Pensée du lundi 30 juin 2014.


« Les étoiles ne sont pas seulement des corps célestes qui
produisent et émettent des énergies, ce sont des mondes
peuplés d’entités spirituelles qui nous envoient des
messages. Parcourez du regard la voûte céleste et trouvez une
étoile sur laquelle vous éprouvez le besoin de vous arrêter
parce que, vous le sentez, vous avez avec elle un lien vivant.
Concentrez-vous sur cette étoile et adressez-vous aux anges qui
l’habitent. Ce sont des amis, vous pouvez leur confier vos
inquiétudes, vos chagrins, mais surtout vos aspirations et vos
espoirs.
Vous reviendrez de ces expériences avec une compréhension plus
vaste de la vie, avec la sensation que vous n’êtes jamais seul
et que des puissances bienveillantes se penchent sur vous,
s’entretiennent avec vous. Même si vous ne savez pas qui elles
sont exactement, vous sentirez leur présence. Face à
l’immensité de la voûte céleste, nous ne représentons que
peu de chose, c’est vrai, mais ce n’est pas une raison pour
nous sentir seuls ou égarés. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

La blague du jour de François Hollande : la cravate !


Publié par Jérémy Pastor le Vendredi 27 Juin 2014 à 15h15

L’humour de François Hollande a encore frappé. Alors que le chef de l’Etat s’est engagé pour le développement de l’économie sociale et solidaire, une association, « Cravate solidaire » lui a demandé une cravate. L’occasion pour le président d’ironiser sur la sienne.

©AFP

L’association « Cravate Solidaire » présentait son projet à l’Elysée lors de la grand-messe en faveur de l’économie solidaire et associative. L’occasion parfaite pour demander à François Hollande une petite contribution. L’un des représentants a ainsi demandé au chef de l’Etat une cravate et à Najat Vallaud-Belkacem son foulard. Une demande qui a permis au président de la République de clarifier la situation à propos de sa propre cravate.

« Une cravate particulière »

C’est « une cravate particulière puisque comme vous savez, il y a eu beaucoup de commentaires sur mes cravates. Donc une cravate qui normalement se tient droite », a ainsi ironisé François Hollande pour ce geste symbolique envers l’association. Le président a ensuite souhaité bonne chance au futur porteur de sa cravate : « je dis cela pour qu’il n’arrive rien à celui qui la portera lorsqu’il fera son entretien d’embauche ».

L’association « Cravate solidaire » prête des vêtements et conseille les personnes qui en ont besoin pour des entretiens d’embauche.

Quand la sécurité du mondial dévoile ses identifiants wi-fi sur Twitter


Publié le Vendredi 27 Juin 2014 à 16h42

L’identifiant et le mot de passe du réseau de la sécurité du mondial a été affiché à la télévision publique. Lors d’un reportage sur la sécurité du mondial, les responsables n’ont pas pensé à retirer les deux éléments de l’écran de la salle de contrôle.

©Capture écran Twitter

 

Cela va rester dans l’anthologie des bourdes. L’identifiant et le mot de passe permettant l’accès au réseau wifi du centre de sécurité du Mondial sont apparus dans un reportage réalisé pour le journal brésilien Correio Braziliense. Le réseau en question permet de regarder les flux vidéo des caméras de surveillance placées aux alentours des rencontres.

La bourde

Derrière l’homme qui gère la sécurité, il est facilement possible de lire : « Wifi network : WORLDCUP », ce qui correspond au nom du réseau puis « password : b5a2112014 », pour le mot de passe.

Et ce dernier n’est pas ce qu’il y a de plus sécuritaire. Et pour cause, le mot de passe utilisé s’appuie sur le « leet speak » un langage de codage facile à appliquer, lequel associe des chiffres à des lettres afin de mieux protéger les réseaux. Et comme par hasard, « b5a2112014 » correspond à… bresil2014 !

Une histoire similaire s’était déjà produite cette année. Celle-ci, concernait la finale de footbal américain : le Super Bowl.

Savez-vous qui est la famille la plus riche de France?


Par LEXPRESS.fr, publié le 27/06/2014 à 12:37, mis à jour à 13:28

Avec un patrimoine évalué à près de 40 milliards d’euros, elle se classe en tête du top 100 des grandes fortunes françaises de Capital publié mardi. Mais elle est loin d’être la plus médiatique…

Savez-vous qui est la famille la plus riche de France?

La famille la plus riche de France est à la tête d’une fortune de 37,88 milliards d’euros, selon Capital.

REUTERS/Lee Jae-Won

Vous croyiez que la famille Bettencourt était la plus fortunée de l’Hexagone? Perdu: elle arrive en deuxième position « seulement » du classement des 100 grandes fortunes françaises de l’hebdomadaireCapital publié mardi. Mais alors qui? Bernard Arnault? Serge Dassault? Vincent Bolloré? Perdu: il s’agit de la famille Mulliez, fondatrice du groupe Auchan. Zoom sur un empire aussi colossal que discret.

« Leur nom est inconnu du grand public. Leurs visages ne font pas la ‘une’ des magazines people », relevait Le Monde dans un article consacré à la famille Mulliez en mai dernier. Pourtant, vous connaissez forcément le nom des enseignes chapeautées par le clan. On y trouve notamment Auchan, Leroy Merlin, Décathlon, Saint Maclou, Kiabi, Pimkie ou encore Norauto.

Ils détestent que l’on parle d’eux

Ils sont près de 1000 membres de la famille à se partager cet empire, avec l’arrivée de la nouvelle génération. Pour l’administrer sans se déchirer, les Mulliez ont créé une holding familiale. Un système censer assurer la pérennisation du business familial.

>> Lire aussi: la puissance cachée des holdings familiales

« Famille bien mystérieuse que la famille Mulliez, qui déteste plus que tout au monde ‘que l’on parle d’elle' », s’interrogeait en 2008 Le JDD. Difficile de rester complètement anonymes avec un tel empire.

Le top 10 de Capital

  1. Mulliez (Famille), 37,88 milliards d’euros

  2. Liliane Bettencourt (L’Oréal), 23,03

  3. Bernard Arnault (LVMH), 19,69

  4. Axel Dumas (Hermès), 18,59

  5. Serge Dassault (Dassault), 11,02

  6. Vincent Bolloré (Bolloré), 8,06

  7. Alain Whertheimer (Chanel), 6,75

  8. François Pinault (Kering), 6,66

  9. Xavier Niel (Illiad), 6,31

  10. Pierre Castel (Castel), 5,89

Le miracle de l’émerveillement – Source d’Optimisme


Le miracle de l’émerveillement

24 Juin 2014 , Rédigé par Michel POULAERTPublié dans #Articles bien être

Toile-d-araignee.jpg« Quand nous cessons de nous émerveiller, nous arrêtons de croire en la vie. »

Michel Bouthot

Je me souviens qu’un matin, le soleil venait tout juste de se lever. En entrant dans mon bureau, je me suis arrêté devant la fenêtre. A l’extérieur, une araignée était lentement en train de tisser sa toile avec application.
Je n’ai pas pu m’empêcher d’arrêter le temps pour observer ce travail prodigieux et merveilleux !
En la regardant, je me suis senti comme un enfant émerveillé par l’enchantement : un tout petit filin sortait de l’abdomen de l’insecte et avec précision et l’une de ses pattes postérieures, elle positionnait son filin sur chaque rayon qu’il avait tissé plus tôt. Inlassablement, patiemment, elle continuait sa ronde concentrique sans se soucier de moi. Oh bien sûr, ce n’est pas la première fois que je vois une araignée tisser sa toile, mais ce matin, j’avais décidé de m’émerveiller et d’observer, de prendre le temps, d’arrêter le temps juste pour quelques minutes. Ce n’était pas la télévision, ni un livre, ni sur Internet : cela se passait juste devant moi !

De nos jours, la science analyse, découvre et explique tout. Du coup, tout nous semble banal, les miracles n’existent plus, puisque (presque) tout s’explique… Nous avons perdu quelque peu la capacité de s’émerveiller pour les choses simples qui nous entourent. Tout semble familier, explicable, logique, quotidien, routinier, sans intérêt,… On ne s’émerveille même plus du moineau qui fraie son chemin entre les jambes des piétons sur le trottoir en quête de quelques miettes de pain. On est trop pressé, on a des choses bien plus importantes à régler ! Et puis… « on s’en fout, on voit ça tous les jours »…

Tout ce qui touche à l’émerveillement, à l’enchantement ou à l’enthousiasme est habituellement attribué aux enfants ou aux naïfs. Quel affreux raccourci, ne trouvez-vous pas ?

Qu’est devenu l’enfant qui est en nous ? Qu’est ce qui distingue les enfants des hommes et des femmes qui sont devenus « adultes » ?
Ils observent, ils imitent, ils découvrent, ils pardonnent facilement, ils tolèrent beaucoup, mais ils sont surtout… ouverts à l’apprentissage de tout ce qui les entoure ! C’est ce qui leur permet de développer leur intelligence émotionnelle, sociale et intellectuelle à une rapidité incroyable. Ne vous est-il jamais arrivé de penser qu’apprendre est aujourd’hui plus difficile que quand vous étiez plus jeunes, que l’âge vous freine ? Je l’entends souvent, trop souvent : « je suis trop vieux pour apprendre »… Rien n’est plus faux !!! Ce n’est pas l’âge qui facilite l’apprentissage, mais notre état d’esprit ! De plus, il est maintenant prouvé par les neurosciences que l’apprentissage, que le cerveau, est réceptif aux apprentissages tout au long de notre vie. Le cerveau est doté d’une plasticité qui se travaille tout au long de notre existence !

Je propose alors de faire un pas, voire plusieurs pas en arrière pour vous souvenir de votre enfance où tout était possible grâce à cet émerveillement.

Vous osiez !

Rien (ou presque) ne vous freinait !

J’encourage à l’ouverture d’esprit et de cœur qui rend le changement possible. Nous cherchons parfois trop à nous compliquer la vie : simplifions la ! Vous pouvez apprendre, il n’y a pas d’âge pour cela !

L’émerveillement est une émotion devenue trop rare dans « le monde des adultes ». Au plus tôt une personne cesse de s’émerveiller, au plus vite elle deviendra adulte. Les jeunes, les ados deviennent eux aussi peut être trop vite adultes. Mais qui a décrété que ce n’était qu’une émotion infantile ? A croire qu’être adulte signifie « fin de l’émerveillement ».

Le philosophe Paul Ricoeur a exprimé ses sentiments sur le sujet : « l’homme moderne aurait besoin de trouver une naïveté seconde : malgré notre tentation de tout organiser, tout planifier, tout maîtriser, garder cette capacité de s’étonner de ce qui advient sans qu’on l’attende, s’étonner de ce qui surgit dans notre histoire comme une grâce, un don inattendu. »

Aujourd’hui je vous invite à vous laisser émerveiller par toutes les petites choses qui vous entourent : une fleur, son odeur, sa couleur, un insecte, un lever de soleil, un tour de magie, la grâce d’un dauphin, d’un chat, un avion qui tient dans les airs comme par magie, le rire d’un enfant, n’importe quoi, pourvu que cela vous touche et que vous fassiez arrêter le temps juste quelques minutes. Vous verrez combien cela fera du bien à l’âme !

Emerveillez-vous aujourd’hui et demain et après demain encore et chaque jour encore !

Votre partenaire dans l’optimisme,

Michel POULAERT.

Il y a 15 000 ans, européens et asiatiques parlaient tous la même langue


il-y-a-15-000-ans-europeens-et-asiatiques-parlaient-tous-la-meme-langue-une

Une récente étude démontre qu’il y a 15 000 ans, européens et asiatiques parlaient tous la même langue. Difficile à croire lorsque l’on sait qu’aujourd’hui, il existe entre 3 000 et 7 000 langues parlées à travers le globe. Et pourtant les chercheurs ont découvert une langue commune à tous les peuples.

Des biologistes spécialistes de l’évolution de l’Université de Reading ont effectué une recherche visant à démontrer qu’il y a 15 000 ans, les européens et les asiatiques parlaient une seule et même langue.

« Nous pouvons retrouver des échos d’une langue existant il y a 15.000 ans ce qui correspond à la fin du dernier âge glaciaire » explique Mark Pagel, un biologiste ayant participé à l’étude. Les mots les plus couramment employés n’ont pas beaucoup évolué, c’est pourquoi on peut découvrir que l’anglais et le français possède 50% de mots qui viennent d’un même ancêtre.

Selon les chercheurs, des mots phonétiquement proches de l’anglais comme « mother » (mère), « father » (père) et « man » (homme) étaient prononcés par des populations se trouvant il y a 15 000 ans dans le Caucase. En identifiant les mots les plus importants d’une langue et la fréquence de changements des sons de plusieurs langues, ils sont parvenus à reconstituer des mots très anciens. « Pater », qui veut dire père en latin est par exemple apparenté au mot « father« , en anglais.

Cependant le biologiste explique : « Même ces mots qui évoluent très lentement ne permettent pas de remonter plus loin ». Cette recherche permettra sans doute de mieux comprendre le monde il y a des milliers d’années et de découvrir comment communiquait les peuples. Pensiez-vous avoir autant de points communs avec les hommes de cette époque ?

Ratatouille, la nouvelle super attraction de Disneyland Paris !


 

Ratatouille,2.jpgRatatouille, la nouvelle super attraction de Disneyland Paris !

 

Disneyland Paris a pris livraison cette semaine de Ratatouille, une attraction d’un coût record en Europe, qui n’existe dans aucun autre parc Disney dans le monde et sera inaugurée le 10 juillet.

 

L’exploitant Euro Disney a déboursé plus de 150 millions pour cette attraction inspirée des aventures de Rémy, petit rat gourmet se rêvant en grand chef d’un restaurant parisien et héros du film Ratatouille sorti en 2007.

 

Le groupe espère qu’elle dynamisera l’activité. Disneyland Paris reste la première destination touristique privée en Europe mais a néanmoins perdu un million de visiteurs l’an dernier, repassant sous les 15 millions.

 

Ratatouille,1.jpg

Comme la Tour de la Terreur inaugurée en 2008, Ratatouille est implanté dans le Walt Disney Studio, l’un des deux parcs de Marne-la-Vallée. Autour de l’attraction, un quartier entier a été recréé avec des rues parisiennes et un restaurant. Une boutique ouvrira aussi à l’automne.

 

L’investissement total dépasse les 200 millions d’euros, a appris l’AFP, un record dans le secteur des parcs d’attractions en Europe. Le projet a duré cinq ans et a mobilisé plus de 4.000 personnes.

 

« Un vrai pari »

« Ratatouille est un vrai pari. C’est la première fois que Disney prend le risque d’implanter une attraction majeure sans l’avoir d’abord testée dans un parc aux Etats-Unis », relève Sophie Huberson, déléguée générale du Snelac, le grand syndicat de la profession.

 

Le visiteur, installé dans une « rat-mobile », véhicule en forme de rat, et équipé de lunettes 3D entre dans la peau du petit rongeur de Pixar. Il s’immerge pendant près de cinq minutes dans un univers surdimensionné et suit Rémy dans ses tribulations à un rythme effréné, entre les cuisines et la salle du restaurant.

 

L’attraction joue sur les cinq sens. Le visiteur se retrouve plongé dans le froid d’un frigo, confronté à un poisson de 7,5 mètres de haut et un jambon d’une tonne, mais il ressent de la chaleur lorsqu’il passe sous un four.

 

« Une combinaison inédite »

Disneyland met en avant « une combinaison inédite » d’innovations technologiques et d’effets spéciaux. Les « rat-mobiles » ne circulent pas sur rails mais sont guidées par balise sur un sol magnétique. Des projections vidéo ont lieu en 3D sur écrans géants.

 

Dans le restaurant Chez Rémy, où tout est surdimensionné, une table prend la forme d’un couvercle de pot à confiture… Au menu? De la gastronomie française et des produits à 80% français, promet Disney.

Ratatouille représente 200 emplois nouveaux (opérateurs, techniciens audio-vidéo, animateurs, serveurs, commis de cuisine…) chez Euro Disney, qui compte 15.000 salariés.

Ratatouille-la-nouvelle-super-attraction-de-Disneyland-Pa…

Un naufragé survit en s’accrochant à une baleine !


 

à une baleine.jpgUn naufragé survit en s’accrochant à une baleine !

 

Après le naufrage de son embarcation au large de Madagascar, un pêcheur a survécu 18 heures dans l’océan grâce à une baleine.

C’est une histoire incroyable, un étonnant miracle. Une aventure vécue par Mara Beanjara, un pêcheur de Madagascar qui se trouvait avec deux autres pêcheurs dans une pirogue au large d’Antsaravibe Nosy Be Helville. Ses deux collègues pêcheurs, Mara Beanjara en a perdu toute trace lorsque leur embarcation a fait naufrage…

«La pirogue à voile des pêcheurs s’est cassée. À la tombée de la nuit, leur embarcation a fini sous les eaux» a expliqué le commandant de la compagnie territoriale de la gendarmerie de Nosy Be. Le marin a alors eu la chance d’apercevoir une baleine.

 

«J’ai cru voir comme un monticule ou une sorte d’île fugitive. Tentant le tout pour le tout, je me suis approché. Lorsque je m’y étais accroché, il s’est mis à bouger. C’est alors que j’ai réalisé que j’étais tombé sur une baleine» a raconté le rescapé. Une baleine à bosse à laquelle il va s’agripper pendant près de dix-huit heures.

«Elle plongeait et jouait avec des baleineaux»

 

Le naufragé a évoqué ses longues heures passées avec la baleine: «Cela a été un véritable cauchemar. À un moment, je pensais que je n’allais pas m’en sortir. Tantôt la baleine plongeait en profondeur, tantôt elle jouait à la surface avec des baleineaux de sa colonie. Fort heureusement, son aileron dorsal sortait la plupart du temps à la surface.»

Des moments difficiles mais qui ont permis au marin de survivre de façon improbable jusqu’à ce qu’il soit repêché par l’équipage d’un cargo côtier le samedi, vers midi. 

Il s’en sort avec des blessures à la jambe et a été hospitalisé en état d’épuisement.

Quant aux deux autres pêcheurs, ils sont toujours portés disparus. 

Cette histoire incroyable, qui s’est déroulée le 23 mai a été relatée par L’Express de Madagascar mercredi dernier.

 

lavenir.net/article

Asperge


Asperge : Intérêt nutritionnel

Une haute densité nutritionnelle. L’asperge contient de la vitamine C (64 mg pour 100 kcal, après cuisson), de la provitamine A (1,6 mg pour 100 kcal), de la vitamine E (3,2 mg pour 100 kcal), du magnésium(48 mg pour 100 kcal), du fer (4,4 mg pour 100 kcal) et des fibres (6 g pour 100 kcal). Un aliment important donc pour éviter toute carence !

Peu calorique (25 kcalories aux 100g net en moyenne). Pauvre en sucre et en graisse, l’asperge est un des légumes les moins caloriques. C’est un aliment de choix lors d’un régime amaigrissant. A condition, bien entendu, de savoir limiter (voire de supprimer) les sauces d’accompagnement qui sont, notoirement, plus énergétiques.

Une action diurétique. Différents composés capables de stimuler l’élimination rénale sont présents dans l’asperge en proportions relativement importantes : des fructosanes (glucides spécifiques à certains végétaux) et de l’asparagine béta (monoamide dérivé d’un acide aminé, l’acide aspartique). Par ailleurs, le rapport potassium /sodium élevé (270/3) contribue aussi à favoriser la diurèse.

Pour soigner la constipation. Les fibres de l’asperge favorisent le bon fonctionnement des intestins. Elles régularisent le transit intestinal (grâce aux pectines et mucilages, qui retiennent l’eau et sont très bien tolérés) tout en le stimulant (les celluloses de la tige sont particulièrement efficaces pour lutter contre la paresse intestinale.) La consommation d’asperges permet ainsi de remédier en douceur à une constipation, sans risque d’irritation pour les muqueuses intestinales.

Asperge : Son histoire

Probablement originaire du bassin méditerranéen, l’asperge était déjà consommée par les Egyptiens et les Grecs. Les Romains en développèrent la culture mais sa consommation resta réservée aux riches gastronomes. Un peu oubliée ensuite, l’asperge est réapparue à la Renaissance. Produit de luxe, elle était appréciée des rois et des princes. Henri III en servait à ses mignons, et Louis XIV l’exigeait sur sa table en toute saison. Pour satisfaire son désir, le responsable des jardins royaux mit au point un système de culture sous abri et en « couche chaude », permettant une récolte quasi-annuelle. L’asperge commença à se démocratiser au XIXe siècle lorsque les cultures se répandirent en région parisienne d’abord (près d’Argenteuil, Bezons et Epinay) puis dans le Val de Loire dans les années 1870. Enfin, elle est allée conquérir l’Aquitaine, la Provence et le Midi de la France, devenues aujourd’hui d’autres grandes régions de production.

Famille

Liliacées.

Asperge : Sa production

L’asperge  (asparagus officinalis) est surtout cultivée dans le Sud-Est et le Val de Loire, et un peu dans le Sud-Ouest de la France. Sa production s’échelonne de mi-février à fin juin et la commercialisation est maximale en mai. La coloration de l’asperge dépend essentiellement du mode de culture :

– asperge blanche, la plus traditionnelle (70 % de la production) est produite en culture « buttée », à l’abri de l’air et de la lumière (on recouvre l’asperge de terre au fur et à mesure de sa pousse).

– asperge à pointe violette (20 % de la production) est une asperge qui a percé la butte de terre : la pointe prend alors une teinte mauve ou violette. Sa saveur est généralement proche de celle de l’asperge blanche.

– asperge verte (environ 10 % de la production totale) ne nécessite pas de buttage. Elle pousse à l’air libre, et doit sa coloration à un processus de synthèse chlorophyllienne, qui se produit sous l’action de la lumière. Sa couleur est alors uniformément verte (asperge verte type « californienne ») et son goût, marqué, un peu différent de celui des asperges blanches.

Il existe aussi une asperge dite « verte-violette », semi buttée, dont la tige reste blanche (la norme exige qu’un tiers au moins de l’asperge soit coloré en vert). Elle est plus rare.

Saison

L’asperge se consomme fraîche au printemps.

Conseils d’achats et d’utilisation

L’asperge est une plante potagère que l’on consomme à l’état de pousses jeunes. Une asperge fraîche doit avoir la tige ferme et la pointe fermée. On peut les conserver plus longtemps en les congelant. Pour se faire, il faut peler et blanchir 3 minutes les asperges fraîches dans de l’eau bouillante non salée. Pour bénéficier de toutes les vertus, il est recommandé de les cuire à la vapeur.

A savoir : L’odeur caractéristique que prend parfois l’urine après consommation d’asperges est due à la présence de méthylmercaptan, une substance soufrée de dégradation et d’élimination de certains composés azotés présents dans les asperges.

Anévrysmes


Anévrysmes : Définition

L’anévrysme (ou anévrisme) est une dilatation localisée d’une artère de l’organisme. Il a l’allure d’une poche ou d’un sac de petite taille (quelques millimètres à quelques centimètres), qui communique avec l’artère normale au moyen d’une zone rétrécie.

Les localisations les plus fréquentes de l’anévrysme sont l’aorte (surtout dans son passage au niveau de l’abdomen) et les artères du crâne ou artères cérébrales.

Plus rarement un anévrisme se localise au niveau de l’une des artères du cœur (ou artères coronaires).

L’anévrysme de l’aorte abdominale se rencontre surtout chez l’homme autour de soixante ans.

Anévrysmes : Causes

La formation d’un anévrysme est liée à trois facteurs, plus ou moins déterminants, selon le site de l’anévrisme :

– Un amincissement localisé de la paroi de l’artère

– La constitution d’une plaque d’athérome (présence de plaques de cholestérol qui obstruent l’orifice de l’artère)

– Une hypertension artérielle, les poussées d’hypertension entraînant une expansion de l’anévrisme.

Parfois, l’anévrisme est accidentel (section d’artère fragilisée à la suite d’un traumatisme important) ou cicatriciel (forme de complication d’un infarctus du cœur ou myocarde).

Dans la majorité des cas l’anévrysme de l’aorte abdominale est lié à la maladie athéromateuse.

L’anévrisme d’une artère coronaire est la conséquence d’un infarctus du myocarde.

Un anévrysme cérébral est surtout lié à une anomalie congénitale, c’est-à-dire à une malformation localisée, présente depuis la naissance.

Anévrysmes : Symptomes

Dans la majorité des situations, on vit avec un anévrysme (surtout cérébral) sans le savoir car l’anévrysme n’entraîne aucun signe particulier, aucune gêne.

Malheureusement, c’est lorsque l’anévrysme se rompt qu’il se révèle.

Au niveau de l’aorte abdominale, cela provoque une hémorragie massive interne (non visible). Au niveau du cerveau, c’est l’hémorragie méningée ou accident vasculaire cérébral (attaque). Au niveau du cœur, cela entraîne une « insuffisance cardiaque » (le cœur n’arrive plus à remplir sa fonction de pompe) ou des troubles du rythme du cœur (il bat irrégulièrement).

Dans tous les cas, une rupture d’anévrisme est une urgence absolue qui comporte un risque de décès rapide si certaines mesures médicales ne sont pas mises en place rapidement.

Rarement, avant sa rupture, l’anévrisme entraîne par exemple des maux de tête (cerveau), des douleurs de ventre (anévrisme de l’aorte abdominale) ou des anomalies du rythme du cœur (anévrisme coronaire).

Dans d’autres cas, l’anévrysme est découvert par hasard au moment d’un examen d’imagerie médicale comme un scanner ou une IRM de l’abdomen ou du cerveau.

Parfois, un examen médical permet de suspecter la présence d’un anévrysme de l’abdomen. Par exemple, le médecin palpe une masse battante et non douloureuse au niveau du ventre.

Anévrysmes : Examens

Des examens d’imagerie permettent de reconnaître un anévrisme. Une radiographie du ventre ou Abdomen Sans Préparation (ASP), une échographie ou un scanner de l’abdomen peuvent visualiser un anévrisme abdominal.

Au niveau du cerveau, l’échographie-Doppler, le scanner et l’IRM sont très utiles pour repérer l’anévrisme, évaluer sa taille, sa localisation précise etc.

L’anévrisme d’une artère coronaire nécessite un examen plus agressif comme la coronarographie pour être mis en évidence.

Anévrysmes : Traitements

Les traitements dépendent du contexte de révélation de l’anévrisme et de sa localisation.

En cas de suspicion de rupture d’anévrysme, téléphonez au 15. Un transfert en SAMU dans l’hôpital le plus proche disposant d’un service de réanimation et d’un bloc opératoire est indispensable.

Un anévrisme du cerveau rompu nécessite une prise en charge en neurochirurgie.

Un anévrisme de l’abdomen impose une intervention de chirurgie vasculaire.

Quand un anévrisme est découvert avant d’être rompu, le traitement diffère selon sa localisation. Si l’anévrisme est cérébral, la conduite à tenir (opérer ou ne pas opérer) n’est pas consensuelle. Cette intervention en neurochirurgie n’est pas sans risque.

En revanche, la majorité des anévrysmes de l’aorte abdominale doit être surveillée et opérée préventivement quand leur taille dépasse 5 cm et que l’état de la personne permet une intervention.

Dans tous les cas, il faut bien faire surveiller et traiter si besoin sa tension artérielle et essayer de réduire tous les facteurs de risque qui favorisent la maladie athéromateuse : arrêter le tabac, lutter contre la sédentarité et le surpoids, réduire son taux de matières grasses dans le sang (cholestérol, triglycérides…).

Anévrysmes : Evolution

L’évolution est parfois fatale, parfois il ne se passe rien.

Ailleurs, si l’anévrisme est découvert à temps, surtout au niveau de l’aorte, l’évolution peut être tout à fait positive avec une prévention de tout risque de rupture grâce à un traitement chirurgical.

Si vous avez connaissance que vous êtes porteur d’un anévrysme, faites vous surveiller régulièrement par votre médecin traitant.

Il pourra vous proposer les traitements qui vous conviennent le mieux, surveiller la croissance de l’anévrisme et éventuellement vous adresser à un spécialiste en vue d’une intervention chirurgicale.

Une superbe jeune femme


LE CANIBALE A ENCORE FRAPPé bon appétit

LE CANIBALE A ENCORE FRAPPE

bon appétit

Un homme et sa femme sont en train de dîner dans un restaurant très chic. Une superbe jeune femme arrive dans le restaurant, va directement vers l’homme et lui donne un long et doux baiser. Elle lui dit qu’elle le verra un peu plus tard et quitte le restaurant.

Sa femme, énervée, le regarde et lui demande:

– « Veux-tu bien me dire qui c’était ? »

– « Qui, elle ? », répond le mari, « mais c’est ma maîtresse ! »

– « Et bien, j’aurai tout vu », lui répond la femme, « je demande le divorce! »

– « Ecoute, je comprends ta réaction », commence le mari, « mais il faut que tu réalises que si nous divorçons, tu n’auras plus de voyages, plus de courses dans les boutiques à Paris, plus de vacances d’hiver sur les plages de la Barbade, plus d’été dans les Montagnes Rocheuses, plus de Porsche et de Jaguar, plus de club de yachting et de polo… Mais c’est ta décision et je la respecte. »

Au même moment, un ami du couple entre dans le restaurant avec une superbe femme au bras.

– « Qui est cette femme avec Jacques ? » demande la femme.

– « C’est sa maîtresse » répond le mari.

La femme répond alors : « La nôtre est plus jolie ! »

Pensée du dimanche 29 juin 2014.


« L’humilité ne consiste pas à se rabaisser sans cesse devant
les autres en disant : « Je ne suis rien, je ne vaux rien. »
La véritable humilité, c’est de mettre en soi-même le
Créateur à la première place. Pourquoi ? Parce que celui qui
donne en lui-même la première place au Seigneur bénéficie de
toutes ses richesses. Voilà le sens profond de l’humilité.
Mais combien peu de gens ont compris cette vérité ! Et comme
ils ne l’ont pas comprise, consciemment ou inconsciemment, ils
se dressent devant le Créateur et transgressent ses lois.
S’ils le pouvaient, ils iraient jusqu’à Le détrôner pour
prendre sa place. Mais alors, c’est là qu’ils se rapetissent
jusqu’à s’effacer et disparaître.
La grandeur de cette créature tellement imparfaite qu’est
l’être humain, c’est de comprendre que, malgré ses
insuffisances, il peut réaliser des merveilles à condition de
mettre le Seigneur à la première place dans sa tête et dans
son cœur. Jusque-là, quoi qu’il fasse, tout ce qu’il
entreprendra restera médiocre. S’ouvrir au Seigneur pour
qu’Il pénètre en nous, se manifeste à travers nous et nous
prenne à son service, c’est cela la véritable humilité, et
dans cette humilité nous grandissons. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Un bœuf suisse fait un buzz mondial !


 

boeuf sur le toit.jpgUn bœuf suisse fait un buzz mondial !

 

Depuis que ce bovin a été photographié sur le toit d’une ferme par un cycliste dans le canton de Berne, il connaît une notoriété internationale.

 

Il avait envie de prendre un peu de hauteur, et le voilà propulsé sur le Web. Ce bœuf qui a l’habitude de ruminer à Wasen (BE) connaît depuis quelques jours une notoriété internationale.

 

Dimanche, 20 Minuten a publié ce cliché envoyé par un lecteur. «J’ai dû regarder trois fois pour être sûr que je voyais vraiment une vache sur un toit de la maison», a expliqué le cycliste au quotidien. Après avoir été rappelé à l’ordre par un paysan armé d’un balai, le ruminant a fini par redescendre de lui-même de son perchoir.

 

Depuis, l’image insolite circule sur le Web et sur Twitter. Des tabloïds anglais, pakistanais et brésiliens ont même relayé cette histoire qui se termine bien.

 

Un-boeuf-suisse-fait-un-buzz-mondial

Un étudiant bloqué dans un vagin en marbre !


 

Un étudiant bloqué dans un vagin en marbre.jpgUn étudiant bloqué dans un vagin en marbre !

 

Un jeune homme s’est coincé le pied, dimanche à Tübingen (All), dans une sculpture d’un sexe féminin géant. Les pompiers l’ont libéré de sa fâcheuse posture.

 

Tout avait commencé par une simple blague. Un étudiant américain a voulu faire le pitre avec ses camarades en introduisant son pied dans une sculpture géante d’un vagin, installée depuis 13 ans devant l’institut en microbiologie et virologie de l’université de Tübingen, dans le sud de l’Allemagne. Mais le jeune homme est resté coincé dans l’oeuvre de l’artiste Fernando de la Jara.

 

Les pompiers ont été mobilisés pour libérer l’étudiant – en échange linguistique – de sa fâcheuse posture, a confirmé un porte-parole de la police locale au quotidien Stuttgarter Zeitung. Selon les hommes du feu, c’est la première fois que quelqu’un reste coincé dans cette oeuvre d’art. Le jeune homme s’en est sorti indemne, le vagin – d’une valeur de 120’000 euros – aussi.

 

La sculpture en forme de sexe féminin est censée représenter une porte qui s’ouvre sur le monde. Selon le «Schwäbisches Tagblatt», elle porte le nom de «Chacan», ce qui signifie «faire l’amour» en péruvien.

 

Un-etudiant-bloque-dans-un-vagin-en-marbre