VISIONNAIRES Un vieil épisode fait de Bart Simpson un lanceur d’alerte qui révèle le compte bancaire secret du clown Krusty dans une banque des îles Caïman…

Il y a 20 ans, les Simpsons avaient évoqué un scandale similaire à celui des Panama Papers.
Il y a 20 ans, les Simpsons avaient évoqué un scandale similaire à celui des Panama Papers. – Capture d’écran / Les Simpsons

Fabrice Pouliquen

Ces derniers jours, on ne parle plus que de ça. Le scandale financier des « Panama papers », qui dévoile des avoirs dans les paradis fiscaux de 140 responsables politiques ou personnalités de premier plan, occupe la « Une » des médias.

L’enquête porte sur environ 11,5 millions de documents provenant du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca entre 1977 et 2015, regroupés sous la dénomination « Panama papers ». Il s’agirait de la plus grande fuite de documents de l’histoire du journalisme, générant un scandale tout aussi retentissant que les affaires Madoff, Clearstream ou Swissleaks.

 

Quand Bart devenait un mouchard

Inimaginable ? Pas tant que ça, remarque le Huffington Post. Un épisode des Simpsons, écrit il y a 20 ans, contient plusieurs parallèles amusants avec l’affaire des « Panama papers ». L’épisode s’appelle « Bart the Fink » (« Bart, le mouchard ») et raconte comment Bart Simpson a démasqué la fraude fiscale montée par Krusty le clown.

Dans l’une des scènes, un dirigeant d’une banque située aux îles Caïman est interrogé sur le compte bancaire que détient Krusty dans sa banque. Au téléphone, la conversation tourne court. « Je suis désolé, je ne peux révéler aucune information au sujet de ce compte secret et illégal que détient notre client », se contente de dire le banquier.

« Oh zut, je n’aurais sûrement pas dû dire que c’était illégal »

Puis, le téléphone raccroché, l’individu se rend progressivement compte de sa bourde. « Oh zut, je n’aurais pas dû dire que c’était un client. Oh zut, je n’aurais pas dû dire que c’était un secret. Oh zut, je n’aurais sûrement pas dû dire que c’était illégal. »

Les internautes n’ont pas tardé à faire le parallèle entre cet épisode et le scandale du « Panama papers » dont les célébrités mises en cause auraient sans doute aimé plus d’efficacité de leurs banques pour protéger leurs données.

Mais ce n’est pas la première fois que les Simpsons prédisent l’avenir. En 1995, un épisode évoquait la terrifiante possibilité de voir Donald Trump devenir président des Etats-Unis, rappelle The Huffington Post.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s