Pensée du mardi 01 juillet 2014.


« La prière est cette possibilité qui nous est donnée d’avoir
accès à une autre dimension, à une réalité d’un autre
ordre. À l’extérieur rien ne sera peut-être changé, mais
c’est dans le cœur, dans l’âme que la prière produit de
grandes transformations.
On l’a souvent constaté : les personnes pour qui prier est un
mouvement naturel, spontané, sont mieux armées que les autres
pour affronter la souffrance et le malheur. Grâce à cette
faculté de s’arracher à l’obscurité, aux pesanteurs, aux
désordres du monde pour s’adresser aux puissances célestes,
intérieurement elles surmontent mieux les épreuves. Quand ces
épreuves touchent toute une collectivité, il est évidemment
impossible de les éviter. Une guerre, par exemple : pendant une
guerre, d’une manière ou d’une autre, personne n’est
épargné. Mais celui qui prie fait appel aux puissances de
l’esprit, et là où son entourage se laisse accabler, il
reçoit, lui, l’aide de la lumière et il peut aussi soutenir
et encourager les autres. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Coupe du monde : la ruse des Pays-Bas lors de la pause fraîcheur pour battre le Mexique


Le sélectionneur hollandais Louis van Gaal a reconnu avoir profité du « cooling break » en seconde période pour réorganiser son équipe, qui a fini par prendre l’avantage dans le dernier quart d’heure.

Le sélectionneur des Pays-Bas, Louis Van Gaal, donne des consignes tactiques à son joueur Wesley Sneijder, lors du match Pays-Bas-Mexique, le 29 juin 2014 à Fortaleza (Brésil). Le sélectionneur des Pays-Bas, Louis Van Gaal, donne des consignes tactiques à son joueur Wesley Sneijder, lors du match Pays-Bas-Mexique, le 29 juin 2014 à Fortaleza (Brésil).  (THEMBA HADEBE /AP/SIPA )

Par Pierre Godon

 

C’est la règle. Quand il fait plus de 32°C – et d’autres facteurs compris dans l’indice de Température au thermomètre-globe mouillé (« Wet Bulb Globe Température« ) –, les joueurs ont droit à deux pauses supplémentaires, à la mi-temps de la première et de la seconde période de jeu. C’était le cas dimanche 29 juin à Fortaleza, à l’occasion du huitième de finale de la Coupe du monde entre les Pays-Bas et le Mexique, où le mercure a dépassé les 38°C. On peut se servir de cette pause pour s’hydrater, d’où son nom de « cooling break ». Ou en profiter pour faire autre chose.

Le plan B de van Gaal

C’est le cas de Louis van Gaal, le sélectionneur batave, qui a réorganisé son équipe tel un coach de basket pendant un temps mort. « Je suis passé à mon plan B au moment de la pause hydratation, mais c’est une manière intelligente de profiter de cette pause », a confié le coach des Oranje. Contrairement à ses interventions en cours de match, où il est réduit à s’égosiller et à gesticuler sur le bord de la touche sans être entendu, sauf de l’arrière latéral. « J’ai pu le dire à tout le monde », renchérit-il.

En faisant entrer l’attaquant de Schalke 04, Klaas-Jan Huntelaar, pour envoyer de longs ballons en profondeur et remiser sur les milieux de terrain, Louis van Gaal aprécipité la défaite du Mexique, qui a craqué deux fois, à la 88e et à la 92e minute.

Les Mexicains accusent la chaleur

A la fin du match, le coach mexicain Miguel Herrera accusait plus la chaleur que le « cooling break » tactique des Hollandais pour expliquer le coup de barre de son équipe en fin de rencontre. « C’est jouer par cette chaleur qui va à l’encontre du football,s’est-il emporté, cité par le Guardian (en anglais). Aucune équipe ne peut délivrer un spectacle digne de ce nom. Le jeu très rythmé de la Hollande s’est effondré. On ne peut pas jouer à un niveau correct pendant 90 minutes. »

Les joueurs des Etats-Unis et du Portugal avaient déjà eu droit à un cooling break lors de leur match disputé dans l’enfer de la forêt amazonienne, à Manaus, le 22 juin. Mais aucun coach n’avait tenté de causerie tactique à ce moment-là.

Pourquoi hériter de millions d’euros peut être une mauvaise chose !


 

1.argent.jpgPourquoi hériter de millions d’euros peut être une mauvaise chose !

 

« Je pense que la flamme bancale de mon ambition serait soufflée entièrement par une telle promesse. »

Sting ne souhaite pas léguer une fortune à ses enfants. Le chanteur aimerait qu’ils apprennent la valeur de l’argent et travaillent pour en avoir. « Ils connaissent la valeur du travail, ce qui leur donne envie de réussir par leurs propres moyens », dit-il. Il les prévient: « L’argent qui entre, nous le dépensons, et il ne reste pas grand-chose. »

 

Libby Caudwell, fille de John Caudwell devenu millionnaire grâce à la téléphonie mobile, comprend tout à fait ce qu’a voulu dire le chanteur.

Dans une carte blanche publiée dans The Independent, elle explique « pourquoi hériter de millions peut être une mauvaise chose. » 

Elle explique que si son père est riche à millions, il lui a toujours appris que rien n’est acquis. « Papa a lutté pour sortir de la pauvreté, tandis que tout ce que je fais, c’est faire fuir les malaises de la vie avec une vie douce et sûre », regrette-t-elle.

 

« Je travaille et cela paie mes factures », écrit-elle. « J’aimerais croire que je recevrais une somme coquette sur mon compte en banque mais le fait est qu’on ne sait pas. On ne peut compter sur rien. Et Dieu merci: je pense que la flamme de mon ambition serait soufflée entièrement par une telle promesse. »

 

« L’argent ne doit pas être un marqueur d’incompétence, de paresse et d’apathie », ajoute-t-elle. Son père les a fait grandir dans la société actuelle. Son objectif avoué? « Faire de bons et heureux citoyens qui contribuent plus qu’ils n’empochent d’argent. C’est ce que je souhaite pour mes enfants. »

 

Elle ajoute: « L’argent peut être d’une grande aide ou, au contraire, un obstacle massif à ces projets », dit-elle. « Il incombe à chaque parent de savoir si son enfant est en mesure d’utiliser la fortune à bon escient ou si il va la gaspiller… »

 

Pourquoi-heriter-de-millions-d-euros-peut-etre-une-mauvai…

Votre kilo de légumes préemballés pèse-t-il bien un kilo?


 

Votre kilo de légumes préemballés pèse-t-il bien un kilo.jpgVotre kilo de légumes préemballés pèse-t-il bien un kilo?

 

Etre-vous bien certain que le kilo préemballé de courgettes que vous venez d’acheter pèse bien un kilo? Au vu de la vidéo d’Alexandre Lenoir, un Français faisant ses courses dans un supermarché Casino de Bagneux, on a tout à coup envie d’aller le peser pour vérifier.

L’homme s’était étonné de sentir le kilo préemballé de courgettes qu’il venait de choisir si léger. Il a donc pesé le sac. La balance affichait 740 grammes au lieu du kilo annoncé.

 

Pour prouver que certains magasins arnaquent leurs clients, il a pesé plusieurs kilos de légumes avec, à chaque fois, des résultats surprenants. Un kilo de carottes pesait en fait 790 grammes et un autre, 835. Idem pour les pommes de terre: au lieu des 1,5 kg annoncés, la balance affichait 1,315 kg. 

Le Casino ainsi accusé s’est excusé auprès de son client. La vidéo risque en tout cas d’en pousser beaucoup à repeser les légumes préemballés.

Votre-kilo-de-legumes-preemballes-pese-t-il-bien-un-kilo

La nature des émotions


la nature des sentiments

Xiù est un jeune prince qui, depuis la mort de son père, règne sur son royaume.

Le pays vît en paix dans la prospérité et le jeune prince est aimé et respecté par son peuple.

On pourrait se dire que tout va bien dans le meilleur des mondes !

Il y a cependant quelque chose qui ennuie beaucoup le prince Xiù… Son mauvais caractère !

En effet, Xiù s’emporte facilement. Il peut, pour un oui ou pour un  non, rentrer dans une grande colère.

Heureusement le prince en est conscient et il se rend compte que si ses sautes d’humeur l’empêchent d’être pleinement heureux, cela affecte également ses proches.

Bien que connaissant le problème, le jeune prince ne parvient pas à changer de comportement.

Il décide de se confier à l’un de ses conseillers et ami, qui, après l’avoir longuement écouté,  lui suggère de consulter un sage qui habite dans une ville voisine.

C’est ainsi que Xiù part à la rencontre du maître.

Au cours de l’entretien, le prince explique au sage combien ses sautes d’humeur lui gâchent la vie et empoisonnent celle de ses proches et de ses sujets.

Le maître l’écoute et lui dit ceci :  Au coin de la rue, se trouve un joallier. Je vais lui commander une bague pour toi.

Tu devras toujours la porter. A l’intérieure, j’y ferais graver une sentence ! Tu dois maintenant me faire une promesse :

«  Ne JAMAIS lire cette sentence, sauf en CAS ÊXTREME, si VRAIMENT tu ne parviens pas à te contrôler. »

Xiù promet ! La semaine suivante, il vient acheter la bague, se la passe au doigt en prenant soin de ne pas lire ce qui est gravé dans l’anneau, et rentre chez lui.

contes et histoires philosophiques

Aussi étonnant que cela puisse sembler, le simple fait de porter cette bague, aide Xiù à ne pas s’emporter. Parce qu’à chaque fois qu’il sent la colère monter en lui, il se remémore les paroles du sage : « Uniquement en cas extrême, si VRAIMENT tu ne parviens pas à te contrôler ! »

Ces simples paroles permettent à Xiù de toujours reporter l’échéance.

Les mois passent et le jeune prince est visiblement devenu plus calme.

La méthode du sage semble fonctionner.

C’est à cette période-là, que le prince apprend que son royaume est menacé.

Des armées ennemies sont entrées dans le pays et mettent les villages  à feux et à sang sur leur passage.

Il faut agir et vite. Mettre rapidement la population à l’abris, prévenir les villageois du danger qui les guette et les faire fuir vers le nord. Mettre au point une stratégie pour ralentir la progression de l’ennemi et les repousser au-delà des frontières.

Après s’être assuré que ses proches étaient en sécurité, le prince Xiù rejoint ses troupes. Pour sauver sa famille, ses amis et conseillers, le prince se met en danger.

Seul sur la route, il est vulnérable. Il comprend qu’il est suivi. Pour échapper à ses poursuivants, il pousse son cheval, multipliant les obstacles et modifiant régulièrement sa direction…Jusqu’à ce que son cheval se blesse en sautant par-dessus un tronc d’arbre et chute dans un ravin, emportant  le prince avec lui.

Pour changer votre vie pensez-la différemment

 

voici une méthode pour vous y aider

 

 

Xiù croit sa dernière heure arrivée. Bloqué sous son cheval, blessé, il se voit mourir ! Il se rapelle alors des paroles du vieux sage : «  Qu’en cas extrême ». Et se dit que le moment est venu de lire la sentence. Il fait glisser l’anneau le long de son doigt et lit : « ça passera ».

Les ennemis passent à côté du ravin sans le voir. Et quelques heures plus tard, des villageois lui viennent en aide. Le prince est sauvé !

Prénom

Email:

Cette histoire est étonnante n’est-ce pas ?

Auriez-vous pu deviner la sentence choisie par le maître ?

J’aime beaucoup cette histoire. Elle montre la grande sagesse du maître.

Xiù n’avait pas besoin d’un grand discours. Il avait en réalité, toutes les ressources nécessaires en lui pour faire taire sa colère.

La bague , et la sentence inscrite à l’intérieur, n’étaient là que pour l’aider à avoir d’avantage confiance en lui.

La sentence en elle-même est tout aussi extraordinaire.

« ça passera » : Désopilant comme réponse, et pourtant si vrai.

En effet, les sentiments quels qu’ils soient, ne font que passer.

C’est un état d’esprit dans lequel nous sommes à un moment donné.

Les sentiments sont comme des nuages.

Ils sont légers, blancs, haut dans le ciel… Mais peuvent s’assombrir, s’alourdir et cacher complètement le soleil.

Quelque soit leur nature, un moment viendra où le vent les emportera.

Sandrine vp__

Par Sandrine Van Parys

Rédactrice pour Ressources & Actualisation

Le bonheur d’un chien aveugle qui retrouve la vue ! VIDÉO


 

chien heureux.jpgLe bonheur d’un chien aveugle qui retrouve la vue ! 

 

Duffy, un terrier irlandais de 8 ans, souffre de diabète. Sa maladie lui a fait perdre peu à peu la vue jusqu’à le rendre complètement aveugle.

 

Dans le noir pendant des mois, il vient de retrouver tous ses sens grâce à la gentillesse des médecins.

 

Duffy a donc pu revoir ses proches et il ne cachait pas sa joie lors des retrouvailles.

 

Ses maîtres ont filmé ce moment heureux. 

La vidéo fait un carton sur YouTube: 3,7 millions d’internautes l’ont regardée depuis sa publication, le 14 juin dernier.

Le-bonheur-d-un-chien-aveugle-qui-retrouve-la-vue

Harley-Davidson présente sa moto électrique !


 

bike-harley-davidson-electric-.jpgHarley-Davidson présente sa moto électrique !

 

Harley-Davidson aspire à de nouvelles expériences avec son dernier projet. Loin des modèles à gros moteur qui émettent ce fameux ronronnement, la moto se veut moins bruyante pour la simple raison qu’elle est électrique.

 

Baptisé LiveWire, il s’agit du premier modèle électrique de Harley Davidson. Si son allure avant-gardiste et sportive reste fidèle aux stylistiques de la marque, l’innovation s’effectue au niveau de la motorisation et de l’expérience de conduite. En effet, le deux-roues est propulsé par un moteur électrique logé dans un boîtier. Avec une vitesse de pointe qui frôle les 152km/h, le plein d’électricité permettra au pilote d’effectuer 160km. Outre l’étude de style, la LiveWire se vante de bénéficier d’une capacité d’accélération accrue et d’une sonorité inédite. Dotée d’un châssis monobloc, cette moto électrique dispose d’un éclairage LED et d’un écran de bord tactile.

 

bike-harley-davidson-electric-2.jpg

bike-harley-davidson-electric-3.jpg

La firme de Milwaukee n’envisage pas de la produire à grande échelle ni de la commercialiser. Pour l’heure, cette Harley-Davidson sera testée par quelques heureux élus durant un road-show à travers les Etats-Unis. Le constructeur pourra ainsi avoir une idée des attentes des motards et peaufiner davantage son dernier-né.

transport-harley-davidson

Comment Spielberg a-t-il créé E.T. ?


 

aliens 1.jpgComment Spielberg a-t-il créé E.T. ?

 

L’artiste et spécialiste en effets spéciaux Rick Baker vient de publier sur son compte Twitter des images de ce à quoi auraient pu ressembler les aliens de la suite du film « Rencontres du troisième type ». Le film n’a jamais vu le jour, mais nous découvrons donc aujourd’hui les monstres qui auraient dû le peupler.

 

aliens 2.jpg

Ce sont donc quelques ébauches des monstres qui ont été dévoilées par l’artiste, qui interpelle son public : « couvrez la tête, et dites-moi à qui il ressemble », annonce Baker. 

On peut effectivement distinguer une ébauche du visage d’E.T. dans sa création, un autre film deSteven Spielberg. Ce dernier travaillait alors sur la suite de Rencontres du troisième type, qui devait porter le nom de « Night Skies », mais il est intéressant de constater que les travaux que nous découvrons aujourd’hui sont datés de 1980, soit deux ans avant la sortie d’E.T.

 

aliens-baker-spielberg,J-P-437461-22.png

Si les monstres de Rick Baker n’ont donc jamais vu le jour au cinéma, ils ont en revanche servi de base à un autre extra-terrestre bien connu des cinéphiles des années 80.

 

1..jpg

spielberg-et-aliens

C’est officiel, il y a une nouvelle espèce d’araignée en Belgique


 

C'est officiel, il y a une nouvelle espèce d'araignée en Belgique.jpgC’est officiel, il y a une nouvelle espèce d’araignée en Belgique

 

Près de 25 ans après sa découverte, la « kierkogelspin » ou « théridiidé des fentes » est enfin officiellement reconnue comme nouvelle espèce. Il s’agit de la première découverte d’une nouvelle espèce d’araignée en Belgique, précise Koen Van Keer de la Société Arachnologique de Belgique (ARABEL) sur natuurbericht.be.

La kierkogelspin est une petite araignée de 4 millimètres de long. Elle appartient à la famille des théridiidae. « Ces espèces ont un système de chasse assez ingénieux », reconnaît Koen Van Keer. Leur toile proprement dite est constituée de courts fils disposés en tous sens et seuls les fils extérieurs sont collants. Ces derniers facilitent la capture de petits insectes rampants. Les efforts de la proie pour se libérer du fil entraîne la cassure de la toile, mais cette dernière projette alors la « victime » vers d’autres fils, rendant toute fuite impossible.

 

C’est en 1989, dans les environs de Namur, que le premier spécimen de cette espèce a été découvert par Herman Vanuytven. A cette époque, il n’était pas certain qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce. La confirmation est tombée en 1993, il a ensuite fallu en rédiger la description. Ce n’est que maintenant, alors que cette dernière vient d’être publiée dans la revue scientifique « Arachnology » (British Arachnological Society) que l’espèce est officiellement reconnue.

 

C'est officiel, il y a une nouvelle espèce d'araignée en Belgique 1.jpg

Le nom scientifique de cette nouvelle espèce, « Theridion asopi », se justifie comme suit: « Theridion » est le nom générique de ce genre de petites araignées et asopi vient de ASOP, le nom du projet de recherche.

 

C-est-officiel-il-y-a-une-nouvelle-espece-d-araignee-en-B…

Les anticoagulants sous haute surveillance


L’Agence nationale de sécurité du médicament a publié un nouveau rapport sur les risques liés à la prise de ces médicaments.

© Dan Race – Fotolia.com

Les anticoagulants sont dans le viseur de l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm). Elle vient  de publier un rapport actualisé sur leur niveau d’utilisation. Le but de l’autorité ? Limiter un maximum les risques d’accidents hémorragiques liés à une mauvaise utilisation de ces traitements, dont la prévention et la prise en charge constituent un enjeu majeur de santé publique.

« Les anticoagulants sont indispensables pour la prévention et le traitement des maladies thromboemboliques, rappelle l’Agence, aussi bien dans leur forme injectable que celle orale ». Avant de préciser que certains facteurs peuvent augmenter les risques d’hémorragies : lorsque le patient est âgé, en cas de polypathologies, d’insuffisance rénale ou hépatique, de faible poids corporels, d’interactions médicamenteuses, de geste à risque hémorragique ou encore d’erreur médicamenteuse.

L’importance de l’accompagnement des patients

L’Ansm a dont profité de ce rapport pour rappeler aux professionnels de santé les règles à suivre pour une utilisation optimale des anticoagulants. « Il est également rappelé dans ce rapport l’importance de l’accompagnement des patients dans leur traitement mais aussi des prescripteurs prenant en charge ces derniers. » L’Agence a ajouté que deux études de pharmaco-épidémiologie étaient actuellement en cours dans le but de comparer les profils de risques, en particulier hémorragiques, entre les différents types de traitements.

En 2013, environ 3 millions de Français se sont vus prescrire au moins un anticoagulant.

Compris cowboy?!


Une Miss couronnée ♥ Jessica Jung:  Miss Corée

Un jeune cowboy entre dans un saloon (imaginez John Wayne). Il dégaine et lance :

 

– Le premier qui m’emmerde, je lui fous une balle entre les deux yeux.

Un vieux cowboy, qui en a vu beaucoup d’autres, lui dit très calmement :

– Lime ta mire…

Le jeune ne comprend pas, sort du saloon mais revient le lendemain, le surlendemain, tous les jours de la semaine qui suit et, à chaque fois, lance :

– Le premier qui m’emmerde, je lui fous une balle entre les deux yeux.

Le vieux cowboy, toujours aussi calme, lui dit toujours :

– Lime ta mire…

Au bout de 10 jours, le jeune cowboy demande au vieux cowboy :

– Pourquoi me dis-tu toujours « lime ta mire? »

– Parce que, moi aussi j’ai été jeune. Moi aussi je suis entré dans un saloon, comme toi, et moi aussi j’ai dit des conneries comme les tiennes. Et puis un jour, un groupe de vieux cowboys m’a sauté dessus, ils m’ont pris mon flingue et me l’ont enfoncé dans le cul.

Alors, un bon conseil : lime ta mire!