Cela fait bientôt 200 ans, qu’à la Barbade dans le cimetière de Christ Churchlle le caveau d’une riche famille de planteur les Chase est vide, car des phénomènes d’une extrême violence s’y sont produits sans aucune explication.

Mais que s’est-il passé dans ce caveau, pour qu’on n’ose plus y enterrer personne ?

En 1808, les époux Chase prennent possession d’un caveau suite au décès de leur fille Mary Ann, âgée de deux ans. Quatre ans plus tard, le caveau est ré-ouvert car les Chase viennent de perdre leur seconde fille. Un mois plus tard c’est leur père…

Le Docteur Watson, historien de la Barbade témoigne : Lorsqu’on a ouvert le caveau pour mettre le cercueil du père les gens ont été stupéfaits de voir les cercueils des fillettes renversés retournés comme si on les avait projetés contre les murs. Aucun signe d’effraction et la seule et unique entrée est bouchée par une pierre qui pèse près de 500 kg. Après l’enterrement du père, Thomas Chase, le tombeau est scellé. Pourtant, dans les années qui suivent, à chaque enterrement, c’est le même spectacle.

En 1819, survient un autre décès dans la famille. Le phénomène prend tant d’ampleur que le Gouverneur de l’époque, Lord Combermere se déplace en personne. Il décida que l’on mette du sable fin dans le caveau, pour obtenir des empreintes puis la porte du caveau fut scellée.

L’année suivante, il revint avec des gardes, des soldats et au moins la moitié des habitants de l’île. Toutefois, en ouvrant le caveau, les cercueils étaient à nouveau en désordre le plus total, mais sur le sable : aucune trace.

En 1820, le Gouverneur exigea que l’on retire les cercueils.

Depuis ce jour, le caveau de la famille Chase est à l’abandon sans jamais avoir révélé son secret.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s