Il fabrique ses propres prothèses !


 

1.prothese-pt.jpgUn Chinois fabrique ses propres prothèses !

 

Sun Jifa, un Chinois de 51 ans, a perdu ses deux mains suite à l’explosion d’une bombe qu’il fabriquait en vue de pratiquer une forme spéciale de pêche. Incapable de se procurer les prothèses exorbitantes suggérées par ses médecins, l’amputé, au cours des huit dernières années, a fabriqué deux membres artificiels en récupérant de la ferraille. Ceux-ci sont contrôlés par le mouvement de ses coudes. Cet effort colossal lui permet maintenant de manger ou de travailler avec un certain degré de précision.

 

1.prothese.jpg

Jifa est cependant confronté à un problème de taille : ses prothèses de métal chauffent très vite l’été ou deviennent extrêmement froides l’hiver. Ce désagrément ne le décourage pas, bien au contraire. En fait, le Chinois prévoit fabriquer d’autres prothèses semblables afin d’aider les amputés moins fortunés tel que lui.

 

insolite

A propos samichaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 9613150447 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .
Cet article a été publié dans INSOLITE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s