Pensée du mercredi 18 novembre 2015.


« Comme les sages qui s’isolent dans les déserts, dans les grottes ou dans les montagnes pour y trouver le silence et la paix, les esprits de la nature vont se réfugier dans des lieux que les humains n’ont pas encore pu troubler et salir. Dans la plupart des mythologies, la montagne est présentée comme le séjour des dieux. On peut considérer cela comme un symbole, car l’image du sommet est toujours associée au monde divin. Mais c’est aussi une réalité. Les sommets des montagnes sont comme des antennes grâce auxquelles la terre est en relation avec le ciel ; c’est pourquoi, à l’abri des agitations et des désordres des humains, ils sont habités par des entités très pures et très puissantes.
De même, plus nous nous élevons sur les hauts sommets des montagnes spirituelles, plus nous rencontrons en nous le silence. Dans ce silence, nous découvrons l’origine des choses, nous nous unissons à la Cause première, nous entrons dans l’océan de la lumière divine. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Il manque de se faire renverser par un train… et continue sa route sans s’en rendre compte !


648x415_capture-ecran-video-surveillance-passage-niveau-barra-do-pirai-bresil-o-homme-failli-etre-renverse-9-novembre-2015.jpg

Il manque de se faire renverser par un train… et continue sa route sans s’en rendre compte !

Il y a en a qui ont de la chance et qui ne s’en rendent même pas compte. Lundi, alors qu’il traversait -sans regarder- un passage à niveau dans le centre de Barra do Pirai, dans l’Etat de Rio au Brésil, un homme âgé a presque été happé par un train, rapporte le site du réseau de télévision Globo.

Il s’en est sorti sans une égratignure, et n’a même pas compris ce à quoi il venait d’échapper, si l’on en croit les images de télésurveillance diffusées mercredi par MRS Logística, qui gère le réseau ferroviaire dans le sud de Rio.

Freinage d’urgence

Sur les images, on peut voir l’homme traverser tranquillement, alors que le train approche. Selon MRS Logística, les pilotes ont dû déclencher le freinage d’urgence pour l’éviter. Le train est donc passé tout près du piéton, qui a continué à son rythme, et ne semble même pas avoir été surpris : il ne se retourne pas, et continue sa route, imperturbable.

Selon MRS Logística, depuis début 2015, 11 incidents ont été enregistrés dans la région, dont huit impliquant des piétons.

nque-faire-renverser-train-continue-route-rendre-compte

En Colombie, des messes jusque dans les centres commerciaux


celebre-messe-dimanche-centre.png

En Colombie, des messes jusque dans les centres commerciaux

Les panneaux publicitaires remplacent les images de la Vierge, l’odeur du popcorn celle de la myrrhe: en Colombie, des messes sont célébrées chaque dimanche dans les centres commerciaux, l’Église cherchant à séduire des fidèles de plus en plus insaisissables.

«Dieu peut se trouver dans une prison, sur une plage ou dans un centre commercial», assure Diego Cataño, 30 ans, qui en ce jour de Toussaint se confesse entre une cafétéria et un cinéma d’un centre commercial à l’ouest de Bogota.

Avec 79% de catholiques dans le pays, l’Église colombienne est la troisième plus importante en Amérique latine après le Mexique et le Paraguay, mais selon une étude de l’institut Pew Research Center, elle voit ses fidèles se diriger vers d’autres cultes comme l’évangélisme.

Face au porte-à-porte pratiqué par certaines religions, les prêtres cherchent à mettre un pied dans la vie quotidienne des fidèles et «augmenter leur présence là où tant de personnes recherchent Dieu», explique Arnold Acosta, qui célèbre l’office dans ce centre commercial depuis 17 ans.

«Cela répond à la nouvelle démarche de l’Église: nous n’attendons plus que les fidèles viennent, nous faisons en sorte que l’Église se rapproche d’eux», ajoute le prêtre, qui admet que le catholicisme «n’a souvent pas su répondre aux attentes» de tous.

Maria Concepcion Mosquera, une femme au foyer de 65 ans, commence ses dimanches par son cours de gymnastique, puis en un coup d’escalier roulant se rend dès 11h à la messe où elle retrouve ses soeurs. Après l’office, elle va au supermarché situé quelques étages plus bas.

«C’est l’Église qui cherche le confort des fidèles», résume-t-elle.

Seulement 69% des Latino-américains se considèrent catholiques, contre 92% en 1970, selon l’institut Pew. Les protestants sont eux passés de 4% de la population à 19%.

En Colombie, trois protestants sur quatre ont pourtant été éduqués dans le culte catholique.

«Les messes dans les centres commerciaux ont augmenté depuis quelques années. C’est une manière de profiter du fait que les gens viennent faire leurs courses, les centres commerciaux attirent du monde tous les jours», raconte José Elbert Rojas, porte-parole de la Conférence épiscopale de Colombie.

«Confessathon» et sacristie mobile

«Les gens viennent faire leurs courses et soudainement ils entendent une messe et se disent « Ah, tant qu’on est là, restons! »», dit Luz Mariela Cañon, chimiste en retraite de 57 ans, qui a l’habitude de chanter durant la messe.

«Le Pape est en train de révolutionner l’Église, il tente de faire connaître les nouvelles tendances religieuses», ajoute Diego Cataño.

En octobre, plus de 400 prêtres se sont rendus dans un centre commercial de Bogota, célébrant pendant deux jours un «confessathon» afin d’expier les péchés des passants.

«Comme l’ont fait les apôtres, nous nous rendons dans des lieux païens pour diffuser la bonne parole: pour que les gens trouvent leur foi parmi les offres», raconte le père Rojas, assurant que cela ne vide pas les paroisses mais offre une alternative.

Lotissements, parcs ou autobus faisant office de «sacristie mobile»: l’Église a choisi d’investir ces lieux atypiques pour se rapprocher des catholiques de Colombie.

Mais l’évangélisation fait parfois face à des obstacles.

Les associations athéistes, par exemple, se battent contre les messes dans les parcs publics. En octobre, deux d’entre elles, avec la mairie d’une ville au sud de Bogota, ont obligé une paroisse à se retirer d’un parc où le prêtre célébrait une messe, hauts-parleurs hurlants.

«C’est un lieu pour tous, mais ceux qui n’ont pas la même croyance doivent partir», critique Jorge Gonzalez, président de l’association Bogota Atea, inquiet de l’augmentation des célébrations catholiques dans les espaces publics.

Pour le sociologue William Mauricio Beltran, le développement urbain explique cette profusion de messes hors des églises: «Avec l’augmentation du territoire occupé par les villes, il y a un besoin pour plus de lieux de culte. Lorsque l’on construit un nouveau quartier, il n’y a pas la place pour un parc ou une église», c’est pourquoi «tout se concentre dans les centres commerciaux».

en-colombie-des-messes-jusque-dans-les-centres-commerciaux

Chine: Un nouveau billet anti-contrefaçon… rejeté par des distributeurs


648x415_employee-banque-montre-nouveau-billet-100-yuans-handan-province-hebei-12-novembre-2015.jpg

Chine: Un nouveau billet anti-contrefaçon… rejeté par des distributeurs

La Chine a mis en circulation une nouvelle version du billet de 100 yuans, qui ajoute au portrait de Mao Tsé-toung des touches dorées censées rendre plus compliquées lescontrefaçons. Mais à peine introduit, il était rejeté ce vendredi par des guichets automatiques et certains magasins.

Le billet de 100 yuans (environ 14,60 euros), de couleur rosée, est la coupure la plus élevée disponible dans la deuxième économie mondiale. On y trouve toujours d’un côté une représentation de Mao, fondateur de la Chine populaire, et de l’autre, le Grand palais du Peuple, bâtiment de la place Tiananmen à Pékin et emblème du pouvoir central.

Battage médiatique

Mais, confrontées à une explosion des contrefaçons, les autorités ont ajouté à cette nouvelle version des nuances dorées et une bande réfléchissante plus large -rendant le billet si brillant qu’il a été aussitôt surnommé ironiquement « tuhao jin » par les internautes (c’est-à-dire « l’or des nouveaux riches »). Ces ajouts à la précédente version (2005) vont « aider le public à distinguer plus facilement les faux billets des vrais » et « rendront plus commode leur reconnaissance par des systèmes automatisés », selon la banque centrale chinoise (PBOC).

Mais la mise en circulation de la nouvelle coupure, commencée en fanfare jeudi à grand renfort de battage médiatique, ne s’est pas faite sans accrocs. Ainsi, les guichets automatiques de certaines banques, programmés pour accepter les dépôts d’argent,refusaient obstinément ce vendredi les nouveaux billets, rapportait le Dongya Jingmao Xinwen, un journal économique de Changchun.

« Mise à jour »

Un responsable d’un établissement bancaire, cité par le quotidien, a expliqué que ces guichets automatiques devaient subir une « mise à jour » de leurs logiciels avant de pouvoir reconnaître la nouvelle coupure. Certains supermarchés refusaient également le nouveau billet « doré », celui-ci déclenchant immanquablement les sonneries stridentes de leurs machines détectrices de faux billets, ajoutait le journal.

La contrefaçon de billets de banque reste endémique à travers le pays, en dépit d’opérations coup de poing des forces de l’ordre. La police de la province du Guangdong avait annoncé en septembre avoir saisi des stocks massifs de faux billets de 100 yuans, d’une valeur nominale totale de 210 millions de yuans (30,6 millions d’euros).

Le gouvernement a par ailleurs insisté cette semaine sur le fait qu’il n’avait pas l’intention de lancer des coupures supérieures à 100 yuans, de façon à « contrecarrer à la fois les faux-monnayeurs et la corruption », alors que la pratique des pots-de-vin gangrène le Parti communiste au pouvoir, selon l’agence Chine nouvelle.

Les guichets automatiques doivent subir une «mise à jour» de leurs logiciels avant de pouvoir reconnaître la nouvelle coupure de 100 yuans…

chine-nouveau-billet-anti-contrefacon-rejete-distributeurs

MATIN MAGIQUE | Du jour au lendemain‏


On ne peut pas perdre vingt kilos du jour au lendemain. On ne peut pas se bâtir une carrière passionnante en un clin d’œil. Et on ne peut certainement pas devenir prospère instantanément – même si plusieurs organisations tentent de nous convaincre du contraire. 😉

Il y a une chose, par contre, qu’on peut changer instantanément : notre relationavec notre corps… Notre relation avec le travail… Notre relation avec l’argent. Même si la réalité est toujours la même, on peut entretenir de nouvelles pensées qui seront à l’origine des belles émotions désirées. Par exemple, on peut apprendre à apprécier notre corps tel qu’il est maintenant, et tenter de voir nos rondeurs différemment. Ou faire notre travail actuel avec le plus d’enthousiasme possible, en attendant de le quitter. Ou refuser de cultiver le sentiment de limitations que notre budget semble nous imposer.

En réalité, on ne veut pas un corps mince; on veut aimer notre corps, tout simplement. On ne veut pas un nouveau travail passionnant, on veut être passionné. On ne veut pas l’abondance financière, on veut le sentiment de paix et de liberté qui viendrait avec. Oh, on est convaincus qu’on commencera à entretenir ces beaux états comme par magie une fois à destination… Mais la vérité est que nos pensées nous suivent partout – si on a tendance à rejeter un aspect de notre vie maintenant, on continuera généralement à le faire même quand les circonstances sembleront idéales. Changer notre monde extérieur sans changer notre relation avec lui ne change rien du tout, finalement.

Ainsi, oui, il est tout à fait possible de transformer notre vie du jour au lendemain. Non seulement est-ce possible, mais on pourrait dire que les seuls véritables changements sont ceux qu’on peut faire immédiatement.

Bonne journée!

Marie-Pier Charron

eBay: La Ferrari de Nicolas Cage mise en vente


eBay: La Ferrari de Nicolas Cage mise en vente

Il n’y a pas que la Ferrari du footballeur Cristiano Ronaldo qui espère trouver preneur sur eBay. La Ferrari 599 GTB de l’acteur Nicolas Cage vient, en effet, de débouler également sur le site de ventes aux enchères américain.

Mais contrairement au bolide de l’attaquant du Real Madrid, explosé par son propriétaire un soir de match à Manchester (Royaume-Uni), celui de Nicolas Cage, mis en vente au prix de 599.120 dollars, est en parfait état de marche.

Un vrai mythe dans l’histoire de l’automobile

La Revue Automobile, qui a repéré cette offre, précise que la 599 GTB constitue un vrai mythe dans l’histoire de l’automobile. Durant les années de commercialisation de ce modèle, le constructeur italien offrait le choix à ses clients entre une boîte robotisée F1 ou la traditionnelle unité manuelle avec grille chromée.

C’est cette seconde option qu’avait d’ailleurs choisi Nicolas Cage, qui avait également habillé son joujou d’une teinte Rosso Corsa et d’un moteur V12 de 6 litres et 612 chevaux. Le site spécialisé rappelle enfin que ce genre de bijou est plus généralement mis en vente dans de prestigieuses maisons de vente de collection.

ebay-ferrari-nicolas-cage-mise-vente

Arrêté pour conduite en état d’ivresse, il accuse son chien !


1. accuse chien.jpg

Arrêté pour conduite en état d’ivresse, il accuse son chien !

Un Américain de 26 ans, arrêté ivre au volant, a lâchement rejeté la faute sur son fidèle compagnon…

Reliford Cooper III, un Floridien de 26 ans, a été arrêté pour de multiples infractions au code de la route. Sous l’influence de cannabis et d’alcool, le chauffard a surtout terminé sa course dans la façade d’une maison occupée.

Désireux de se soustraire à la justice, le jeune homme s’était ensuite réfugié dans une église, avant d’en être chassé par les paroissiens. Arrêté et visiblement à court d’arguments, le conducteur ivre n’a rien trouvé de mieux que d’accuser son chien, relate France info.

Lors de son interpellation, le prévenu a en effet prétendu que son… chien était au volant de la voiture et qu’il avait sauté du véhicule pour échapper à l’accident. Un mensonge gros comme une maison défoncée. Mais y avait-il un chien à bord finalement? C’est ce que la police se demande, l’animal demeurant mystérieusement introuvable…

Arrete-pour-conduite-en-etat-d-ivresse-il-accuse-son-chien