Donner de l’héroïne à son bébé, c’est le geste irresponsable d’un père de famille qui a tué son enfant aux États-Unis.

biberon-drogue-heroine

Dans le série drogue, alcool et parents indignes, après la femme ivre qui promène son bébé en poussette et celle qui accouche avec plusieurs grammes d’alcool dans le sang, voici maintenantle père qui donne de l’héroïne à son nouveau-né pour le calmer.

Le bébé allait avoir un an. Il est mort sur le coup.

En mai 2012, Orlando Rosado (46 ans), un habitant de la côte ouest américaine, n’en pouvait plus de supporter les cris de son enfant pendant la nuit. Vers 3 heures du matin, il s’est levé pour lui donner lebiberon et s’est dit qu’un peu d’héroïne pourrait calmer les crises nocturnes de son bambin.

Le bébé a été retrouvé inconscient le lendemain matin, baignant dans son vomi.

Une autopsie a été réalisée sur le nouveau-né qui allait fêter sa première année deux jours plus tard. Elle a révélé la présence de drogue dans le sang, l’estomac et les urines. Le bébé est bien mort à cause de la drogue.

Orlando Rosado a été reconnu coupable pour le meurtre de son enfant. Son procès a rendu son verdict à Philadelphie au début du mois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s