Nous savons que Jules César a mené d’une main de maître son empire romain. Cet homme avait soif de pouvoir et rien n’était démesure pour lui. Il a ainsi ordonné la construction de bâtiments tous plus imposants les uns que les autres et n’a pas eu de mal à faire construire un pont révolutionnaire et ce, en une dizaine de jours seulement. Jules César pouvait aller où il le voulait et il allait pouvoir avec ce pont, exercer son pouvoir par au-delà les contées.

Le forum était quant à lui au cœur de la cité romaine. Les ouvriers travaillaient sans relâche pour parvenir à leurs fins et ne prenaient que peu de repos. Lorsqu’ils trouvaient des obstacles, ils les éliminaient purement et simplement. Mais leurs constructions ainsi parsemées de routes pouvaient les conduire tout droit chez l’ennemi s’il le fallait. Bref, c’est ainsi que lorsque notre grand homme est mort, cédant ainsi sa place, l’empire romain régnait quasiment sur le monde. Octavien lui a succédé et c’est par la suite fait appeler Auguste. Lui aussi a continué l’ascension de son oncle et il a également ordonné de nombreuses constructions.

Rome a par la suite développé un système qui a permis à l’eau courante d’entrer dans la cité. La population ainsi a pu s’abreuver en toute tranquillité, un vrai bon en avant. Les aqueducs distribuaient des quantité d’eau phénoménales et tout le monde pouvait en profiter. Les romains ont vu à leurs têtes des hommes bien, mais des tyrans aussi. Ces derniers ont également apporté leur pierre à l’édifice et ont contribué à faire de Rome ce qu’elle est devenue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s