Pensée du lundi 2 novembre 2015.


« Habituez-vous à tourner votre pensée vers les anges, les archanges et toutes les hiérarchies angéliques, imprégnez-vous de leurs vertus, et ainsi vous vous vivifierez, vous vous éclairerez et vous enrichirez votre monde intérieur. Mais tâchez en même temps de rester modeste, en sachant que beaucoup de ces entités seront encore pour très longtemps hors de votre portée. Commencez par chercher à vous lier aux saints, aux Initiés, aux grands Maîtres dont la mission est de s’occuper des humains. Vous pourrez ensuite chercher à atteindre les Anges, car les Anges sont les plus proches des hommes, et même essayer d’atteindre les Archanges, mais vous ne pourrez pas aller au-delà.
Les mondes sont innombrables dans l’espace infini, et les hiérarchies supérieures n’ont pas de relation avec les humains. Il est bon que vous connaissiez l’existence de ces hiérarchies supérieures, vous pouvez même les invoquer, mais en sachant que pour obtenir des résultats par la prière, la méditation, vous devez vous adresser à des entités plus proches de nous. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Un OVNI va s’écraser sur Terre le vendredi 13 novembre


01 terre.jpg

Un OVNI va s’écraser sur Terre le vendredi 13 novembre

Et de deux. Alors qu’un astéroïde va frôler la Terre ce samedi 31 octobre, un objet volant non identifié (OVNI) s’apprête à s’écraser sur notre planète le vendredi 13 novembre prochain.

Ce dernier, qui répond au doux nom de WT1190F, va entrer dans l’atmosphère pour s’échouer au beau milieu de l’océan Indien, plus exactement à 100 kilomètres de la côte sud du Sri Lanka selon l’Agence spatiale européenne (ESA).

01 terre 1.jpg

01 terre 2.jpg

Aucune menace pour la planète

Repéré une première fois en 2012, WT1190F, qui est réapparu le 3 octobre dernier, pourrait avoir été fabriqué par l’homme. En analysant la trajectoire de l’objet et la pression de radiation solaire, l’ESA pense qu’il s’agirait d’un débris de fusée.

Un débris qui, selon l’Agence, devrait se consumer à son entrée dans l’atmosphère, illuminant le ciel pendant quelques secondes. Bonne nouvelle, l’humanité devrait donc s’en remettre.

ovni-va-ecraser-terre-vendredi-13-novembre

Adrien a créé un slip pour cacher le sourire du plombier !


1_illustration-sourire-plombier.jpg

Adrien a créé un slip pour cacher le sourire du plombier !

On l’appelle la raie du maçon, la lune ou plus poétiquement le sourire du plombier. Peu importe l’expression, la raie des fesses a trop souvent l’occasion de dépasser du pantalon. Et pas seulement chez les ouvriers du BTP. Pour résoudre ce problème embarrassant pour le maçon comme pour son client, un entrepreneur rennais de 24 ans a créé une ligne de sous-vêtements dédiée aux plombiers trop souriants. Le secret ? Un élastique large qui maintient le slip en place.

« C’était du nudisme »

Cette idée, Adrien Hervé-Pélissier l’a eue il y a un an et demi, lors d’un face-à-face. « J’étais en terrasse à Rennes et j’ai vu cet homme se baisser. Ce n’était plus un sourire, c’était du nudisme. J’en ai parlé à mon ami assis avec moi qui est peintre en bâtiment. C’est là qu’il m’a dit que ça lui arrivait souvent et qu’il trouvait ça vraiment gênant ». Le problème est apparu quand les ouvriers, habitués à travailler en combinaison, ont peu à peu opté pour le jean.

L’idée germe alors dans l’esprit de cet ancien élève de bac pro vente reconverti dans la restauration de créer un produit dédié aux pros du BTP. « On a d’abord pensé à un pantalon mais on s’est dit que la solution viendrait du sous-vêtement ». Epaulé par une styliste et une modéliste, Adrien part alors en quête de l’élastique parfait. « J’en ai reçu des dizaines et j’en ai essayé pas mal, pour les tester ». C’est vers une entreprise de Saint-Etienne travaillant pour Dim et Athena que se porte son choix.

1_illustration-sourire-2.jpg

Des modèles pour femmes

Après un voyage en Tunisie où sont assemblés ses slips et boxers, Adrien a créé sa marque, astucieusement nommée « Le sourire du plombier ». Lancée il y a une semaine, son activité a déjà décollé grâce à quelques articles de presse. « Mon téléphone n’arrête pas de sonner et j’ai déjà pas mal de commandes à traiter. On m’a même demandé si je livrais au Québec et en Thaïlande », sourit le jeune homme. En plus de ses trois modèles pour homme, Adrien prévoit de lancer prochainement un tanga pour femmes, et peut-être une ligne de vêtements dédiée aux professionnels.

rennes-adrien-cree-slip-cacher-sourire-plombier

Comment faire pour sortir du trou ?


Vous a-t-on déjà raconté la parabole

du fermier et de sa mule ?

Un fermier possédait une vieille mule.

Or, celle-ci tomba dans le puits

de la ferme. Le fermier entendit

les braiments de sa mule et,

mesurant l’extrême difficulté

de la situation, se mit à la plaindre.

Cependant, il décida que ni la mule

ni le puits ne valait la peine

qu’on les sauve. Au lieu de cela,

il rassembla ses voisins et,

leur ayant expliqué la situation,

les mit à contribution :

ils l’aideraient à remplir

le puits de terre afin d’enterrer

le vieil animal, pour mettre fin

à ses souffrances.

Au départ, la pauvre bête

fut prise d’hystérie. Mais,

tandis que la terre tombait

sur son dos, une pensée

lui vint à l’esprit. Elle réalisa

que chaque fois qu’une pelletée

de terre bombardait son échine,

elle n’avait qu’à s’en débarrasser

d’une bonne secousse et

monter par-dessus !

Ce qu’elle entreprit de faire,

une pelletée après l’autre.

« Secoue-toi et monte par-dessus !

Secoue-toi encore et monte par-dessus ! »,

se répétait-elle ! La terre lui faisait

mal et la situation avait quelque chose

d’angoissant, mais la vieille mule

refusait de céder à la panique :

elle continuait de se secouer et

de monter sur la terre. Épuisée, endolorie,

elle grimpait doucement, tout doucement…

Jusqu’au moment où, triomphalement,

elle réussit à enjamber

la margelle du puits !

– auteur anonyme

Avez-vous parfois l’impression

d’être au fond d’un puits ?

Pire encore, avez-vous le sentiment

qu’on vous jette de la terre

comme si on voulait vous salir ?

Libre à vous de transformer

ce mal en bien !

Trouverez les solutions qui vous

feront sortir triomphalement

des profondeurs du puits,

et vous vous engagerez sur

le sentier des lendemains meilleurs.

Pour ne pas regretter votre tatouage, essayez-le pendant dix jours


01 tatouage-temporaire-site-americain-momentary-ink.jpg

Pour ne pas regretter votre tatouage, essayez-le pendant dix jours

Il est désormais possible d’essayer son tatouage comme on essaie un T-shirt. Grâce au site américain Momentary Ink et une nouvelle technique de décalcomanie, vous pouvez en effet tester un dessin complexe sur votre corps pour une durée allant de trois jours à plusieurs semaines.

Pour se faire, il vous suffit d’envoyer aux designers du site un dessin par Internet. Quelques jours plus tard, vous recevez ce même dessin sur un papier spécial, ainsi que des produits (non toxiques, selon Momentary Ink) pour l’appliquer sur votre peau. Il ne vous reste plus qu’à placer le dessin à l’endroit de votre corps où vous souhaitez votre tatouage, puis à utiliser les produits qui transposeront le motif sur votre peau. Un procédé qui rappellera des choses aux mâcheurs de Malabar.

Pas d’aspect brillant

Bien que temporaires, les tatouages sont très réalistes, explique le site Mashable. A la différence des marques existantes, ils n’ont pas d’aspect brillant. Ils résistent par ailleurs évidemment à l’eau et aux frictions, avec des limites évidentes. Un tatouage sur le ventre ou la hanche pourra durer dix jours, voire deux ou trois semaines. Une durée qui tombera à quelques jours sur un pied ou une épaule.

Le prix dépend, lui, de la taille du dessin. Il vous en coûtera de 15 à 18 dollars (de 13,5 à 15,5 euros) pour un tatouage de 0 à 7 centimètres de long, de 25 à 30 dollars (de 23 à 27 euros) pour un tatouage de 20 à 25 centimètres (plus les frais de port, pour les non-Américains). Une bonne manière de savoir si le portrait géant de votre maman dans votre dos est vraiment une bonne idée.

Un tatouage temporaire par le site américain Momentary Ink.

regretter-tatouage-essayez-pendant-dix-jours

Elle surfe… en robe de soirée et talons hauts!


Elle-surfe-en-robe-de-soiree-et-talons-hauts.jpg

Elle surfe… en robe de soirée et talons hauts!

La Française Maud Le Car, surfeuse professionnelle, a perdu un pari avec des amis. Résultat, elle a pris sa planche habillée en tenue de soirée.

Maud Le Car, 23 ans, est l’une des surfeuses les plus glamour du moment. Et elle ne manque visiblement pas d’humour. Ayant perdu un pari avec des amis, elle a accepté de relever le défi de surfer en tenue de soirée: robe de cocktail et talons hauts.

Maud Le Car a posté la vidéo sur son compte Facebook. Née dans l’île caribéenne de Saint-Martin, elle occupe le actuellement la 15e place du classement mondial des surfeuses.

Elle-surfe-en-robe-de-soiree-et-talons-hauts

Les hommes beaux écartés d’une soirée pour laisser leurs chances aux autres !


argentine 0.jpg

Les hommes beaux écartés d’une soirée pour laisser leurs chances aux autres !

« La nuit la plus juste ». C’est sous ce nom qu’une marque de bière argentine a organisé un faux casting destiné aux hommes « beaux », afin de laisser leur chance à ceux qui avaient été moins bien dotés par la nature.

C’est une campagne marketing pour le moins originale. La marque de bière argentine, Anders, a attiré les « beaux gosses » de la ville de Mendoza un samedi après-midi pour passer une audition afin de figurer dans sa prochaine publicité.

Consciencieux, les apprentis mannequins y ont passé toute la nuit. De leur côté, les hommes « moins attractifs » de la ville ont ainsi pu profiter d’une nuit entière en discothèque avec des demoiselles, libérés de la concurrence encombrante de plus de 370 de ces apollons.

Les modèles d’une nuit n’ont pas été complètement lésés car ils figurent toute de même dans la campagne de cette marque très prisée en Argentine. Auparavant, celle-ci avait déjà créé des publicités décalées jouant sur la lâcheté des hommes.

argentine 1.jpg

Des techniques loufoques pour boire des coups avec leurs amis

Elles consistaient à proposer des artifices afin de leur permettre de rejoindre leurs amis dans un bar sans éveiller les soupçons de leurs compagnes. Parmi ces ruses toutes plus imaginatives les unes que les autres, figurent par exemple de faux pompiers qui viennent libérer « l’homme-otage »d’un événement ennuyeux ou encore un robot accoudé avec ses amis et servant de webcam au « malheureux ».

les-hommes-beaux-ecartes-dune-soiree-pour-laisser-leurs-chances-aux-autres