Les héros du Paradis

Dès sa plus tendre enfance, Albrecht
Dürer (peintre allemand, 1471-1528)
rêvait  de devenir peintre. Un jour,
il quitta le domicile de ses parents
pour devenir l’élève d’un grand maître.
Il se lia d’amitié avec  un autre élève
et tous deux décidèrent de partager
une chambre. Comme ils avaient du mal
à gagner leur vie tout en poursuivant
leurs études, l’ami d’Albrecht offrit de
travailler pour tous les deux, afin
qu’Albrecht pût se consacrer entièrement
à ses études.
Une fois que les tableaux de ce dernier
commenceraient à se vendre, son ami,
à son tour, pourrait se consacrer à la
peinture.
A force de persuasion, Albrecht finit par
accepter. Il s’adonna donc entièrement
à la peinture pendant que son ami
travaillait pour subvenir à leurs besoins.
Un beau jour, Albrecht réussit à vendre
une gravure sur bois, ce qui permit à son
ami de reprendre les pinceaux.
Hélas, le travail lui avait abîmé les mains ;
il avait perdu ses aptitudes artistiques.
Lorsque qu’Albrecht apprit la nouvelle,
il en fut consterné.
Un jour qu’il rentrait chez eux à l’improviste,
il entendit son ami prier, et aperçut ses
mains jointes, usées par le labeur.
Il comprit qu’il ne pourrait jamais rendre à
son ami le don qu’il avait perdu, et fut
soudain inspiré par cette idée :
« Au monde entier, je pourrais montrer ma
gratitude envers lui si le dessinais ces mains
qui prient, telles que je les vois maintenant. »
Dans cette gravure, devenue universellement
célèbre, Dürer exprima sa reconnaissance.
Nous avons aujourd’hui la Chance, non
seulement de pouvoir contempler
la beauté de cette gravure, mais aussi d’être
encouragés par cette merveilleuse histoire de
gratitude et d’amour fraternel.

************

Albrecht Dürer, né le 21 mai 1471 à Nuremberg,
où il est mort le 6 avril 1528, est un dessinateur
et graveur allemand également connu comme peintre
et théoricien de l’art et de la géométrie de la
perspective. Il signe Albertus Dürer Noricus ou
Dürer Alemanus ou encore le plus souvent de son
monogramme.

S’il est nécessaire de le différencier de son père
Albrecht Dürer l’Ancien, beaucoup moins célèbre,
on dit Albrecht Dürer le Jeune (en allemand,
Albrecht Dürer der Jüngere).

************

Les mains implorantes !

Les mains implorantes sont bien plus
Qu’une œuvre d’art.
Une création des tréfonds de l’âme,
D’un cœur rempli de gratitude,
Pareil chef-d’œuvre ne pouvait être
Qu’œuvre d’amour.
Ces mains racontent le sacrifice
Dun homme remarquable, effacé,
Ravagées par les travaux,
Elles nous disent l’histoire
D’un ami qui sacrifia son talent
Pour donner vie au dessein divin.

Les voies de Dieu, il est vrai,
Sont impénétrables.
Mais faisons-lui pleinement confiance :
Sa main nous montre le chemin.
Il exige parfois que nous sacrifions
Nos rêves les plus chers,
Que nous renoncions à nos espérances
De fortunes ou de succès.
Nous ne parvenons pas tous
A la gloire tant désirée.
Parfois même, un autre reçoit
Les honneurs qui nous étaient destinés.

Mais celui qui se sacrifie
Pour que réussisse un ami
Est un vrai imitateur
De notre bien-aimé Sauveur.
C’est lorsque nous donnons sans compter,
Que nous amassons des trésors
Dans le Royaume éternel de Dieu.
C’est dans le secret de ces mains usées
Que se cache cette splendide vérité,
Réservée à ceux pour qui donner est un trésor.

Les sacrifices que nous consentons ici-bas,
Pour l’amour de notre Seigneur,
Nous ouvrent la porte du cercle
Des héros du Paradis.
Or peut-on discerner sans se tromper,
Où sont les plus précieux talents ?
Ceux que notre Père Céleste
Considère comme les plus grands ?

(Traduit d’un poème de Helen Steiner Rice)

************

Note personnelle de Patrick:

Si vous visitez le web à la recherche
d’informations sur cet artiste, il n’est
pas mentionné ce tournant étonnant que son
meilleur ami à joué dans sa vie.
Quelle tristesse ces oublis!
Heureusement qu’Albrecht a donné l’honneur
à son ami en l’immortalisant à travers cette
magnifique gravure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s