« Pour justifier leurs caprices et leurs infidélités, certaines personnes prétendent que le mariage tue l’amour. Pas du tout, le mariage ne tue pas l’amour, mais à condition que l’homme et la femme sachent comment se considérer mutuellement. Que chacun recherche chez l’autre une manifestation du monde divin, une âme et un esprit qui méritent qu’on fasse pour eux tous les sacrifices. S’ils comptent sur le corps physique pour les satisfaire, évidemment leur amour ne durera pas.
Car qu’est-ce que le corps physique ?… Un homme meurt : maintenant qu’il n’est plus qu’un cadavre, est-ce que sa femme le garde auprès d’elle ? Non, elle le fait enterrer. Pourtant, elle aimait son mari, et elle l’aime toujours. Mais ce que l’on aime, c’est le côté subtil, la vie. Et ce qui est vivant, c’est l’âme, c’est l’esprit. Le corps physique vieillit, et après quelques années on peut le trouver moins agréable et se lasser de lui. Tandis que la vie intérieure est toujours différente, toujours nouvelle comme l’eau qui coule. Dans un couple, c’est cette eau que chacun doit chercher à découvrir chez l’autre, car elle est inépuisable. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s