LA SONNETTE QUI SONNAIT TOUTE SEULE LA NUIT


Une sonnette qui sonne toute seule la nuit à plusieurs reprises, c’est une malédiction ? Une oeuvre de spiritisme ? Une retraitée allemande a trouvé une explication beaucoup plus rationelle.

sonnette-porte-toute-seule

En Allemagne, une retraitée de 75 ans s’est dite harcelée la nuit par des petits plaisantins qui n’arrêtaient pas de sonner à sa porte. C’est ce qu’elle croyait quand elle a téléphoné à la police pour mettre un terme à ce harcèlement.

Sauf que la police locale a vérifié ses dires et le constat était sans équivoque : personne ne venait sonner à sa porte après le coucher du soleil.

Personne ne venait, mais la sonnette se faisait bien entendre plusieurs fois par nuit. Même les policiers l’ont entendue.

Alors qui était responsable de ce harcèlement ? Un esprit ? Des fantômes ? Non, l’explication est beaucoup plus rationnelle et… naturelle. Une colonie de fourmis s’était installée dans le mur de la porte et provoquait un court-circuit qui mettait en marche la sonnette aléatoirement.

Soulagée de ne pas être la victime d’une farce ciblée, la propriétaire des lieux reste rancunières envers ses invitées du mur. Elle compte bien chasser les fourmis et détruire la colonie.

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s