Le père est sur le point de mourir. Sa femme est à ses côtés.

Le père qui était silencieux depuis un bon moment, se tourne vers sa femme…
– Marie-Jeanne, je vais mourir; on a toujours bien vécu ensemble hein?
– Oui mon vieux Simon et tu vas me manquer.
– Merci Marie-Jeanne… Mais y’a une chose qui m’a toujours laissé curieux, tu sais le petit dernier, j’ai toujours pensé qu’il ne venait pas de toi et moi.
Il ne ressemble pas aux 9 autres. Veux-tu me dire avant de mourir s’il est bien de nous deux celui-là, ça m’a toujours intrigué. Tu peux ben me le dire à cett’heure que je vais mourir…

– Reste tranquille mon vieux Simon, le petit dernier est ben de nous autres. Ce sont les 9 premiers qui ne sont pas de nous deux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s