Pensée du mardi 25 juin 2013.


« Tout être humain est habité par l’Esprit divin, son Moi
supérieur, mais pour sentir sa présence, il doit se mettre à
son service. En se mettant à son service, non seulement il lui
fraie un chemin jusqu’à sa conscience, mais il le fait
descendre dans la matière de son corps physique. Le Ciel est
prêt à déverser toutes ses bénédictions sur nous, mais pour
les recevoir, nous devons comprendre ce qu’est le travail de
l’esprit sur la matière.
Dans tout l’univers on observe ce travail de l’esprit
créateur, Dieu, le principe masculin, sur la matière, le
principe féminin. Et parce que l’être humain a été créé
à l’image de Dieu, dans toutes ses activités il ne cesse de
reproduire ce travail de l’esprit sur la matière. Déjà
seulement lorsqu’un agriculteur prend une charrue pour
retourner la terre, ou qu’une mère de famille prépare un
repas, ou qu’un artisan fabrique un objet, c’est son esprit
qui agit sur la matière. Et vous, quand vous décidez de faire
un travail sur vous-même pour améliorer votre caractère, votre
comportement, c’est aussi votre esprit qui agit sur votre
matière. Vous vous polarisez : le pôle émissif, positif,
l’esprit en vous agit sur le pôle réceptif, négatif, votre
matière psychique. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Vidéo;Un funambule traverse le Grand Canyon sur un fil et sans protection


Pendant près de 23 minutes, Nik Wallenda a dû lutter contre des vents plus puissants que prévu pour réussir son pari, sans filet, ni harnais de sécurité.

Les manifestants brésiliens ont-ils repéré un OVNI? – 7SUR7.be


Par: 
22/06/13 – 16h37

Au Brésil, le ton est monté d’un cran. Les manifestants ne cachent plus leur colère à l’heure de manifester contre la hausse du coût de la vie. A São Paulo, un étrange point lumineux est apparu dans le ciel. Des centaines de personnes en ont été témoins.

Cet étrange point lumineux est apparu aux alentours de 17h30 (heures locales) dans le ciel de São Paulo. L’objet volant en question fait couler beaucoup d’encre au Brésil à l’heure où le peuple descend dans les rues pour protester contre la hausse du côut de la vie.

Pas de trajectoire rectiligne
C’est un manifestant qui a filmé cette scène à l’aide de son téléphone portable. Cet objet volant n’a pas de trajectoire rectiligne, contrairement aux autres ovnis. Il fait même des allers-retours comme s’il tenait à observer la colère populaire en contrebas.

Témoins
Forcément, des centaines de personnes ont également assisté à cette scène. Pour le manifestant à l’origine de cette vidéo, il n’y a aucun doute. « J’ai vu beaucoup d’ovnis, mais je n’ai malheureusement jamais pu filmer leurs apparitions. Ce 17 juin, il n’y avait pas de vent et ce n’est pas comme si personne n’avait vu la même chose que moi. Nous essayons de trouver des gens qui ont vu la même chose et de leur demander s’ils ont filmé la scène. Et lorsqu’on aura trouvé, vous ne pourrez plus rien dire ! », affirme-t-il sur le site IBtimes.

Est-ce plutôt un drône?
Une autre thèse, bien plus plausible, est également avancée. Ce point lumineux serait un drône (appareil volant sans pilote) envoyé pour contrôler la manifestation dans les rues de São Paulo.

Les gendarmes de Saint-Tropez retrouvent un lynx – 7SUR7.be


Par: rédaction
22/06/13 – 17h37  Source: AFP
(illustration) © epa.

Les gendarmes de Saint-Tropez (Var) ont retrouvé un lynx de 18 kilos qui s’était échappé vendredi d’une luxueuse propriété louée par des Russes, ont-ils annoncé samedi.

« Il y a beaucoup d’extravagance ici et il faut innover. Avant, c’était juste les belles voitures », a commenté un gendarme interrogé par l’AFP.

Le gros félin, plus précisément un serval, a été retrouvé tout près de son domicile situé dans un quartier résidentiel de Gassin , à 10 km de Saint-Tropez . Les gendarmes ont été épaulés par la police municipale de Gassin pour attraper avec une perche spéciale l’animal, repéré prostré près d’un arbre vers 21h00 vendredi, après s’être fait la belle le matin.

Les servals, qui ne sont pas une espèce protégée, peuvent devenir dangereux après un retour de quelques jours dans la nature, a précisé l’office national de la chasse à la gendarmerie.

Les gendarmes de Saint-Tropez interrogeaient samedi après-midi le propriétaire russe pour savoir dans quelles conditions le lynx a été amené dans la région. Un appel à la population avait été lancé vendredi dans le journal local Var Matin.

être plus créatif » Ma Planète


Ajouté le 06/01/2013 18:34:24 par Shana1940

 15 façons d’être plus créatifPersonne ne peut vivre sans créer. Quelques  façons d’être plus créatif à tous les jours.

La créativité n’est pas réservée qu’aux enfants ou aux artistes. Tout le monde peut profiter de sa créativité pour améliorer son sort, donner du sens à sa vie ou voir le monde d’un autre œil.  

Rencontrer de nouvelles personnes. Si on se tient toujours avec les mêmes personnes, on n’évolue jamais. On se force à faire de nouvelles rencontres.

Retrouver un jeu ou activité qu’on aimait faire enfant. Ça veut peut-être dire de renouer avec la peinture, faire des Lego ou autres.

Traîner un carnet partout. Et un crayon, bien sûr! On ne sait jamais quand les bonnes idées et les meilleurs «flashs» peuvent survenir.

Observer attentivement. On essaie d’être dans le moment présent. On prend  le temps de regarder deux fois les choses qui nous entourent. Et essayer de les voir pour la première fois.

Dessiner. Même si on n’est pas particulièrement doué, on essaie de dessiner ou gribouiller. Pour les plus anxieux, on peut commencer par simplement colorier.

Jeter. On fait le ménage, on trie, on jette, bref on épure. On se laisse de la place physique pour être à nouveau créatif.

Aller prendre une marche près de chez soi et s’obliger à prendre des photos. Étonnant ce qu’on remarque quand on a un appareil devant les yeux. Notre regard change!

Faire une liste de cinq choses qu’on aimerait faire ou essayer.Ensuite, on ne se contente pas de l’écrire, on se crée un tableau avec des images qui représentent nos buts.

S’abonner à Pinterest. On flirte à travers des milliers d’images et on se crée des tableaux inspirants selon nos goûts, nos attraits, nos rêves, etc.

Écrire à chaque jour. Prendre le crayon nous permet de reconnecter avec nous-même. On peut tenir un journal, écrire un poème, un début d’histoire, un rêve, une lettre, peu importe.

Changer votre routine. Toujours habitué de faire les mêmes choses dans le même ordre? Changer votre routine en ajoutant, modifiant ou enlevant des éléments permet d’avoir une perspective nouvelle. Par exemple : le matin au lieu de se précipiter à l’ordinateur, on lit 10 pages d’un livre.

Être ouvert aux idées des autres et aux idées folles. Au lieu de se braquer et de refuser d’emblée une idée un peu folle, on essaie de voir comment on pourrait la réaliser.

Découper vos magazines. On sort les ciseaux et la colle et on charcute joyeusement nos magazines en découpant ce qu’on aime : articles, photos, citations, etc. On se fait un journal de tout ce qu’on aime.

Se détendre. Si on est toujours stressé ou si on se met de la pression, on parvient rarement à être créatif et à avoir des idées nouvelles. Devant un problème pour lequel on cherche une solution, on se détend, on se change les idées, on fait autre chose… On ne commande pas des idées. Il faut les attraper au vol et savoir les attendre, parfois.

Chercher la nouveauté. On loue des films qu’on aurait jamais regardés avant. On lit des livres d’un auteur inconnu. On visite des musées. On voyage. Bref, on met le pied dans l’inconnu… avec le sourire!

Et finalement, être créatif, c’est aussi…

Dire oui… aux idées folles, aux rêves, aux essais, aux surprises, aux nouvelles choses…

Dire non… aux gens trop conventionnels, à la routine, aux briseurs de rêves, au négativisme ambiant, au stress, etc.

Êtes-vous créatifs dans la vie de tous les jours

63.800 euros aux enchères pour un sac «Birkin» d’Hermès !


 

63.800 euros aux enchères pour un sac.jpg63.800 euros aux enchères pour un sac «Birkin» d’Hermès, record mondial !

 

Un sac à main «Birkin», célèbre modèle de la maison Hermès, a atteint un prix record de 63.800 euros au cours d’une vente aux enchères à Paris, en raison de sa couleur et de sa matière, a-t-on appris lundi auprès de la maison de vente Artcurial.

 

Ce sac, produit en 2006 en crocodile porosus, espèce marine, se distingue principalement par le fait qu’il est tricolore (orange, rouge braise et rose shocking).

 

Il était estimé entre 40.000 et 50.000 euros, mais a été adjugé à 63.800 euros (50.000 hors frais), dans le cadre d’une vente d’objets vintage d’Hermès qui a eu lieu le 21 mai. Il s’agit d’un record du monde, selon Artcurial, qui n’a pas donné d’indications sur l’acquéreur.

 

Le précédent record datait de décembre 2011: un sac «Birkin» en crocodile porosus de couleur rose cerise avait été adjugé à 61.000 euros, lors d’une vente organisée à Paris par la société Gros & Delettrez.

 

En juillet 2012, un «Birkin» en crocodile porosus bleu jean avait également été vendu à 61.000 euros à Monaco lors d’une vente aux enchères réalisée par Artcurial.

 

Un «Birkin» avait déjà battu ces records au printemps 2007 avec un montant de 74.000 euros, mais il s’agissait d’un sac ayant appartenu à Jane Birkin et dédicacé par la chanteuse qui a inspiré sa conception au début des années 1980. Le montant de cette vente était, par ailleurs, destiné à une association caritative.

 

AFP/ sudinfo.be

Un ordinateur au poignet: la prochaine nouveauté Apple ?


 

Apple.jpgUn ordinateur au poignet: la prochaine nouveauté Apple ?

 

Le directeur général du groupe américain Apple, Tim Cook, voit des promesses dans l’idée de réduire la taille des ordinateurs pour qu’ils puissent être portés dans des montres ou d’autres accessoires, mais moins dans les lunettes sur lesquelles parie le rival Google.

 

Le signe qu’une montre Apple pourrait voir le jour ?

 

Apple est «incroyablement intéressé» par le domaine de l’informatique pouvant se porter, a assuré Tim Cook mardi soir lors d’une conférence organisée en Californie.

 

Les lunettes interactives de Google, qui n’existent aujourd’hui qu’à l’état de prototype et ont un prix annoncé de 1.500 dollars, ne seront «probablement pas un marché de masse», a jugé M. Cook. «Je ne connais pas beaucoup de gens qui portent (des lunettes) alors qu’ils n’en ont pas besoin», a-t-il relevé.

 

«Le poignet est intéressant», a-t-il en revanche estimé, même si «on doit encore convaincre les gens que cela vaut le coup de porter (ce style l’appareil): la plupart des jeunes gens ne portent pas de montre».

 

Selon des rumeurs récurrentes, Apple aurait justement un tel projet de montre, dit iWatch. M. Cook n’a pas confirmé mais assuré que son groupe avait «plusieurs» projets susceptibles de «changer les règles du jeux» sur le marché de l’informatique.

 

M. Cook a une nouvelle fois reconnu que le cours de l’action Apple, toujours située à 37% en-dessous de son sommet historique de 702,10 dollars en septembre, était «frustrant». Mais le groupe n’est «absolument pas» en difficulté face à son rival sud-coréen Samsung, qui vend plus de smartphones que lui, a-t-il affirmé.

 

Le patron d’Apple a par ailleurs indiqué avoir refusé de passer un accord dans une affaire de cartel illégal sur le prix des livres électroniques pour laquelle le groupe comparaîtra la semaine prochaine devant la justice américaine. «Nous n’avons rien fait de mal», a-t-il affirmé, «nous allons nous battre».

 

sudinfo.be

Embouteillage d’alpinistes sur le mont Everest


 

long-lines-up-everest_pt.jpgEmbouteillage d’alpinistes sur le mont Everest

 

Le « toit du monde » n’en finit plus d’accueillir les foules d’alpinistes chaque année. Si la conquête du pic de l’Himalaya relevait encore de l’exploit surhumain il y a 20 ans, plus d’une tentative sur deux se voit aujourd’hui couronnée de succès grâce, notamment, à l’amélioration de l’équipement et du matériel d’expédition. Les observateurs s’inquiètent par contre de l’affluence sans cesse grandissante d’amateurs sur les parois rocheuses…

 

long-lines-up-everest_1.jpgLe mont Everest est en danger: tous les alpinistes de la planète semblent vouloir le dompter. Les chiffres parlent d’eux-même… En 2012, en effet, 234 personnes ont atteint le sommet… lors de la même journée,relate le site de la BBC. Inquiétant quand l’on sait que ce même record d’ascensions quotidiennes était limité à 8 alpinistes au début des années 80… 

Autrefois réservé à quelques rares aventuriers de l’extrême, « Sagarmatha » (en népalais) semble désormais offrir ses pentes enneigées aux amateurs de tous bords. Pour preuve, Jordan Romero est devenu en 2010 le plus jeuneconquérant de l’Everest et Yuichiro Muira le plus vieux cette année à 81 ans. Mais ces records risquent d’être rapidement battus tant les candidats se bousculent au portillon. 

Le débat fait rage évidemment entre les puristes, les nostalgiques de la bonne époque et les locaux, qui voient souvent d’un bon oeil le développement « touristiques » de leur patrimoine national. 

Jusqu’en 1985, le nombre d’expéditions était limité à une par voie d’ascension. Aujourd’hui, la restauration de cette règle est en discussion. On parle aussi de l’instauration d’un permis et d’un examen obligatoire mais, dans le camp opposé, certains veulent carrément installer une échelle sur la dernière difficulté de l’Everest (le ressaut Hillary) pour la « désengorger »… 

long-lines-up-everest_sp.jpg


Une photo révélatrice de Ralf Dujmovits prise en 2012 résumait parfaitement la situation préoccupante de l’Everest. Aujourd’hui, le problème reste entier. Et le téléphérique, c’est pour quand?

 

7sur7

L’incroyable sauvetage d’une fillette chutant du 5e étage – 7SUR7.be


Par: 
21/06/13 – 15h42

VIDÉO Instant de panique ce jeudi en Chine. Une petite fille de deux ans est tombée par la fenêtre du cinquième étage de sa maison dans la province du Zhejiang, dans l’est de la Chine. Heureusement, elle a pu être sauvée par un groupe de passants qui l’ont remarquée sur le rebord de la fenêtre juste avant sa chute.

Cinq transporteurs de courrier express prenaient une pause vers 11h dans le village de Geshuiyang quand ils ont entendu les pleurs d’une petite fille qui était assise sur le rebord d’une fenêtre au cinquième étage.

Alors que les cinq hommes discutaient de la façon la plus adéquate de lui venir en aide, la fillette a chuté dans le vide. Heureusement, les hommes sont parvenus à lui sauver la vie. Sur la vidéo, on peut voir les hommes attraper l’enfant, qui finit malgré tout au sol, mais ce geste a cependant permis de ralentir sa chute et de lui éviter un impact bien plus violent.

Quelques instants après ce terrible accident, la fillette était capable de se tenir debout, ne présentant qu’une ecchymose au niveau de l’oeil. Deux des hommes ont été blessés, l’un au cou et l’autre au bras. Les parents de l’enfant ont expliqué qu’ils étaient partis acheter des médicaments pendant que la fillette dormait et ne s’attendaient pas à ce qu’elle se réveille si vite.

JIM – Eloges et critiques de la fessée : revue de blogs


Paris, le samedi 22 juin 2013 – Ah quelle aubaine pour les blogueurs et les blogueuses en tous genres, médecins, commentateurs politiques, mamans ayant des idées sur tout : une petite polémique sur la place de fessée, gifle et autre petite tape dans l’éducation des enfants ! C’est la Fondation pour l’Enfance qui a relancé le débat cette semaine avec la présentation d’une vidéo (dont la diffusion sur les chaînes de télévision commence aujourd’hui) où l’on rappelle qu’une « petite claque » n’est pas un acte anodin. Bien sûr tant le clip, le slogan et les explications des spécialistes interrogés sur toutes les ondes ont réalimenté les querelles sur la toile et réactivé les souvenirs de chacun, beaucoup se souvenant avoir reçu quelques taloches… sans en avoir souffert (si ce n’est sur le coup !) outre mesure ! Mais au-delà des expériences personnelles (souvent érigées en principes universels !), de véritables argumentations sont proposées sur certains blogs donnant lieu à des commentaires aussi nombreux que virulents !

Et si un adulte me frappait…

C’est ainsi tout d’abord que l’on trouve sur la blogosphère des farouches partisans d’une interdiction officielle de la claque. Ainsi, Stadire qui tient un blog hébergé sur Doctissimo où elle évoque très souvent sa vie de mère rappelle cette semaine qu’un « coup est un coup » et propose cette comparaison : « On peut minauder, on peut vouloir chercher dans les dictionnaires la définition des mots, on peut se demander si une claque est un coup, si une fessée sur la couche est un coup, si ça marque ou pas, si c’est de notre faute ou pas… Le jour où mon compagnon me donne une claque sur la main parce que j’ai fait un geste qui ne lui convient pas, j’hésiterais à appeler les urgences psychiatriques (pour lui) ou à lui coller ses valises devant la porte de la maison ». Souvent les professionnels de santé partagent cette conviction. Sur leurs blogs, certains choisissent ainsi de mettre en avant les résultats d’études suggérant l’existence d’un lien entre le fait d’avoir reçu des fessées pendant l’enfance et le risque de troubles mentaux à l’âge adulte. Ce fut par exemple le cas en juillet 2012 du docteur Stéphanie Becquet sur son blog : « Madame, son livre et la médecine ». Enfin, parmi ces opposants à la fessée, on peut retrouver de jolis témoignages de mères (les pères sont moins prolixes…) évoquant un passé où elles ont pu user de la claque, avant, constatant l’inutilité du geste, d’y renoncer (La fessée j’ai arrêté, nous raconte par exemple cette semaine la journaliste qui tient le blog « Mauvaise Mère »).

… si on pouvait (osait ?) on filerait bien aussi une petite tape de temps en temps à certains grands !

Mais parallèlement à cette opposition cinglante, beaucoup tiennent à apporter quelques nuances au débat. Il ne s’agit alors pas de contester l’inutilité éducative de la fessée mais de rappeler le contexte dans lequel elle peut survenir. Ainsi, la psychologue Béatrice Copper-Royer, dont le blog est hébergé sur le Monde, revenant à son tour sur la campagne de la Fondation pour l’Enfance reconnait que « la gifle est d’une violence démesurée » chez le plus jeune et humiliante pour l’adolescent. Cependant, elle remarque : « Je crois qu’il ne faut pas tout mélanger et diaboliser à outrance la tape sur la main ou sur les fesses donnée à un enfant avant 5 ou 6 ans ! Une tape sur la main, en disant à l’enfant « regarde moi », et en lui rappelant la règle transgressée, ne me semble pas du registre de la violence, encore moins de la maltraitance. Quand à la fessée, il est aussi préférable d’en faire usage avec modération, sans calcul, « dans le feu de l’action » !  Elle signifie alors à l’enfant, qu’effectivement, « on n’en peut plus », ou bien qu’il nous a fait très peur en se mettant en danger ! Encore faut-il, une fois son calme retrouvé, lui rappeler les règles avec sérénité et conviction ». Dans ce même registre qui tend à « nuancer » le débat, il y a quelques jours l’auteur de « Quatre enfants deux bras » (hébergé par Hellocoton), exemple personnel à l’appui, note que, si elle reconnait l’absence de portée éducative de la fessée, elle doute qu’il s’agisse d’une violence pouvant potentiellement dériver vers la maltraitance. « Je me dis qu’il y a peut-être un peu d’exagération » conclut-elle assurant que si « des adultes me poussaient à bout, à ce point, oui, je leur mettrais une beigne »… sans souligner que peut-être elle en serait dissuadée par des considérations pugilistiques !

Maternage et fessée : tendances (opposées ?) sur les blogs des mamans

Mais les blogueurs et les blogueuses ne se contentent pas seulement de tenter « d’expliquer », « excuser », « contextualiser » les gifles de la vie de tous les jours, beaucoup les considèrent comme utiles, voire nécessaires. Ainsi, il y a dix jours (anticipant la campagne de la Fondation), Claire B. jeune maman qui tient le blog « Louloute et chaperon rouge » (hébergé par overblog) se lance dans un quasi éloge de la fessée, reprenant une rhétorique fréquente sur ce thème tentant de différencier les bonnes des mauvaises claques. Intitulé « Et si on arrêtait avec les clichés », son post n’est pas une tentative pour se dédouaner mais un récapitulatif des raisons pour lesquelles elle a parfois recours à ce type de corrections. « Je suis adepte du maternage mais néanmoins la fessée est quelque chose qui se fait, ici, chez moi (…). Les lois anti fessée me révoltent. Avoir besoin de légiférer sur ce qui pour moi est de l’ordre d’un positionnement strictement personnel, je trouve ça dingue (…). Je ne banalise pas la « violence » en donnant une fessée. Je montre simplement qu’il est des limites qu’on n’outrepasse pas quand on est un enfant (quand on est adulte aussi mais malheureusement paraît qu’on n’a pas le droit de donner la fessée à ceux qui nous gonflent, dommage) (…). Et, si on franchit la limite, il y a conséquence. Parce que oui, il me semble important d’apprendre à nos chérubins la portée de nos actes. (…) D’ailleurs, je crois qu’une fessée peut être un acte d’amour. Souhaiter poser des bases a son enfant pour lui donner le cadre nécessaire à sa construction ».

De l’art de bien gifler

Les professionnels de santé peuvent partager une telle conception. S’ils évoquent moins souvent la question que les « mamans blogueuses », ils ne sont cependant pas avares de commentaires sur ce terrain. Ainsi, l’auteur du blog « Médecin de campagne » proposait il y a quelques temps une réflexion sur ce thème. N’hésitant pas lui aussi à faire état de son expérience personnelle (sur l’air de j’ai reçu des fessées et je ne suis pourtant pas violent) il affirme qu’il s’agit d’une « erreur éducative majeure de penser que la fessée juste engendre de la violence ». Là encore, une subtile différence entre bonnes et mauvaises claques est opérée, les premières semblant s’inscrire parfaitement dans l’apprentissage essentiel des règles.

Un papa et une maman : ça claque !

Si on le voit, le débat paraît donc intemporel, il peut connaître des résonnances particulières en fonction de l’actualité récente. C’est ainsi que l’on a vu cette semaine plusieurs blogs détenus par des auteurs se présentant d’abord comme des catholiques pratiquants proposer une lecture assez inattendue de cette question : « Une campagne télévisée contre les « violences éducatives ordinaires » (…) veut convaincre que claques et fessées peuvent avoir des conséquences néfastes sur les enfants. Et priver un enfant de père ou de mère est-ce anodin ?» demande l’un de ces blogs en référence à l’adoption récente de la loi ouvrant le droit à l’adoption aux couples homosexuels ! Un esprit de l’escalier claquant !



Aurélie Haroche

Le golf


VISION DE DESSOUS ! Agréable surprise du métier !!

Il y a un mec qui est très avide du golf. Il est un fanatique. Tous les samedis matin, il se lève très tôt, prend le thé et golfe toute la journée.

 

Toutefois, ce samedi matin, il se lève tôt, s’habille doucement, sort son club du garde-robe et se rend à la voiture pour apporter le tout. Il pleut à boire debout ce matin là. La neige se combine à la pluie et le vent souffle à 50 km/hrs.

Il revient à la maison et ouvre la télévision au poste de la météo. Il découvre alors que ce sera une journée d’enfer et qu’il pleuvra toute la journée.

Il range alors son sac de golf dans le garde-robe, doucement, se déshabille et retourne dans le lit où il se pelotonne contre le dos de sa femme.

Il dit :

– La température dehors est terrible !

Elle réplique :

– Peux-tu croire que mon stupide mari est dehors en train de jouer au golf ?