ETATS-UNIS La vidéo veut promouvoir une initiative gouvernementale pour réduire l’illettrisme et l’échec scolaire…

Barack Obama et Stephen Curry dans une vidéo pour promouvoir «My Brother's Keeper», qui vise à réduire l'illettrisme et l'échec scolaire.
Barack Obama et Stephen Curry dans une vidéo pour promouvoir «My Brother’s Keeper», qui vise à réduire l’illettrisme et l’échec scolaire. – Maison Blanche

M.C. avec AFP

«Rentre un peu ton coude». Barack Obama, en chemise et cravate, donne des conseils à Stephen Curry pour shooter. Cette scène cocasse entre un président des Etats-Unis et le meneur des Golden State Warriors a été filmée pour la bonne cause: mobiliser les Américains sur une initiative destinée à aider les jeunes issus des minorités à réussir.

https://dailymotion.com/video/x459l1l

Dans cette courte vidéo diffusée par la Maison Blanche, le président ne se cantonne pas au basket, prodiguant aussi ses conseils au joueur pour rédiger un CV ou faire une expérence scientifique sur une maquette de volcan. Avant de l’éclater au Puissance 4 et de faire… la danse célébratoire de Stephen Curry:

https://vine.co/v/ittlmvph5lx/embed/simple

Une mission « pour le reste de ma vie »

«Pas besoin d’être une star de la NBA ou le président des Etats-Unis pour être le héros de quelqu’un», explique une voix off avant d’appeler à soutenir cette initiative gouvernementale, baptisée «My Brother’s Keeper», qui vise en particulier à réduire l’illettrisme et l’échec scolaire.

Pour le premier président noir des Etats-Unis, cette initiative qu’il entend poursuivre sous une forme différente après son départ de la Maison Blanche, vise à s’assurer que «l’égalité des chances ne soit pas une formule creuse». Cette préoccupation «restera une mission pour moi, pas seulement pour le reste de ma présidence mais pour le reste de ma vie», avait-il expliqué il y a an.

 

«Certaines communautés ont toujours été désavantagées», avait-il souligné alors. Evoquant des taux de chômage de «40%, 50% ou 60%» dans certaines zones, il avait souligné à quel point les jeunes qui y vivent «ont besoin d’un coup de pouce pour inverser la tendance».

«My brother’s keeper» («Le gardien de mon frère») fait référence à un passage de la Genèse, et M. Obama a eu recours à cette expression de nombreuses fois lors de ses discours électoraux pour illustrer son credo de solidarité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s