Mon quotidien a miraculeusement changé le jour où j’ai découvert ce qu’est réellement la méditation.

En faisant mes courses, il y a quelques mois, je suis tombée sur un guide pratique sur le sujet, que j’ai décidé d’offrir à ma mère. J’ai été très attirée par le côté succinct et ludique de ce livre, et j’ai finalement plongé dedans pendant les vacances. J’ai alors découvert que la réalité sur la méditation était très éloignée de ce que j’imaginais.

Pour beaucoup d’Occidentaux, il s’agirait de s’asseoir en tailleur et de ne plus penser pendant une durée déterminée. Mais la vérité est tout autre, puisque, tout d’abord, s’arrêter de penser est tout simplement impossible. La méditation est en réalité un entraînement qui consiste à apprendre à observer ses pensées avec recul, à les accepter, comme un nuage passager, pour ensuite les laisser tranquillement s’en aller.

Mais ce qui m’a le plus déroutée, c’est d’apprendre que la méditation peut se pratiquer dans n’importe quelle situation, et en action, ce qui a nettement changé mon quotidien.

J’ai suivi le guide scrupuleusement, et j’ai pris 10 minutes de mon temps journalier pour m’asseoir et observer mes pensées vagabonder en essayant de les éloigner. J’ai également commencé à méditer en me brossant les dents, en marchant, en mangeant, etc. J’ai simplement mis tous mes sens en éveil. Ainsi, manger une pomme est devenu une activité à part entière; sa texture, son goût et son odeur sont scrupuleusement analysés, et ce moment anodin auquel on ne fait même pas attention habituellement devient le Moment présent. Et en méditant en marchant la première fois, je me suis rendu compte que la sensation de mes pieds attirés par le sol était exquise, et qu’en empruntant le même trajet tous les jours pour aller au travail, j’étais passée à côté de milliers de choses à observer, sentir et toucher. Il ne s’agit pas d’avoir une opinion sur tout, mais au contraire d’ouvrir son cœur aux sensations, sans jugement aucun.

Cette façon de vivre et de voir les choses est magique. On se rend compte que n’importe quel moment de la journée peut être apprécié à sa juste valeur, et que même ne rien faire devient une activité délicieuse, quand tous nos sens sont en éveil. Cette façon de voir les choses développe notre patience, nous donne envie de prendre notre temps, en contradiction avec la société d’aujourd’hui qui nous pousse à être constamment actifs et pressés. Mais surtout, cette vision méditative installe en nous un calme profond, qui nous aide ensuite à encaisser plus légèrement.

Je dois admettre qu’il est parfois difficile, dans le feu de l’action du quotidien, de revenir à ce mode de perception. Mais c’est un réflexe qui se développe très vite, et mon petit mémo à moi, quand je me sens surchargée de pensées négatives et obnubilée par le passé ou le futur, c’est «d’être un chat». Le chat est selon moi l’animal méditatif par excellence, puisqu’il se contente d’exister, de ressentir, et il n’attend rien de la vie.

Je vous souhaite un excellent moment présent.

Maéva
Auckland, Nouvelle-Zélande

Publicités

2 commentaires sur « «Le jour où j’ai découvert la méditation…» »

  1. je médite depuis 6 années maintenant et ce que vous dites se vérifie par ce que je vis. chaque instant à de l’importance.
    Merci pour ces belles paroles.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s