« Toutes les religions ont préconisé le jeûne comme exercice de purification. Mais le jeûne ne doit pas être seulement compris dans le plan physique. Si des impuretés se sont introduites dans le corps physique et provoquent des troubles physiques, s’abstenir de nourriture (avec mesure, bien sûr) peut les chasser. Mais les impuretés peuvent aussi s’introduire dans le corps astral et dans le corps mental, sous forme de sentiments et de désirs grossiers, de pensées et de jugements erronés. Ces pensées, ces sentiments, ces désirs sont des entités ténébreuses qui obligent les humains à absorber certaines nourritures dont elles ont besoin ; car les pensées, les sentiments, les désirs sont des entités vivantes qui veulent elles aussi être nourries.
Pour se débarrasser de ces entités ténébreuses, l’homme ne doit plus rien leur donner « à manger », c’est-à-dire qu’il doit non seulement cesser de nourrir des pensées et des sentiments égoïstes, agressifs, mais aussi les remplacer par des pensées et des sentiments purs et lumineux. S’il prive ces entités des nourritures qu’elles recherchent, il les fera « jeûner », et alors, se sentant menacées de mourir de faim, elles le quitteront. Voilà comment il faut aussi comprendre le jeûne, en le transposant dans les plans astral et mental. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s