04 Mars 2016, 22h30 | MAJ : 04 Mars 2016, 22h29

 Une habitante du Petit-Quevilly (Seine-Maritime) a été placée en garde à vue pour avoir ravitaillé un détenu de Rouen, en chargeant à bloc son soutien-gorge.

Une habitante du Petit-Quevilly (Seine-Maritime) a été placée en garde à vue pour avoir ravitaillé un détenu de Rouen, en chargeant à bloc son soutien-gorge.

Avant d’aller rendre visite à son détenu, elle avait gonflé sa poitrine. Non pas pour des raisons érotiques mais juste pour le ravitailler en divers produits dont il aurait besoin. Pour ce faire, elle avait chargé à bloc son soutien-gorge.

C’est  une habitante du Petit-Quevilly , près de Rouen en Seine-Maritime qui a eu l’idée. Mais sa manoeuvre a été découverte peu après qu’elle ait franchi les portes de l’établissement. Elle a été interpellée et placée en garde à vue.

Agée de 26 ans, cette femme a expliqué à la police avoir voulu déjouer les contrôles. Ce qu’elle avait placé dans son bustier relève d’un inventaire à laPrévert : 5 mini téléphones portables avec chargeurs, une carte Sim, soixante-quinze cigarettes, 5 g de cannabis, deux paquets de feuilles à rouler, une recharge pour cigarette électronique, 20 euros en liquide, et deux paquets de viande

La jeune femme devrait être jugée en comparution immédiate pour remiseillicite d’objets en milieu carcéral et détention illicite de stupéfiants. Quant au détenu, il n’a pu conserver que les deux paquets de viande.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s