Le Brésil est plongé depuis quelques jours dans un scandale politique sans précédent.Le Brésil est plongé depuis quelques jours dans un scandale politique sans précédent. – SIPA

20 Minutes avec AFP

Un site brésilien de rencontres sexuelles a offert lundi un tarif d’abonnement promotionnel aux parlementaires pour qu’ils viennent s’y «défouler» en ligne plutôt que de «foutre le bordel» au parlement.

La déclinaison brésilienne de Sexlog.com, qui s´auto-décrit comme «le plus grand réseau social de sexe positif au monde», offre à tous les parlementaires une ristourne de 70%.

«Il leur suffit de nous fournir leur numéro de registre au Tribunal Supérieur électoral», a expliqué à l´AFP une porte-parole du site, qui permet aux internautes de publier des photos et vidéos pornographiques, ainsi que de prendre des rendez-vous en chair et en os.

 « Inquiets de la tournure actuelle »

«Nous sommes inquiets de la tournure actuelle que prend le climat politique du pays, c´est pourquoi nos offrons aux politiciens un abonnement promotionnel (…) pour cantonner les saloperies sur nos services en ligne», affirme le site Sexlog.com dans un communiqué.

Les députés brésiliens examinent depuis vendredi une demande de destitution de la présidente de gauche Dilma Rousseff. Le Brésil est plongé dans une crise politique historique envenimée par l e gigantesque scandale de corruption Petrobras dans lequel sont cités au moins 34 députés et sénateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s