Des rats avec un niveau de dressage très élevé aident le Cambodge à éliminer les mines enterrées dans son sol.

© Dr. Motte

Les cricétomes des savanes, des rats géants originaires d’Afrique, possèdent un odorat particulièrement développé. Ils ont été entraînés par l’association caritative belge  Apopo pour détecter l’odeur du TNT intégré dans les mines, et sont capables de vérifier une zone de 200 mètres carrés en 20 minutes, alors qu’il faudrait 4 jours à un être humain pour couvrir la même surface.

Après avoir reniflé les explosifs en Angola et au Mozambique, ils sont maintenant à l’ouvrage au Cambodge, qui possède le taux le plus élevé au monde de personnes amputées à cause des mines. Des explosifs ont été enterrés dans tout le pays durant la guerre civile cambodgienne, dans les années 1970 et 1980.

APOPO évalue à entre 2 et 3 millions le nombre de mines enfouies dans la zone actuellement explorée par ses rats au Cambodge. Depuis la fin des années septante du siècle dernier,les munitions non explosées et de mines antipersonnel ont fait plus de 19.000 tués et plus de 45.000 blessés dans ce pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s