« Le limité ne peut pas comprendre l’illimité. Et puisque la conscience humaine est limitée, elle ne peut connaître Dieu, l’Illimité. Ou, plus exactement, l’homme ne peut pas connaître Dieu aussi longtemps qu’il reste en dehors de Lui. Il ne Le connaîtra qu’en entrant dans cette immensité, en se fusionnant à elle, en se confondant avec elle. Tant qu’une goutte d’eau est séparée de l’océan, elle ne peut pas le connaître ; mais si elle retourne à l’océan, on ne peut plus l’en séparer, elle devient l’océan et à ce moment-là elle le connaît.
Vous direz : « Mais l’homme est dans l’univers, il en fait partie, il n’est pas séparé de cet illimité, de cet infini qu’est Dieu. » Oui, mais il n’en est pas conscient. En revanche, c’est souvent en pleine conscience qu’il décide de se séparer de Dieu, pour déclarer ensuite qu’Il n’existe pas. Donc, si nous voulons connaître Dieu, nous devons consciemment nous fondre en Lui, nous perdre en Lui. Nous Le connaîtrons parce que nous deviendrons Lui, nous ne ferons plus qu’un avec Lui. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s