L’argent stresse les jeunes femmes – Société – 7s7


Une étude de Girlguiding UK démontre une nouvelle fois que le numéraire est source d’anxiété.

L’étude britannique de Girlguiding met en évidence le fait que les jeunes filles conçoivent l’argent comme un facteur de stress.

69% de jeunes filles et femmes, âgées entre 11 et 21 ans, ont indiqué que leur plus grande cause de stress était l’argent. Un an auparavant, en 2010 donc, elles n’étaient que 48% à l’incriminer.

Après l’argent vient le travail. Près de 2/3 des jeunes femmes (62%) sont inquiètes quant à leur avenir professionnel. En effet, elles se demandent si elles trouveront un travail après leurs études.

22% des jeunes filles qui arrêtent leurs études à 18 ans avouent que c’est parce qu’elles ne peuvent pas se le permettre. Elles étaient 8% en 2009.

La quasi-totalité des sondées affirment qu’avoir un enfant affecterait leur carrière. Seulement une jeune fille sur cinq a déclaré qu’elle ferait en sorte que cela n’ait pas une incidence sur sa vie professionnelle.

Bien qu’elles semblent préoccupées par leur avenir, 89% s’estiment heureuses la plupart du temps. 35% se disent « très heureuses ».

L.C.C.

25/10/11 17h20

A propos samichaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 9613150447 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .
Cet article a été publié dans ACTUALITES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s