« Quand ils ressentent des insatisfactions, les humains ont tendance à trouver des réponses matérielles. Ils font comme si ces insatisfactions venaient du corps physique, alors ils lui présentent de quoi manger, boire, fumer, se distraire, ils le promènent et lui procurent tous les plaisirs. Et lui, le pauvre, repu, saturé, suffoque et se plaint : « Arrête, tu vas me faire mourir. Ce n’est pas en me gavant ainsi que tu te sentiras mieux ! » Mais les humains ne comprennent pas le langage de leur corps. Ils s’obstinent en se disant que s’ils n’arrivent pas cette fois à trouver ce qu’ils cherchent, ils y arriveront sans doute la fois suivante. Malheureusement, la fois suivante c’est la même chose ou même pire : le vide. Mais ils continuent…
En réalité, il faut très peu de choses pour satisfaire le corps physique. Les réclamations en nous viennent de l’âme et de l’esprit qui ne cessent de prier, de supplier : « J’ai besoin de pureté, de lumière, d’espace… J’ai besoin de contempler le soleil… J’ai besoin de m’unir au Seigneur, de travailler à l’avènement de son Royaume, pour que la paix règne un jour parmi les humains… » Voilà les voix que nous devons distinguer en nous, et bien écouter leurs demandes afin de leur donner satisfaction. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s