Pensée du samedi 19 septembre 2015.


« On ne sait pas encore ce qu’est la véritable beauté d’un être, parce qu’on s’arrête trop sur la forme. Si cette forme est harmonieuse, agréable, on s’exclame : « Quelle beauté ! » Mais derrière la forme, il y a encore autre chose à connaître : les effluves, les émanations qui viennent du plus profond de cet être, la vie qui coule… Et si on pouvait aller encore au-delà pour voir cette partie de lui qui vit dans les régions célestes, on découvrirait une beauté encore plus grande : la splendeur de l’esprit. Mais la splendeur de l’esprit est d’une essence beaucoup trop subtile pour trouver une expression physique.
La véritable beauté ne peut pas se décrire ; c’est la vie pure, la vie jaillissante… Vous regardez un diamant sur lequel vient tomber un rayon de soleil et vous êtes ébloui par ce scintillement, ces éclats de couleurs… Voilà la vraie beauté ! Autant un être arrive à capturer la lumière pour s’imprégner de ses vibrations, de ses jaillissements de couleurs, autant il se rapproche de la vraie beauté. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Une activiste arrêtée après une action devant Hermès !


peta 2.jpg

Une activiste arrêtée après une action devant Hermès !

Une activiste de PETA déguisée en «crocodile sanglant» devant la porte du magasin Hermès à Luxembourg a été arrêtée par la police.

Les happenings du genre sont fréquents chez PETA, l’association pour l’éthique dans le traitement des animaux. Au Luxembourg ce lundi matin, une jeune activiste nue, seulement recouverte d’un pantalon en écailles de crocodiles, et maculée de sang, était allongée devant les portes de la boutique de luxe à Luxembourg-Ville. Un écriteau indiquait «Hermès: accessoires sanglants». L’activiste a été arrêtée par la police, a annoncé la communication de PETA en début d’après-midi.

peta 3.jpg

Le mouvement, qui a touché plusieurs boutiques dans de nombreux villes du monde, vise à sensibiliser le grand public sur la vente d’accessoires en peau de crocodile, après la diffusion par PETA USA d’une enquête «au cœur du commerce des peaux exotiques [qui] a révélé des reptiles se faisant scier vivants dans l’un des élevages, et entassés dans des fosses surpeuplées dans un autre, les deux élevages fournissant des peaux à la marque « de luxe » Hermès», précise l’association.

peta 4.jpg

Les happenings du genre sont fréquents chez PETA, l’association pour l’éthique dans le traitement des animaux. Au Luxembourg ce lundi matin, une jeune activiste nue, seulement recouverte d’un pantalon en écailles de crocodiles, et maculée de sang, était allongée devant les portes de la boutique de luxe à Luxembourg-Ville. Un écriteau indiquait «Hermès: accessoires sanglants». L’activiste a été arrêtée par la police, a annoncé la communication de PETA en début d’après-midi.

peta5.jpg

Une-activiste-arretee-apres-une-action-devant-Hermes

Le "papa au parapluie" qui émeut le web !


Le  papa au parapluie  qui émeut le web.jpg

Le « papa au parapluie » qui émeut le web !

Cette photo prise lors d’un jour pluvieux à New York est devenue virale.

Postée au cours du week-end dernier sur le réseau social reddit, l’image montre un papa à la chemise trempée par la pluie et qui tient un parapluie au-dessus de son fils afin de l’abriter.

Elle a été postée vendredi soir par Eumine Choi, 25 ans, qui a saisi ce moment attendrissant dans le Queens, alors qu’il quittait son travail. « J’espère que le fils grandira en se rendant compte à quel point il est chanceux », a indiqué Choi en légende du cliché. « Un père qui se moquait de sa mallette en cuir et de ses vêtements mais s’inquiétait de son fils… Cela m’a rappelé mon père et toutes les fois où il m’a fait passer avant lui », a indiqué Choi à NBC.

Le  papa au parapluie  gr.jpg

La photo a également été postée sur la page Facebook de l’école Kon Wah Day, fréquentée par le petit garçon, comme l’indiquent les inscriptions qui figurent sur son sac à dos. « J’espère que cette photo trouvera son chemin jusqu’à cette famille », lit-on en légende.

Le-papa-au-parapluie-qui-emeut-le-web

MATIN MAGIQUE | Un fil invisible‏


Une des pratiques que je veux intégrer à ma vie est de respirer plus consciemment – c’est-à-dire de concentrer une partie de mon attention sur ma respiration afin de rester connectée à moi-même et au moment présent. J’ai cette intention depuis longtemps. Or, je remarque que je flanche constamment… Je passe quelques secondes à être attentive au mouvement de l’air dans mes poumons, puis, le temps de le dire, je repars dans mes pensées comme une fusée en orbite. Je dois donc me ramener à cette pratique encore et encore et encore. Et encore.

Vous constatez peut-être la même chose, lorsque vous tentez d’intégrer de nouvelles habitudes à votre vie…

On choisit de se recentrer en soi-même en mangeant plus lentement, ou en étant plus présent à nos mouvements, ou, comme moi, en respirant plus profondément, mais nos vieux automatismes prennent le dessus, et on oublie.

Ou encore, on prend la résolution de cultiver la gratitude, de porter notre attention sur la beauté de notre vie… Mais rapidement, on se laisse aspirer par le beige du quotidien, et nos pensées se redirigent sur ce qui manque, ce qui n’est pas encore là, ce qu’on voudrait tant et qu’on n’a pas présentement.

Ou on résiste à la tentation de fumer, ou de manger du sucre, ou de se ronger les ongles, puis on cède. Et on recommence à faire attention. Puis on cède encore.

Comme si c’était toujours à refaire. Comme si on n’avançait jamais vraiment.

Or, voici ce qu’il est bon de se rappeler : quoi qu’on en pense, rien n’est jamais à refaire. On ne repart jamais à zéro. Ces retours en arrière font même partie intégrante du processus. Chaque fois qu’on doit se réaligner, on se fait les muscles, on se renforce. En fait, on pourrait même dire que tous les moments où on a flanché contribuent au moment où on réussit.

Ainsi, chaque fois qu’on choisit de se ramener à notre intention profonde, on crée un petit quelque chose qui ne sera jamais perdu. Et chaque fois qu’on se laisse aspirer dans le bon vieux vortex du passé, eh bien, on a une occasion d’ancrer encore plus profondément une autre belle habitude que nous sommes nombreux à vouloir intégrer : celle de s’accueillir avec douceur et bonté.

Marie-Pier Charron

Un shooting sexy stoppé par l’arrivée de migrants !


 

10juillet.jpgUn shooting sexy stoppé par l’arrivée de migrants !

 

En tournage sur une plage de Miami, Ekaterina Juskowski a eu une drôle de surprise lorsqu’un bateau d’immigrés clandestins est apparu derrière elle.

 

En plein shooting de mode les pieds dans l’eau, de très bonne heure le 10 juillet dernier, la modèle russe a dû prendre une pause forcée lorsqu’une petite embarcation s’est invitée dans le décor.

 

Selon des médias américains qui on relayé l’information en début de semaine, le caméraman aurait cru au retour sur la terre ferme d’un groupe de plongeurs. Il s’est rapidement aperçu qu’il s’agissait en fait d’un groupe d’une dizaine d’immigrés clandestins qui se sont rapidement dispersés en laissant leur bateau à la dérive. 

Un-shooting-sexy-stoppe-par-l-arrivee-de-migrants

Un jeune musulman arrêté aux Etats-Unis pour une horloge


Publié par wikistrike.com sur 16 Septembre 2015, 20:33pm

Catégories : #Social – Société

Un jeune musulman arrêté aux Etats-Unis pour une horloge

Un collégien musulman de 14 ans a été interpellé dans le sud des Etats-Unis après qu’il eut apporté à l’école une horloge numérique qu’il avait fabriquée, la police l’accusant d’avoir assemblé une bombe factice. 

Cette affaire suscitait mercredi une importante activité sur internet, les policiers du Texas (sud) impliqués se voyant reprocher un excès de zèle fondé sur un sentiment islamophobe.

Ahmed Mohamed, élève en troisième, avait apporté lundi à son collège un petit dispositif bricolé, composé d’un écran numérique et d’un circuit électronique, qu’il souhaitait montrer à son professeur de technologie.

L’appareil ayant sonné lors d’une autre classe, un enseignant d’anglais l’a confisqué, avant que les choses ne s’emballent pour le collégien, pourtant connu pour être un apprenti Géo Trouvetou.

« Le proviseur et des policiers m’ont conduit dans une pièce où cinq policiers m’ont interrogé, fouillé, saisi ma tablette et mon invention », a relaté l’adolescent au journal Dallas Morning News (voir la vidéo ci-dessous).

« Puis j’ai été conduit dans un centre de détention juvénile, où j’ai été fouillé, ils ont relevé mes empreintes digitales et ont pris des photos de moi », a poursuivi l’ingénieux adolescent, interviewé dans sa chambre, dont le bureau est couvert de circuits électroniques.

L’inventeur en herbe, qui vit à Irving, près de Dallas, a précisé avoir été interdit de téléphoner à ses parents durant son interrogatoire. Enfin relâché, il a quand même été renvoyé trois jours de son collège.

« Cette arrestation est un signal d’alarme », a réagi Alia Salem, une responsable au Texas du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR).

Selon le CAIR, cette affaire n’aurait pas eu lieu si l’adolescent ne s’était pas nommé Ahmed Mohamed.

De nombreux internautes réagissaient également mercredi, en dénonçant l’attitude selon eux islamophobe de la police texane.

 

« Nous avons un gros problème. Tout le monde le sait et personne n’en parle »


 

1.1.Salma Hayek.jpg« Nous avons un gros problème. Tout le monde le sait et personne n’en parle »

 

Interrogée par le site Entertainment Tonight à l’occasion de la sortie de son dernier film, le dessin animé « The Prophet », adapté du livre de Khalil Gibran, Salma Hayek a abordé un sujet qui lui tient à coeur: le racisme aux États-Unis. Comme beaucoup de personnes à travers le monde, l’actrice a été très touchée par la mort de Sandra Bland, une jeune femme afro-américaine de 28 ans décédée dans des conditions étranges après une arrestation musclée au Texas.

 

« Nous avons un gros problème », a dénoncé Salma. « Et je pense que tout le monde le sait mais personne n’ose en parler. Pendant très longtemps, les gens ont dit qu’il n’y avait plus de racisme aux États-Unis, et que les États-Unis étaient un pays d’intégration. Mais ces dernières années, de plus en plus, on se rend compte que c’est un mensonge et que c’est un gros problème qu’on doit absolument gérer. »

 



Tout-le-monde-le-sait-et-personne-n-en-parle