Lettre d’Auguste Rodin à Camille Claudel


Capture d’écran 2015-11-03 à 16.30.32

Votre vue je vous assure, m’épouvante

D’Auguste Rodin, né le 12 novembre 1840, qu’a retenu la postérité ? Son œuvre monumentale, La porte de l’Enfer, le Baiser, le Rodin balzacien ou son idylle tragique et sublime avec Camille Claudel. De cette relation passionnée et déchirante, qui conduira la jeune femme à la folie, l’asile et la mort, le maître exprime dans cette lettre son détachement naissant qui conduira le couple à la rupture.

Lettre d’amour Lettres

A-A+

[juin 1895]

Chère Mademoiselle,

Je ferai pour Mr Fenaille ce que vous désirez, le mènerai à votre porte, car il vient chez moi, en face.

Quant au ministre c’est exceptionnel il vient me chercher lundi à l’atelier pour aller chez vous, et je crois que votre intérêt et la politesse veulent que je sois avec lui, pour que nous ne soyons pas ridicules ni lui, ni moi, du reste il y a tout un plan que je désire voir réussir et il me faut la liberté de vous conduire soit maintenant soit plus tard, l’un après l’autre : M. Leygues, M. Poincaré, M. Bourgeois.

De cette façon j’arriverai à quelque résultat. Ce sera la dernière étape pour votre gloire et votre position. C’est dans votre strict intérêt et pour ne pas perdre votre avenir. M. Leygues a parlé avec éloge de vous à M. Bourgeois qui était chez moi hier, de votre valse.

Quant à moi, je ne vous verrai que ce qui sera strictement nécessaire. Votre vue je vous assure, m’épouvante et me rejetterai peut-être dans de plus grandes souffrances. La distance ne l’a tué et je ne cherche plus rien. D’atténuer un peu ma faute était ce que je voulais bien que malade je faisais ce que je pouvais et j’ai bon espoir de voir mes efforts couronnés probablement par une commande qui serait votre affirmation à la vue du monde et qui vous retiendront les amateurs – amis déjà.

Je suis malheureux de votre peine vous le pensez. Je ne viens pas pour moi mais je suis dans la nécessité d’accompagner M. Leygues, Morhardt m’ayant répondu affirmativement et je me suis engagé d’autre part, pour M Fenaille. Il n’est pas convenable que je l’accompagne qu’à votre porte. Tout cela sera mal pris par ces messieurs peut-être. S’il n’y a que du ridicule pour moi, ce n’est rien.

Je vous envoie mes vœux, non pour votre gloire déjà faite mais pour que la sécurité de vos pensées et de votre travail soit assurée.

Votre très dévoué serviteur

Rodin.

N’espérez qu’au jour le jour, et si les laps de temps étaient longs ayez toujours confiance car c’est le dernier effort et votre position sera si belle comme la mienne plus tard mais plus heureuse comme vous le méritez.

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s