LOISIRS Trois jeunes espèrent commercialiser leur drôle d’engin qui se tord dans tous les sens…

Alexis Honoré et Alban Haloche en pleine démonstration sur leur Trocadéro Fixie.
Alexis Honoré et Alban Haloche en pleine démonstration sur leur Trocadéro Fixie. – J. Gicquel / APEI / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Pas assez fun le vélo en ville? Pour pimenter un peu leurs sorties quotidiennes en deux-roues, trois jeunes Bretons viennent de concevoir un vélo désarticulé qui pivote dans tous les sens. D’apparence assez classique, le Trocadéro-fixie, c’est son nom, a la particularité d’avoir un cadre qui n’est pas fixe et peut donc se tordre dans tous les sens.

https://player.vimeo.com/video/164005775

« On peut bien sûr mettre le vélo en version classique grâce à un système de blocage sur le cadre mais c’est plus sympa quand il est désarticulé. Dès que l’on a trouvé son équilibre, le vélo offre de belles sensations. On se sent plus près du sol et on peut faire demi-tour très facilement », assure Alexis Honoré, 26 ans, qui a mis sur pied le vélo avec ses collègues Alban Haloche et Johan Le Bon, cycliste professionnel au sein de la formation FDJ.

https://www.instagram.com/p/BDRRyQ1CYld/embed/captioned/?v=6

A la recherche d’un fabricant pour commercialiser les vélos

Quand ils l’enfourchent dans les rues du centre-ville de Rennes, l’étrange bicyclette ne passe pas inaperçue. « A chaque fois, les gens s’arrêtent pour nous regarder. Ils nous demandent souvent à quoi ça sert et si c’est dangereux », sourit Alban Haloche, pas mécontent de la curiosité que suscite son deux-roues. Disposant chacun de plusieurs prototypes, les trois compères veulent désormais passer la vitesse supérieure avec une trentaine de modèles en préparation.

https://dailymotion.com/video/x47rhiz

Le brevet déposé, ils espèrent taper dans l’œil d’un fabricant de vélos pour commercialiser leur engin. « On pourrait toucher des passionnés de sports extrêmes, notamment dans les pays anglo-saxons qui sont très branchés. On démarche en ce sens avec des contacts pris avec Red Bull. Et puis on pourrait facilement imaginer dupliquer le système sur des VTT ou des BMX », s’enthousiasme Alban Haloche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s