié au projet, le Barcelonais veut publier l’intégralité de l’œuvre écrite en 1605 par Cervantès, au rythme de 140 caractères postés plusieurs fois par jour.

Le 17.000e et dernier tweet du grand classique de la littérature espagnole sera mis en ligne demain, vendredi 22 avril, jour du 400e anniversaire de la mort de son auteur.

Contrairement aux autres posts, automatisés grâce à un algorithme développé par Diego Buendia, ce tweet contenant les derniers des 2,2 millions de caractères du roman sera publié manuellement par l’informaticien.

L’énigme du lieu de naissance de Cervantès

Le Parisien explique que ce dernier effectuera l’opération depuis l’Alcazar de San Juan, village situé dans la communauté autonome de Castille-La Manche. Une façon de mettre à l’honneur l’hypothèse selon laquelle  Cervantès est né dans cette région, et non aux environs de Madrid comme le raconte la biographie officielle de l’écrivain.

L’hommage à Cervantès et à son œuvre la plus connue est donc teinté d’une revendication. Mais aussi d’une envie de s’amuser en partageant avec le plus grand nombre des chefs-d’œuvre littéraires. L’idée de « QuijoteEn17000Tuits » est ainsi venue à Diego Buendia « en blaguant sur ce que pourrait donner la publication des classiques sur Twitter ». Jeudi midi, la blague avait déjà séduit plus de 10.000 followers.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s