TECHNOLOGIE Dans quelques jours, la ville de Venise va accueillir son premier drone aquatique. A terme, 120 « poissons-robots » vont être lâchés dans les canaux pour collecter des données sur la lagune.

Les poissons-robots permettront de surveiller la lagune de Venise, prise d'assaut par les touristes.
Les poissons-robots permettront de surveiller la lagune de Venise, prise d’assaut par les touristes. – L.Bruno / Sipa

N.R

Un mélange entre Le monde de Nemo et Terminator. C’est un peu l’effet que produit la vision du poisson-robot qui naviguera bientôt sous les célèbres gondoles de Venise. Un premier appareil doit être immergé le 11 avril.

Ces « poissons » seront chargés de collecter des données sur la lagune : température, salinité… Le tout de manière autonome, comme l’explique Frédéric Boyer, enseignant-chercheur à l’École des Mines de Nantes sur le site de RTL : « Ces populations de robots vont produire des comportements innovants qui s’adaptent à leur environnement. On parle d’intelligence collective. »

Le robot sera donc capable de se déplacer tout seul dans la lagune, personne ne sera aux commandes. Pour se recharger, il se branchera sur un « nénuphar », un autre robot qui flottera à la surface. Les scientifiques de subCULTron, le projet européen à l’origine de l’idée, ont également prévu d’immerger des « moules artificielles » qui s’accrocheront au fond de l’eau.

A terme, les informations collectées permettront de mieux comprendre l’évolution de la lagune, mise en danger par le tourisme massif.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s