boson-de-higgs-fin-du-monde-univers-apocalypse.jpgLa destruction de l’Univers confirmée par le boson de Higgs ?

 

Alors qu’il y a moins d’un an, plus précisément en juillet 2012, les équipes de chercheurs du CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire) annonçaient qu’ils pouvaient enfin observer le fameux boson de Higgs, des chercheurs américains annoncent aujourd’hui que l’étude de cette fameuse Particule de Dieu, et notamment de sa masse, indique que l’Univers tel que nous le concevons prendra fin brutalement un jour ou l’autre, mais probablement pas avant quelques milliards d’années.

 

C’est au cours des dernières rencontres organisées par l’AAAS (American Association for the Advancement of Science) que les scientifiques ont une fois de plus confirmé que la masse du boson de Higgs est un élément majeur dans la compréhension de la création de l’Univers, il y a plus de 13 milliards d’années. A cela, ces chercheurs précisent que l’étude de cette particule permet également d’appréhender d’une meilleure façon la façon dont l’Univers pourrait évolué, et sa destruction. Un Univers qui selon eux serait en fait très instable, et qui serait inévitablement amené à sa destruction par une catastrophe cosmique de très grande ampleur. Ce pourrait être, par exemple, l’apparition d’une sorte d’Univers parallèle au sein même de notre Univers, une petite bulle qui prendrait très rapidement de l’ampleur, à la vitesse de la lumière, et finirait par détruire tout ce qui fait l’Univers que nous connaissons, bien que nous n’ayons en fait conscience que d’une infime partie de ce dernier actuellement.

 

Bien évidemment, ce modèle physique reste pour l’instant une hypothèse, dans la limite de notre compréhension de ce fameux boson de Higgs, qui n’a certainement pas encore livré tous ses secrets, et qui malgré les études poussées qui lui sont appliquées, reste une particule bien mystérieuse. Enfin, notons que même si l’Univers venait à disparaître dans plusieurs dizaines de milliards d’années, le Soleil se sera probablement éteint bien avant (dans 5 milliards d’années nous dit-on), et en ce qui concerne la Terre et les êtres humains, cela pourrait bien se produire encore bien plus tôt.

 

par Yopadato

miwim.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s