La vie sur un champ de désolation et de mort (1)


ImageProxy

by Autour de la Bible

“Le salaire du péché, c’est la mort; mais le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus, notre Seigneur”. Romains 6. 23

Le 6 août 1945 la première bombe atomique utilisée par les hommes rasait, en quelques secondes, la ville de Hiroshima au Japon. Elle a précipité dans la mort plus de 100000 êtres humains et le monde végétal a lui-même été anéanti. Pourtant, au printemps suivant, en parcourant ce champ de désolation et de mort qu’était devenue cette ville, quel spectacle émouvant d’apercevoir dans ces ruines un arbre, le Gingko Biloba, qui commençait à bourgeonner. Dans ce champ de mort, les bourgeons du Gingko Biloba témoignaient de la puissance de la vie.

Le chapitre 3 de la Genèse nous offre le spectacle d’un autre champ de désolation. Satan tente Adam et Ève qui désobéissent à Dieu. Un sentiment de honte saisit ce couple. La peur s’empare d’eux et ils se cachent. Ils doivent entendre la terrible sentence de Dieu, d’abord adressée à Ève: “Je rendrai très grandes tes souffrances et ta grossesse” (v. 16). Puis à Adam: “Maudit est le sol à cause de toi; tu en mangeras en travaillant péniblement… tu retourneras à la poussière” (v. 17, 19). Quel champ de désolation et de mort!

Pourtant il y a là aussi le bourgeon de la vie: “L’homme appela sa femme Ève” (du verbe khava, vivre en hébreu), parce qu’elle était la mère de tous les vivants (v. 20). Ne serait-elle pas plutôt la mère de tous ceux qui devraient mourir? Dans ce désastre, d’où vient donc ce bourgeon de vie? Adam a entendu et cru le jugement contre le serpent prononcé par Dieu: “La semence de la femme te brisera la tête” (v. 15). Adam comprend qu’un jour le salut viendra de la descendance de la femme; il faut donc que son nom suggère la vie.

Oui, la vie viendra dans notre monde désolé par le péché. Elle viendra en Jésus qui, “né de femme” (Galates 4. 4), peut dire: “Je leur donne la vie éternelle” (Jean 10. 28); “Je suis le chemin, la vérité et la vie” (Jean 14. 6).

Il en sera de même pour le peuple d’Israël. Quel champ de désolation et de mort que cette vision d’une vallée remplie d’ossements dont parle le prophète Ézéchiel (Ezéchiel 37)! C’est l’état de ce peuple avant que Dieu lui redonne la vie, pour le règne de mille ans.

P. a. S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s