1Tony Webb, un entrepreneur américain, a récemment investi dans un nouveau projet de tourisme du futur : un hôtel sous-marin offrant une expérience unique à ses visiteurs tout en luttant contre la disparition des récifs coralliens.

A l’heure où les entreprises investissent dans le tourisme spatial, d’autres préfèrent miser sur de nouvelles formules toutes aussi sensationnelles tirant parti des spécificités de nos environnements terrestres relativement peu explorés.

C’est le cas de Tony Webb. Cet entrepreneur américain a récemment dévoilé le visage de ce qui à son sens deviendra le tourisme du futur et celui-ci se trouve non pas dans les étoiles mais au beau milieu des profondeurs océaniques.

Un habitacle situé sur les fonds marins

Pour rendre l’expérience particulièrement authentique, Tony Webb a imaginé un hôtel de luxe sous-marin. Baptisée « Planet Ocean Underwater Hotel », la structure d’accueil se veut aussi bien innovante qu’écologique.

L’habitacle a été pensé comme une sorte de station accessible via un ascenseur. Situé à quelque neuf mètres sous la surface des eaux, il devrait abriter en son sein une douzaine de chambres avec le confort d’un hôtel traditionnel et en prime, une superbe vue sur l’océan et ses habitants. L’objectif du projet est double : offrir aux visiteurs une expérience unique tout en les sensibilisant aux problématiques environnementales.

« Nous pensons que le futur du voyage et du tourisme sera des expériences faites sur-mesure. Nous croyons aussi au voyage et au tourisme responsable, ce qui signifie que les économies locales et l’environnement bénéficient de ces activités. C’est un scénario gagnant-gagnant », a expliqué au Huffington Post, Eleanor Mitch, membre du projet.

Pour ce faire, 10% des bénéfices réalisés seront reversés à la restauration des récifs coralliens, aussi bien dans la région d’implantation de l’hôtel que dans d’autres zones océaniques, en transférant des colonies de coraux sur les sites les plus touchés.

Une méthode de restauration des récifs coralliens

Plus de la moitié des récifs de la planète est en effet menacée par les activités côtières et les changements climatiques. Afin d’éviter la disparition de ces remarquables écosystèmes, une équipe de scientifiques a mis au point une méthode de renaturation, appelée « accrétion minérale électrolytique ».

Celle-ci consiste à générer un courant électrique faible dans l’eau salée pour stimuler la formation et croissance de dépôts durables de sels minéraux insolubles. Ces structures fonctionnelles présentent les mêmes fonctions qu’un récif naturel pour la faune qui y vit. L’idée de l’hôtel sous-marin est celle d’exploiter cette méthode pour développer tout autour de nouvelles colonies.

La structure sera par ailleurs construite à partir de matériaux non polluants et non corrosifs pour limiter les impacts avec les écosystèmes environnants. De dimensions contenues, elle pourra être déplacée pour rejoindre des sites nécessitant une intervention de restauration. Les zones en question seront sélectionnées par une équipe de biologistes marins attenante au projet.

« L’importance de tout ceci est d’essayer de lier le tourisme à une amélioration de l’environnement », a indiqué le Dr Thomas Goreau, biologiste marin et président de la Global Coral Reef Alliance. « Nous aidons à restaurer les récifs et amener les hôtels à faire quelque chose et participer à la solution serait fantastique. Jusqu’ici, ils font plutôt partie du problème ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s