Pensée du jeudi 02 octobre 2014.


« La lumière du soleil qui se lève chaque matin éclaire les paysages, les êtres, les objets, et pour la plupart des humains ces paysages, ces êtres, ces objets ont plus d’importance que la lumière qui les leur rend visibles. Mais un jour ils changeront d’opinion : ils comprendront que la lumière est un esprit vivant, conscient, agissant. Vous direz : « Comment, un esprit ? Le rayonnement solaire est un phénomène physique qui a été très bien étudié. » Oui, mais en réalité la lumière du soleil est, dans le plan physique, une manifestation de l’Esprit cosmique qui a créé l’univers.
L’univers est une création de la lumière. La lumière véritable est un esprit, c’est l’esprit de Dieu Lui-même. C’est elle qui a créé et qui entretient la vie, la vie physique comme la vie spirituelle. Plus les humains reçoivent et absorbent cette lumière, plus leur âme et leur esprit se manifestent comme intelligence, amour, puissance. C’est pourquoi on emploie le mot lumière en lui donnant une dimension spirituelle. Quand on dit de quelqu’un qu’il a la lumière, c’est que l’esprit se manifeste en lui. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir l’euthanasie pour mourir ensemble !


 

Choisir l'euthanasie pour mourir ensemble.jpgChoisir l’euthanasie pour mourir ensemble !

 

L’euthanasie n’est pas réservée qu’aux malades en fin de vie. D’autres choisissent aussi cette option pour d’autres raisons. Parmi ces gens qui « osent » franchir le pas, il y a Francis, 89 ans, et Anne, 86 ans, qui étaient mariés depuis 63 ans. Parents de deux enfants, ils ont décidé de mourir ensemble le 17 juin dernier, même si aucun n’était en phase terminale. Le couple souhaitait simplement mourir ensemble, en toute dignité. Dans une interview, ils s’étaient confiés au magazine Moustique.

A l’origine de leur décision: le désir de ne pas finir seul(e) leurs vieux jours, et peu importait le moyen, ni Francis, ni Anne ne souhaitait affronter la douleur de perdre sa tendre moitié. Une solitude qui leur semblait pire que la mort. Ils avaient même envisagé le suicide, mais ils y avaient finalement renoncé. Face à leur désarroi, leurs enfants avaient finalement accepté leur décision.

 

Souffrant d’un cancer de la prostate, Francis était arrivé au dernier traitement possible et était incapable de se passer même une journée de morphine tandis que Anne était partiellement aveugle et quasi totalement sourde. Ils expliquaient à Moustique: « Notre santé se détériore de jour en jour. Ce sont les détériorations de notre qualité de vie qui nous ont décidés ».

 

Pour eux, ils n’étaient pas question d’habiter dans un home, trop cher et surtout où, selon eux, on finit toujours grabataire: « Vous perdez les moyens, la force de demander l’euthanasie. On vous y force à continuer à vivre ». Du coup, la seule solution qui leur paraissait correspondre à leur désir était l’euthanasie. Ils ont alors pris leur décision et leur mort a eu lieu le 17 juin dernier.

 

Avant d’en arriver là, leur fils, Jean-Paul, 55 ans, avait d’abord fait appel à leur médecin de famille pour la demande d’euthanasie – légalisée chez nous en 2002 – mais celui-ci a refusé sèchement. Abasourdi  par la réaction du médecin, Jean-Paul expliquait s’être senti comme un monstre, mais face à la détermination de ses parents, il a cherché un autre médecin, qu’il a fini par trouver en Flandre.

 

Une aide que ses parents voyaient comme une preuve d’amour. « Cela nous aide énormément d’être compris de nos enfants. Ils respectent notre volonté. Il s’agit de notre vie » confirmait dans l’interview le couple. « Pourquoi ne pas nous laisser partir quand, de nous-mêmes, nous le demandons? Sans notre fils et notre fille, nous n’aurions jamais réussi. Quand on nous a dit que nous pourrions quitter la vie ensemble sans heurts, nous étions sur un petit nuage » ajoutaient-ils.

 

Leurs enfants, eux, avaient fini par reconnaître que cette décision était effectivement la meilleure, aussi pénible soit-elle. « Si l’un d’eux mourrait, l’autre serait tellement triste et totalement dépendant de nous. Il nous est impossible de venir ici tous les jours, prendre soin de notre père ou notre mère » confiait Jean-Paul à Moustique (dont l’interview complète est toujours disponible). Malgré la douleur et après une longue réflexion, il expliquait préférer ce choix plutôt que de vivre dans la peur de retrouver ses parents morts à la suite d’un suicide.

 

En Belgique, 82% des cas d’euthanasie se font en Flandre, 18% en Wallonie. Et vous, trouvez-vous ce choix choquant? Comment préfèreriez-vous finir vos jours? L’euthanasie permet-elle d’aller trop loin ou au contraire trouvez-vous qu’elle répond enfin à une question qui ne trouvait pas de réponse?

 

 

Choisir-l-euthanasie-pour-mourir-ensemble

Un ascenseur spatial en fonction dès 2050 ? VIDÉO


 

ascenseur spatial.jpgUn ascenseur spatial en fonction dès 2050 ? VIDÉO

 

La société japonaise Obayashi, spécialisée dans la construction, a annoncé vouloir mettre en fonction un ascenseur spatial à l’horizon 2050.

Ce qui appartenait à la science-fiction va-t-il devenir réalité? Le géant japonais de la construction Obayashi a confirmé lundi à ABC Australie travailler au développement d’un ascenseur spatial dont le point culminant se situerait à 96.000 kilomètres de la surface de la Terre.

 

À l’image des ascenseurs classiques, des modules motorisés alimentés par des moteurs linéaires magnétiques pourront transporter des personnes et du matériel vers une station spatiale, transformée en plate-forme de plaisance et laboratoire. Sept jours de voyage seront nécessaire pour atteindre le sommet. La capsule ascensionnelle pourra transporter une trentaine de personnes.

Ce rêve de l’homme de pouvoir tutoyer l’Espace grâce à un ascenseur n’est pas neuf, il a été suggéré au 19e siècle par un scientifique russe. Sa concrétisation est le fruit des progrès énormes réalisés fin des années 90 sur les nanotubes de carbone dont la résistance à la traction est présentée comme cent fois supérieure à un câble d’acier. À l’heure actuelle, cette technologie est confrontée à certaines limites.

 

Cent fois moins coûteux

« Pour l’instant, nous ne pouvons confectionner des câbles assez longs » relate Mr. Yoji Ishikawa, responsable du département recherche et développement à Obayashi. « Mais nous pensons que d’ici 2030, nous en serons capables ».

 

Ce développement pourrait révolutionner les voyages spatiaux commerciaux et scientifiques, notamment grâce à une restriction des coûts de transports, estimée à un tiers des vols de fusée. Acheminer un objet dans l’espace coûte, selon les estimations, un peu plus de 15.000 euros par kilo; via un ascenseur, il n’en coûterait plus que 137.

 

Cependant, cette technologie ne pourra être réalisable qu’au travers d’une collaboration internationale. « Une compagnie unique ne peut y arriver. Seul un pôle international peut rendre ce projet concret », conclut un rapport rédigé en 2012. Si l’ascenseur spatial alimente les fantasmes, pas de quoi cependant espérer décrocher la lune qui, elle, culmine à 384.400 kilomètres de la Terre. Même si d’après certains experts, la Lune pourrait devenir une future destination du tourisme de masse.

 

Un-ascenseur-spatial-en-fonction-des-2050

*** la légende de la Seine. *** » Ma Planète


Seine était fille de Bacchus et la plus jolie de toutes les nymphes qui accompagnèrent la blonde Cérès, lorsque la déesse des blés parcourut le pays des Gaulois pour y rechercher Proserpine. Celle-ci s’était réfugiée le long des rives de la mer qui devaient être, un jour futur, dénommées la terre normande.

Sitôt qu’elle l’eut retrouvée, Cérès, déesse généreuse, pour récompenser la fidèle nymphe des services qu’elle lui avait rendus, lui fit don, en remerciement, des prairies qui bordent le rivage. Puis, soucieuse d’autre part d’égayer sa solitude, elle lui laissa pour compagne une autre des nymphes qui l’avait suivie et qui portait le nom d’Héva. Ainsi, veillant l’une sur l’autre, elles pourraient mieux se garer des entreprises de Neptune qui, du fond de son liquide empire, espionnait les moindres gestes qui avaient pour acteurs les humains.
http://gkb3rk.deviantart.com
Or, le dieu armé du trident ne tarda pas à découvrir cette insoucieuse étourdie qui jouait au bord de ses vagues. Désireux d’en faire sa captive, il s’élança brusquement hors des flots.

Alertée par les cris d’Héva, la nymphe, éperdue de terreur, s’enfuit d’une course rapide, et Neptune la poursuivit à travers plaines et vallons… Peu à peu, gagnant du terrain, il avait saisi le pan de son voile qui flottait derrière son col.

Alors la malheureuse Seine, à bout de souffle et de vigueur, qui déjà se sent vaincue, dans une ardente imploration invoque son père Bacchus et Cérès, sa bonne gardienne, de la sauver du péril… Soudain, prodige inouï, voici que son voile, sa robe et tout son être délicat se diluent en un torrent d’eau, qui s’étale en fleuve couleur d’émeraude et brille et joue à travers les prés qu’elle avait chéris d’un si tendre amour.

Les autres nymphes, ses compagnes, qui l’avaient suivie dans les Gaules et étaient reparties avec Cérès, furent métamorphosées, comme elle, en rivières, et devinrent ses affluents : Héva, seule, fut épargnée. Mais dès qu’elle apprit le destin de Seine, elle mourut de chagrin.

Les tristes choeurs des Néréides lui dressèrent un mausolée, face aux vagues de l’Océan, fait de roches blanches et noires. Ce tombeau prit le nom d’Héva ; il forme le cap de la Hève. Echo y veille nuit et jour et, en mémoire de la nymphe qui avait prévenu son amie des dangers du dieu de la mer, prévient maintenant les marins du péril qui naît des récifs égrenés le long de ces côtes.

Sources : http://www.histoire-en-ligne.com

Des micro-ondes pour propulser des fusées dans l’espace !


 

1.Des micro-ondes pour propulser des fusées dans l’espace.jpgDes micro-ondes pour propulser des fusées dans l’espace !

 

Certaines idées mettent du temps avant d’être reconnues, même lorsqu’elles ont le potentiel de changer l’histoire de l’exploration spatiale. C’est l’histoire de Roger J. Shawyer, un scientifique britannique qui a eu l’idée, dès le début des années 2000, d’un système de propulsion spatial à base de micro-ondes : l’EmDrive. Pour faire simple, le système fonctionne à l’aide d’un magnétron capable de convertir l’énergie électrique en poussée. Le principal avantage du dispositif, et c’est en cela qu’il est révolutionnaire, c’est qu’aucun combustible n’est nécessaire.

 

Durant des années, le chercheur a tenté de faire valoir le bien fondé de ses travaux, sans qu’ils ne soient reconnus. La communauté scientifique lui opposait notamment qu’un tel type de moteur à énergie électromagnétique ne pouvait pas respecter la loi de conservation de la quantité de mouvement.

 

Un premier espoir venu de l’Asie

 

Plusieurs années plus tard, en 2007, une équipe chinoise menée par le professeur Yang Juan de l’université polytechnique du Nord-Ouest a décidé de créer son propre moteur de propulsion basé sur ses travaux. Avec succès : une poussée de 85 mN (millinewton) a même pu être mesurée.

 

Si cette valeur n’est pas très impressionnante, les scientifiques pointent du doigt les avantages d’un tel système pour un propulseur de satellite par exemple. En ne consommant aucun combustible externe, une quantité non négligeable de poids est économisée sur l’ensemble. Et puisque la seule source d’énergie nécessaire est de l’électricité, une alimentation par énergie solaire à l’aide de panneau photovoltaïque est tout à fait envisageable.

 

Un reconnaissance de la NASA

 

Sauf que deux démonstrations n’étaient pas suffisantes pour la communauté scientifique. Un troisième chercheur s’est alors penché sur le sujet, l’américain Guido Fetta. En se basant sur ses propres recherches, il est parvenu à créer son propre moteur, assez similaire dans le principe à celui de Roger Shawyer, ce qui l’a motivé à ne convaincre nul autre que la NASA de se pencher sur le sujet. 

L’agence spatiale américaine a alors réuni cinq chercheurs pendant plus d’une semaine pour éprouver un système similaire à l’EmDrive, pour finalement démontrer son fonctionnement à l’occasion d’une conférence sur les modes de propulsion spatiaux à Cleveland, dans l’Ohio. Ce fut, là encore, un succès, bien que la poussée obtenue était bien inférieure à celle enregistrée par l’équipe chinoise.

Il s’agit d’un petit pas pour l’homme, ce chercheur britannique à qui il aura fallu plus de 10 ans avant d’être pris au sérieux, mais un grand pas pour la recherche spatiale. Le coût des satellites pourraient être considérablement réduit tandis que le temps de travail pourrait être décuplé. Des missions dans des zones plus éloignées de l’espace pourraient même être envisagées.

 

micro-ondes-fusees-espace-nasa

Cette chatte est la meilleure amie de ce petit hibou: elle lui donne des caresses et des bisous (vidéo)


 

Cleo, un hibou, et Forbi,.pngCette chatte est la meilleure amie de ce petit hibou: elle lui donne des caresses et des bisous !

 

Cleo, un hibou, et Forbi, une chatte sont des meilleurs amis. Il suffit pour s’en convaincre de regarder comment le félin prend soin de son copain. Une histoire d’amitié qui a débuté voici bien longtemps, chez un Brésilien qui avait recueilli Cleo, alors tout jeune…

 

Voici plusieurs années maintenant que Cleo, un jeune hibou, et Forbi, une chatte vivent ensemble, sous le toit d’un biologiste brésilien, André Costa, qui avait recueilli le rapace…

 

Cleo, un hibou, et Forbi,1.png

Cette semaine, André a voulu montrer l’évolution de ses deux animaux de compagnie…

cette-chatte-est-la-meilleure-amie-de-ce-petit-hibou-elle-lui-donne-des-caresses

Le « Blue Moon », un diamant bleu taillé pour l’Histoire !


 

Le Blue Moon, un diamant bleu taillé pour l'Histoire.jpgLe « Blue Moon », un diamant bleu taillé pour l’Histoire !

 

e Musée d’histoire naturelle de Los Angeles a dévoilé vendredi le « Blue Moon Diamond », un diamant de 12 carats d’un bleu intense et d’une qualité exceptionnelle, destiné à entrer dans l’Histoire, affirment les conservateurs.

Rond, bleu profond et d’une radiance extrême, le « Blue Moon » est « une découverte extrêmement importante, l’une des plus rares pierres découvertes récemment en raison de sa couleur, clarté et taille », affirme dans un communiqué le musée, qui expose ce joyau jusqu’en janvier.

 

Pour la Française Éloïse Gaillou, conservatrice du département de minéraux et pierres précieuses du musée, le « Blue Moon » est l’une des plus importantes pierres découvertes ces 100 dernières années. Il a été trouvé cette année en Afrique du Sud. Seuls quelques diamants bleus au monde sont plus gros, comme le « Heart of Eternity », estimé à 16 millions de dollars, ou le « Hope » de 45 carats, évalué à quelque 350 millions de dollars.

 

Cette pierre retaillée qui a appartenu aux rois de France à la réputation d’être un diamant maudit qui a valu des fins tragiques à ses propriétaires successifs. Elle est exposée au Smithonian Museum à Washington. Selon Eloïse Gaillou, la rareté du « Blue Moon » vient surtout de sa couleur pure, intense, d’une vivacité exceptionnelle, beaucoup plus saturée que le bleu gris du « Hope ».

 

La plupart des diamants gagnent en valeur lorsqu’ils sont totalement incolores, sauf dans le cas d’une teinte exceptionnelle rose, jaune, rouge et surtout, bleue, la couleur la plus rare et la plus recherchée, obtenue grâce à la présence de bore, un élément chimique métalloïde. « On trouve un diamant bleu par an, en général une pierre beaucoup plus petite de 2,3,4 carats » dans la mine de Cullinan en Afrique du Sud où il a été découvert, a expliqué Suzette Gomez, directrice de Cora International, un tailleur et vendeur américain de pierres précieuses de grande valeur, propriétaire du « Blue Moon ».

 

La mine donne son nom au plus gros diamant du monde, le « Cullinan », un brut incolore de 3.100 carats estimé à 400 millions de dollars. La valeur marchande du « Blue Moon », qui a nécessité six mois pour être taillé, n’est pas encore connue, mais Suzette Gomez souligne que le caillou brut de 29 carats à l’origine a été acquis par Cora pour 26 millions. Elle ajoute que des diamants bleus moitié moins gros se sont déjà vendus 2 millions de dollars par carat… Sachant que plus une pierre est grosse, plus le carat vaut cher….

Le-Blue-Moon-un-diamant-taille-pour-l-Histoire

La tenue qui fait polémique !


 

La tenue qui fait polémique.jpgLa tenue qui fait polémique !

 

Une équipe cycliste de Colombiennes a affiché un équipement surprenant lors du Tour de Toscane.

 

L’UCI n’a pas tardé à se positionner dans le débat, en qualifiant la tenue d’ «inacceptable en terme de décence». La tenue dont on parle est celle portée par une sélection nationale de Colombiennes – durant le Tour de Toscane -, dont on aurait plus que probablement jamais parlé sans cet équipement en partie couleur chair, à hauteur du bassin.

Il n’en fallait pas davantage pour faire polémique.

 

cyclistes colombie.jpg

Choix délibéré pour faire le buzz autour de l’équipe, faute de goût ou simple distraction? Un sponsor de la formation en question a assuré n’avoir jamais été consulté au préalable sur un tel style.

 

L’UCI étudie «le cas».

«Cycling Weekly» se pose la question: «est-ce le pire équipement de l’histoire du cyclisme?»

 

sports

Anguille


Anguille : Intérêt nutritionnel

Poisson gras. L’anguille est le plus gras de tous les poissons (plus encore quand elle est fumée). Elle présente néanmoins l’intérêt de contenir des acides gras insaturés réputés pour protéger des maladies cardio-vasculaires.

Riche en vitamine A. Avec le thon et l’anchois, l’anguille est le poisson le plus riche en vitamine A, un puissant antixoydant.

Riche en fer. L’anguille est particulièrement conseillée aux enfants, adolescents et femmes enceintes qui sont souvent carencés en fer. Elle contient aussi du zinc et de l’iode, deux oligo-éléments précieux et rares.

Anguille : Son histoire

Les plus anciens fossiles connus d’anguilles datent d’il y a 100 millions d’années. Ils ont été trouvés au Liban et dans le sud de la France. Sous l’Antiquité, les Grecs croyaient à tort que l’anguille était le fruit de l’union d’une murène et d’une vipère. L’anguille a une histoire particulière. Elle naît en mer, passe ensuite sa vie dans les eaux douces des rivières d’Europe et d’Amérique du Nord, puis retourne en mer pour se reproduire. Mais pas n’importe quelle mer ! Sa seule aire de reproduction est la mer des Sargasses, aux abords des Bermudes (les premières larves y sont identifiées au début du XXe siècle). L’anguille meurt aux Sargasses, une fois le frai passé. Ses larves retrouvent par contre le chemin du retour vers leur rivière d’origine. Quand elles atteignent les côtes, elles mesurent généralement à peine 10cm, on les appelle « civelle » ou « pibale ». Les mâles apprécient les embouchures des fleuves, les femmes préfèrent les rivières.

Famille

Anguillidés.

Anguille : Sa production

L’anguille n’aime pas la lumière. Sa pêche s’effectue ainsi plus facilement de nuit. Les techniques de pêche varient selon les pays et selon les cours d’eau. Les deux plus fréquentes sont la pêche à pied, pratiquée en majorité par des pêcheurs amateurs, et la pêche en bateau, effectuée par des professionnels entre décembre et avril lors des marées montantes. L’élevage de l’anguille en Europe n’est pas très importante puisque pas assez rentable. En revanche, il est intensif en Asie (Japon, Chine, Malaisie, Corée du Sud, Taïwan) à partir de civelles capturées en mer.

Saison

Printemps, été.

Conseils d’achats et d’utilisation

L’anguille est présentée la plupart du temps vidée sur de la glace, en trois tailles possibles : les pibales ou civelles, les moyennes et les grosses. Le mucus visqueux produit par la peau de l’animal est signe de sa fraîcheur. Les couleurs sont franches, l’aspect très luisant. L’anguille se consomme toujours cuite, pochée, grillée ou en ragoût. Fraîche, elle ne se conserve qu’une journée au réfrigérateur.

Précautions

Grasse, l’anguille doit être consommée avec modération lors d’un régime amaigrissant et en cas d’hypercholestérolémie.

Le sexe à la rodéo


C'est renversant ! (Salto arrière avec un prof de gym)

Deux copains discutent sur les différentes positions pour faire l’amour.

– Le sexe à la Rodéo, t’as essayé?

– Sexe à la Rodéo? Non.Connais pas. C’est comment?

– Tu te places dans la position du missionnairem, sur ta femme, tu la caresses, et puis tu lui chuchotes à l’oreille: « Chéri, ton parfum est le même que celui de ma secrétaire!

– Et après?

– Après, tu essayes de rester 2 minutes dessus!