« Essayez de devenir attentif au langage de la nature. Même si vous avez l’impression de ne pas le comprendre, cela n’a pas d’importance : l’important, c’est de vous ouvrir. Vous préparez ainsi les centres subtils qui vous mettront un jour en contact avec toute cette vie qui circule dans l’univers et qui nous parle. Car tout ce qui est vivant parle, et la nature, qui est vivante, nous parle aussi.
Et puisque la nature nous parle, nous pouvons également lui parler. Que les pierres, les plantes, les rivières, les montagnes, les astres ne connaissent pas nos langues humaines, là encore cela n’a pas d’importance : dans quelque langue que ce soit, les paroles que nous prononçons avec conviction et amour produisent des vibrations, des couleurs, des ondes qui agissent sur la matière ; et la matière réagit, elle répond, comme si elle avait compris. Même si la terre, l’eau, l’air et le feu ne comprennent pas les mots que nous prononçons, d’après les pensées, les sentiments et la force que nous mettons en eux, ces mots ne restent pas sans effets. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s