BAD BUZZ L’application de reconnaissance faciale FindFace est au cœur d’une polémique de divulgation de l’identité d’actrices pornographiques…

Capture d'écran du site Findface

Capture d’écran du site Findface – Findface.ru

W.P.

Libertés individuelles et Internet ne font pas forcément bon ménage, et les internautes russes peuvent en témoigner. Lancée en Russie au mois de février, l’application de reconnaissance faciale FindFace est aujourd’hui aussi populaire que contestée en raison de ses caractéristiques hautement intrusives. De fait, l’outil fonctionne avec Vkontakte, le Facebook russe, et permet à ses utilisateurs de se faire rediriger vers le profil d’une personne inscrite sur le réseau social par le biais d’une simple photo.

Une chasse aux stars du X lancée sur le 4chan russe

Plusieurs internautes ont récemment défrayé la chronique en se servant de FindFace pour révéler l’identité d’actrices pornographiques et de prostituées, à partir de captures d’écrans de films dans lesquels les premières ont joué, et sur des sites de prostitution pour les dernières. Les résultats des recherches ont été publiés sur le forum Dvach – le 4chan russe -, plateforme sur laquelle certains utilisateurs donnent des conseils aux autres pour mener ce genre d’investigations douteuses.

Pire, des internautes ont entrepris de contacter les familles des personnes identifiées afin de les prévenir de leurs activités sexuelles, d’après Global Voices. Notons que le site Dvach s’est empressé de supprimer les photos litigieuses et fermer nombreux topics.

Capture d'écran. Une jeune femme, victim du

Capture d’écran. Une jeune femme, victim du – es.gizmodo.com

FindFace fiable à 90 %

Créateur de l’application, Andrei Mina déclarait en mars avoir conçu FindFace après avoir photographié deux femmes à Saint-Pétersbourg, sans n’avoir jamais pu leur envoyer les images car il avait oublié de noter leur contact. L’une des rares utilisations positives de l’outil.

Peu avant l’affaire du forum Dvach, un jeune artiste du nom d’Egor Tsvetkov avait quant à lui mis en lumière les dangers de l’application en photographiant au hasard et à leur insu des passants dans les rues de Saint-Pétersbourg, et en parvenant à déterminer leur identité. « En théorie, ce service pourrait être utilisé par un tueur en série », s’indignait-il dans les colonnes de RuNet Echo. L’entreprise de sécurité informatique Kapersky a également testé l’application et en a déduit que son efficacité était de 90 %.

Les créateurs de FindFace ont par ailleurs avoué ne pas pouvoir empêcher les individus malintentionnés d’utiliser leur application. A noter que les utilisateurs de Facebook ne sont – pour le moment – pas concernés par cette menace à la vie privée.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s