Moneymaker ‘faiseur d’argent’ en français, aussi incroyable que cela paraisse le nom de famille de Chris Moneymaker n’est pas un pseudonyme. C’est en fait un aptonyme*. Ce nom a été choisi par ses ancêtres pour assurer leur lignée, ancêtres qui fabriquaient des pièces d’or et d’argent !!!

Chris Moneymaker est né le 21 novembre 1975 à Atlanta en Géorgie aux Etats-Unis. Sa passion du jeu, il l’a acquise durant son enfance alors qu’il jouait au ‘blackjack’ avec son père et au bridge avec sa grand-mère. Il prend toutefois le temps de finir ses études à l’Université du Tennessee de Knoxville, obtenant ensuite un master en comptabilité. Il est alors loin d’imaginer de devenir joueur professionnel de poker, il se voit plutôt expert comptable.

C’est le film ’rounders’ (‘les joueurs’ en français sorti en janvier 1999) qui a changé sa vision des choses. Comme pour des milliers de jeunes joueurs en herbe c’est grâce à ce film que Chris et ses amis ont été initiés au monde du poker. Bientôt, battre ses copains ne lui suffit plus. Malheureusement, il lui fallait faire 4 heures de route pour trouver une table de poker, s’asseoir et y jouer légalement.

C’est pour palier à ce problème purement logistique que Chris va jouer au poker en ligne.

Dans un premier temps il participe à un nombre incalculable de parties à 20 $­­­­­­­­­­­­­­ et 30 $­­­­­­­­­­­­­­. Rapidement il se montre très habile, gagnant même de l’argent et quelques tournois. Jusqu’au jour où il participe à un tournoi satellite à 39 $­­­­­­­­­­­­­­.

Nous sommes en 2003, Moneymaker a 28 ans. C’est un simple tournoi satellite et Chris ne pensait pas avoir la moindre chance parmi les 18 joueurs. Il voulait juste s’amuser et apprendre à se sentir à plus l’aise dans un tournoi de poker. Chris a remporté le tournoi et s’est retrouvé propulsé au tournoi satellite du championnat du monde de Poker avec la possibilité de gagné 1 000 $­­­­­­­­­­­­­­ en fait le droit d’entrée du WOSP (World Series of Poker).

Des joueurs qui ne veulent pas se qualifier dans des tournois satellites doivent débourser 10 000 $­­­­­­­­­­­­­­. Généralement, ce sont des joueurs professionnels sponsorisés par leur salle de poker qui y accèdent directement ou bien des férus du poker… aisés ou pas !

Et le comptable du Tennessee a gagné son ticket d’entrée.

Le WSOP était le premier tournoi auquel Moneymaker participait en mode réel. L’objectif de Moneymaker était de rester le plus longtemps possible. Mais le jeu et son talent en ont décidé autrement. Chris accumulait les jetons et devançait au fil des parties ses adversaires. Désormais, son objectif sera de faire de l’argent. Moneymaker a pu se qualifier pour la table finale en gagnant face à Russ Dutch Boyd. Puis, il s’est retrouvé face à Sammy Farha et la lutte s’annonça difficile. La dernière main était : un 4 et un 5 dépareillés pour Moneymaker contre un valet et un 10 dépareillés pour Farha. Le flop (les 3 premières cartes que le croupier dévoile) était en faveur de Moneymaker : 4 – 5 – J. La quatrième carte était un 8 puis la Rivière (la cinquième carte retournée par le croupier) un 4. Chris Moneymaker entra dans l’histoire du poker en gagnant ce tournoi le 24 mai 2003.

Le lot de consolation pour Sammy Farha est un chèque de 1 300 000 $­­­­­­­­­­­­­­. Le vainqueur Chris Moneymaker a gagné 2 500 000 $­­­­­­­­­­­­­­ et le bracelet tant convoité des WSOP.

Chris Moneymaker a la particularité d’être un adepte du poker en ligne et, à l’époque de son titre, d’avoir battu bon nombre de joueurs professionnels avec pour seule expérience celle de ses parties virtuelles sur Internet. Sa victoire, celle d’un amateur jouant sur internet et ayant gagné son droit d’entrée en pariant seulement une somme minime au départ, est considéré comme l’un des déclencheurs de la ‘Pokermania’. En fait, ce joueur a révolutionné le poker et a permis de démocratiser ce jeu de cartes. Il a prouvé que tout le monde a sa chance au poker et que le poker n’est pas réservé à une élite de joueurs.

*aptonyme : Un aptonyme est un patronyme possédant un sens lié à la personne qui le porte, le plus souvent en relation avec son métier ou ses occupations. Le terme aptonyme est un néologisme québécois forgé sur les mots apte = approprié, qui convient et onyme = nom selon la définition donnée par le grand dictionnaire terminologique de l’Office Québécois de la Langue Française. Ce vocable n’a pas d’équivalent en français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s