Le kudzu ,une des plus envahissantes et des plus agressives plantes de la planète » Ma Planète


Ajouté le 02/05/2013 08:54:19 par lazar_adriana
Le kudzu ,une des plus envahissantes et des plus agressives plantes de la planète

Le Kudzu,, Pueraria lobata », est une plante originaire d’Orient qui grimpe dans les arbres et s’agrippe partout, fleurissant un peu comme la glycine, mais avec des fleurs pourpres. Le kudzu peut grandir jusqu’à vingt mètres par saison. Il est classé  par l’IUCN dans les 100 néophytesenvahissantes les plus agressives de la planète.
On l’appelle le « cancer végétal » ou plus sympathiquement « la vigne du mile à la minute », car un pied de kudzu peut croître de plus de 300 mètres par an, grimper sur tout ce qui se présente, arbres, poteaux, maisons, etc… et tellement bien recouvrir la surface où elle se développe qu’elle provoque la mort des autres végétaux qui lui ont servi involontairement de support.

Et pourtant, le kudzu a des qualités car cette plante peut aider à lutter contre certaines formes d’addictions. 
Au Japon
 , le kudzu est connu depuis au moins 13 siècles et on l’utilise d’ailleurs dans l’alimentation. Les jeunes feuilles de kudzu sont incorporées dans les salades ou sont cuites. Les fleurs du kudzu sont frites en beignets et les racines sont cuisinées comme d’autres tubercules. Riches en amidon, ces racines sont aussi séchées et réduites en poudre puis utilisées comme l’agar-agar, dans diverses préparations pour les épaissir.

Mais surtout, le kudzu est une plante médicinale très intéressante.
En médecine traditionnelle chinoise
 , le kudzu est préconisé pour lutter contre les acouphènes et les vertiges, mais, aujourd’hui, c’est pour d’autres indications qu’on l’utilise.

La racine et les fleurs de kudzu sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 2 500 ans pour traiter différentes pathologies incluant la migraine, l’hypertension, des douleurs et l’ankylose du cou et des épaules, mais aussi la gueule de bois et la diminution de la consommation d’alcool.  
Au cours d’un voyage en Chine, le chimiste David Lee remarqua que de nombreuses personnes buvaient une tisane contenant du kudzu. En chinois, son nom approximativement traduit signifie « dissipateur d’ivresse ». Cette tisane est souvent utilisée dans le nord de la Chine pour se dégriser après avoir bu de l’alcool et soulager la gueule de bois.
En 1991, le Dr Lee a collaboré avec des chercheurs de l’université chinoise de Shin-Yanget. Il a testé les effets d’une tisane de kudzu sur des rats de laboratoires auxquels on avait fait absorber de l’alcool. La coordination motrice des animaux était améliorée et ils semblaient moins intoxiqués. Une autre étude a montré que le kudzu diminuait la consommation d’alcool de rats produits sélectivement pour avoir envie d’alcool. D’autres expériences ont indiqué que les animaux ne semblaient pas développer d’accoutumance au kudzu.
Une autre étude portant sur de grands buveurs a montré que le kudzu diminuait la quantité d’alcool qu’ils absorbaient. Ces résultats ont été récemment confirmés, suggérant que l’extrait de kudzu pourrait constituer un adjuvant naturel utile dans la réduction de la consommation d’alcool.
Certains composants de la racine de kudzu, des flavonoïdes comme la puerarine, la daïdzine ou la daïdzéine, contribuent également à réduire les dommages consécutifs à l’ingestion excessive d’alcool.
En effet, le kudzu a fait l’objet de nombreuses études pour ses effets intéressants en cas d’addictions (alcoolisme et tabagisme). Les principales molécules actives contenues dans les racines du kudzu, les flavonoïdes, aux propriétés antioxydantes seraient responsables des ses propriétés. En cure régulière, la racine du kudzu favoriserait la désaccoutumance aux drogues.

Elle entraînerait la diminution de la consommation d’alcool et une moindre dépendance à la cigarette. La plante quant à elle agirait sur le système nerveux central, ce qui pourrait expliquer ses effets calmants, anti-stress, anti-dépresseurs... En plus de son intérêt dans la lutte contre les addictions, la consommation de kudzu ferait baisser le taux de mauvais cholestérol et en Chine, cette plante est vivement conseillée dans les campagnes de prévention contre le diabète

Le kudzu peut transformer les paysages dans de mystérieux et pittoresques tableaux.

http://alarmingnews.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s